Avec 64 spectacles dans 55 lieux différents, le programme est chargé mais de qualité pour la nouvelle édition du festival Les Arts du récit, du 10 au 25 mai

Festival Les Arts du récit : c’est parti pour une 31e édition !

Festival Les Arts du récit : c’est parti pour une 31e édition !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Le festival Les Arts du récit revient, du 10 au 25 mai, sur l’ensemble de l’agglomération. Le patrimoine oral y est richement représenté, avec des contes merveilleux de l’enfance et des histoires aux prises avec notre époque. Conteurs aguerris et nouvelles générations de raconteurs prouvent que cet art séculaire est plus que jamais vivace.

 

 

Avec 64 spectacles dans 55 lieux différents, le programme est chargé mais de qualité pour la nouvelle édition du festival Les Arts du récit, du 10 au 25 maiLayla Darwiche. © Danica Bijeljac

Layla Darwiche, conteuse des Mille et une nuits. © Danica Bijeljac

On dit que celui qui lira le livre des Mille et une Nuits de la pre­mière à l’ultime page mourra aus­si­tôt le livre refermé car il aura vécu. Aussi riche en contes soit la pro­gram­ma­tion de cette 31édi­tion du fes­ti­val Les Arts du récit, du 10 au 25 mai, nul risque de mort immi­nente pour le spec­ta­teur. Le plus grand dan­ger étant, à la rigueur, de retrou­ver le plai­sir perdu de s’entendre conter une histoire.

 

Comme à son habi­tude, le fes­ti­val balaye lar­ge­ment le spectre des genres de conte, des plus tra­di­tion­nels aux plus contem­po­rains. Côté tra­di­tion, Les Mille et une Nuits incarnent sans doute avec le plus de force le pou­voir de la parole. Shéhérazade n’échappe à sa condam­na­tion à mort par le sul­tan qu’en le main­te­nant en haleine, d’une nuit à une autre, par la grâce de ses récits. Layla Darwiche en pro­pose cinq épi­sodes nar­rés dans des espaces gre­no­blois différents.

 

 

Le conte à la page

 

L’une des mis­sions du Centre des Arts du récit, qui cha­peaute le fes­ti­val, est de conser­ver mais aussi de contri­buer à renou­ve­ler le patri­moine oral du conte. Le tra­vail que le Centre mène à l’année a d’ailleurs été salué puisqu’il a obtenu le label « Scène conven­tion­née d’intérêt natio­nal “Art et Création” ». Du même coup, il s’est offert un petit coup de jeune en renou­ve­lant son iden­tité visuelle (de manière réus­sie). Et, côté pro­gram­ma­tion, il conti­nue de sou­te­nir des pro­po­si­tions plus aty­piques, voire même expérimentales.

 

L’oralité que sup­pose le conte n’exclut pas un véri­table tra­vail scé­no­gra­phique. Aussi Mélancolie Motte uti­lise-t-elle une pis­cine gon­flable sur la scène. Dans La mer et lui (mer­credi 23 mai à l’Espace 600), la jeune femme raconte l’histoire d’un capi­taine à la retraite qui demande la mer en mariage. En accep­tant, elle se coule dans un verre d’eau. D’où cette pis­cine-patau­geoire en guise d’accessoire extrê­me­ment polyvalent.

 

 

Côté décor inven­tif et futé, le spec­tacle Bonhomme, de Julien Tauber, semble bien doté. Pour figu­rer le décor au sein duquel évo­lue le per­son­nage (un bon­homme qui vit dans une boîte en car­ton sur le par­king d’un centre com­mer­cial), Vincent Godeau – qui est aussi l’auteur du livre dont est tiré le spec­tacle – a ima­giné une scé­no­gra­phie amo­vible, qui sert mali­cieu­se­ment le propos.

 

https://www.youtube.com/watch?v=Z‑Qg41SQppc

 

 

Les histoires d’amour

 

Parmi les fils rouges de cette édi­tion ? L’amour, thé­ma­tique uni­ver­selle ultra-pré­sente dans les contes. Mais, là encore, on retient deux pro­po­si­tions sin­gu­lières qui abordent la chose par des che­mins de tra­verse. Dans À mes amours (mardi 22 mai, à L’Odyssée d’Eybens), la comé­dienne Adèle Zouane fait la liste – amu­sée, émue, intime – de ses amours. Le jeu de la jeune femme apporte à ce mono­logue beau­coup de vie et de fraîcheur.

 

 

Plus poli­tique est la séduc­tion abor­dée par Jérôme Rouger dans Plaire, abé­cé­daire de la séduc­tion (ven­dredi 18 mai, au Grand Angle de Voiron). L’envie de plaire est décli­née de la séduc­tion amou­reuse à la séduc­tion poli­tique, qui façonne donc autant les indi­vi­dus que les socié­tés dans leur ensemble. Le spec­tacle verse plu­tôt ici du côté de la fausse confé­rence dro­la­tique pleine d’énergie.

 

Adèle Duminy

 

 

Infos pratiques

 

L’ensemble de la foi­son­nante pro­gram­ma­tion sur le site du fes­ti­val Les Arts du récit.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AD

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Vercors Music Festival
Vercors Music Festival : un format réinventé et plus intimiste pour la 7e édition, du 2 au 4 juillet 2021

FOCUS - Le Vercors Music Festival fait son retour à Autrans-Méaudre, le week-end des 2, 3 et 4 juillet 2021. Suzane, Hervé, La Rue Kétanou, Lire plus

Invitation au voyage avec la nouvelle « saison culturelle » de Seyssins et Seyssinet à L’Ilyade et au Prisme

  FOCUS – Cette année comme l'an dernier, le Prisme de Seyssins et le centre culturel L'Ilyade de Seyssinet-Pariset proposent au public une "saison culturelle" Lire plus

"Nous n'irons plus danser": le Musée de la Résistance raconte les bals clandestins sous le régime de Vichy
« Nous n’irons plus danser » : le Musée de la Résistance raconte les bals clandestins sous le régime de Vichy

  FOCUS - Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère présente sa nouvelle exposition temporaire, "Nous n'irons plus danser", dédiée aux Lire plus

Le festival Jazz à Vienne est de retour pour une 40e édition, du 23 juin au 10 juillet 2021

EN BREF - Après une édition 2020 annulée en raison de la crise sanitaire, l’emblématique festival de jazz viennois fait son grand retour, du 23 Lire plus

Flash Info

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée Dauphinois à l'occasion de sa réouverture

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin