Les dégradations contre l’agence Pluralis de Grenoble revendiquées dans le cadre d’une « dynamique intersquat »

Les dégradations contre l’agence Pluralis de Grenoble revendiquées dans le cadre d’une « dynamique intersquat »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Les dégradations commises contre l’agence Pluralis de Grenoble durant la nuit du 1er au 2 avril ont été revendiquées vendredi 6 avril sur la plateforme Indymedia Grenoble. Un texte, verbeux comme de coutume, qui ne mentionne toutefois pas les attaques contre l’agence Actis, survenues la nuit suivante.

 

 

« Dans la gri­saille, une nuit étoi­lée » : tel est le titre de la reven­di­ca­tion des dégra­da­tions com­mises sur les bureaux gre­no­blois du bailleur social Pluralis, bou­le­vard Foch, dans la nuit du 1er au 2 avril. Publié sur la pla­te­forme liber­taire Indymedia Grenoble ce ven­dredi 6 avril, le texte ne cite cepen­dant pas l’a­gence Actis, van­da­li­sée la nuit sui­vante, avec le même mode d’ac­tion et la même signa­ture propre aux squatteurs.

 

Locaux de Pluralis dégradés © Florent Mathieu - Place Gre'net

Locaux de Pluralis dégra­dés © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les rai­sons des dégra­da­tions, dont le coût s’é­lève à plu­sieurs mil­liers d’eu­ros ? Un acte « par­tie pre­nante de la dyna­mique inter­squat », ins­crite dans le cadre du « fes­ti­val inter­squat » qui s’est déroulé à Grenoble du 24 mars au 1er avril. La date du 2 avril cor­res­pon­dait quant à elle au len­de­main de la fin de la trêve hiver­nale, « une trêve qui ne trouve de sens que dans la guerre struc­tu­rel­le­ment impo­sée contre les pré­caires », estiment les auteurs du texte.

 

 

Aucune « réflexion stratégique globale », clament les auteurs

 

Affiche du festival Intersquat de Grenoble

Affiche du fes­ti­val Intersquat de Grenoble

Composée d’a­près les recettes d’un ver­biage actuel­le­ment en vogue dans les milieux liber­taires, la reven­di­ca­tion écarte toute « réflexion stra­té­gique glo­bale ». « L’attaque n’était qu’autoréférentielle, n’avait de fina­lité qu’elle-même ainsi que la réa­lité vécue entre les assaillant-e‑s », indique encore le texte. En somme, une action de van­da­lisme qui « ne sau­rait être un moyen pour atteindre un quel­conque objec­tif poli­tique ».

 

Au final, quel sens don­ner à ces attaques ? Les élé­ments de lan­gage claquent à l’envi : « rejet du monde à grands coups de mar­teaux », assaillants « avides de [se] vivre les un-e‑s les autres dans l’attaque de ce monde vide »… Bref, « un temps sen­sible, poli­tique et poé­tique, dans lequel l’écho des coups de mar­teaux qui pour­fend la nuit n’a d’égal que leurs réso­nances dans les corps en com­mu­nion ». Les esthètes apprécieront.

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une "omission" de dividendes versés par Grenoble Habitat à la Ville de Grenoble qui passe mal
Dividendes versés par Grenoble Habitat à la Ville de Grenoble : une « omission » qui passe mal

  FOCUS - Les opposants à la fusion Actis-Grenoble Habitat ont "déterré" une note de bas de page d'un rapport d'activité de Grenoble Habitat. Son Lire plus

Le Collectif contre la privatisation d'Actis réaffirme son opposition à une fusion Actis- Grenoble Habitat
Le Collectif contre la privatisation d’Actis réaffirme son opposition à une fusion Actis- Grenoble Habitat

  FOCUS — Alors que le projet de fusion, ou de "rapprochement", entre Actis et Grenoble Habitat refait surface, le Collectif contre la privatisation d'Actis Lire plus

L'Alliance Citoyenne mobilise une "vache à lait" pour interpeller Actis sur la rénovation thermique
L’Alliance citoyenne mobilise une « vache à lait » pour interpeller Actis sur la rénovation thermique

  FLASH INFO — Mobilisés par l'Alliance citoyenne, des locataires d'Actis se sont invités au siège du bailleur social mercredi 24 mars pour crier leur Lire plus

L’incendie du site d’Eiffage de Saint-Martin-d’Hères revendiqué par des libertaires

FIL INFO – L'incendie d'un site de la société Eiffage de Saint-Martin-d'Hères dans la nuit du lundi 8 octobre a rapidement été revendiqué sur la Lire plus

De nombreux articles de presse sur les logements vides mis à la disposition des SDF par la Ville de Grenoble. Une stratégie de communication dénoncée par des squatteurs et des associations. © Placegrenet.fr
SDF, migrants… La com” “poudre aux yeux” de la Ville de Grenoble irrite squatteurs et associations

ENQUÊTE - La Ville de Grenoble a signé en novembre dernier deux conventions d'occupation temporaire avec des SDF pour les reloger dans des maisons vides Lire plus

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ».
« Totalitarisme technologique » : des anarchistes revendiquent l’incendie de la Casemate

L'incendie de la Casemate, survenu dans la nuit du 20 au 21 novembre, a finalement été revendiqué dans l'après-midi du vendredi 24 novembre sur le site Lire plus

Flash Info

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin