Le Collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes plaide pour le renouveau de la ligne Grenoble-Gap

sep article



Une ligne Grenoble-Gap de plus en plus délaissée, et sur laquelle SNCF Réseau comme le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes rechignent à réaliser les investissements nécessaires : tel est le constat du Collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes, qui espère fédérer davantage élus et citoyens autour de son action en 2018.

 

 

Le Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes tenait son assem­blée géné­rale ce samedi 13 jan­vier 2018. Fondé pour défendre la ligne de train Grenoble-Gap, et notam­ment son tron­çon entre Clelles et Lus-la-Croix-Haute dont la fer­me­ture est pré­vue par la SNCF en 2023, le col­lec­tif appelle à des inves­tis­se­ments ainsi qu’à la mobi­li­sa­tion des col­lec­ti­vi­tés comme des élus du ter­ri­toire.

 

Le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes appelle au renouveau de la ligne Grenoble-Gap, et invite l'État et la Région à engager des investissements. Assemblée générale du Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes, à Monestier-de-Clermont © Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes

Assemblée géné­rale du Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes, à Monestier-de-Clermont © Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes

 

C’est dans le Trièves, à Monestier-de-Clermont, que s’est tenue l’as­sem­blée, « réunis­sant une cen­taine de per­sonnes, parmi les­quels de nom­breux élus de tous man­dats et de tous bords poli­tiques », indique le col­lec­tif.

 

Premier che­val de bataille : lut­ter pour le main­tien de trois postes de che­mi­nots pour le croi­se­ment en gare de Lus-la-Croix-Haute. Un croi­se­ment dont la fer­me­ture par­tielle vise­rait à « aggra­ver les condi­tions de cir­cu­la­tion », estime encore l’as­so­cia­tion dans son compte-rendu d’as­sem­blée géné­rale.

 

Avant de fus­ti­ger « l’entêtement de SNCF Réseau », cou­pable de se livrer à une dégra­da­tion des ser­vices « pour des rai­sons d’économie qu’elle n’a tou­jours pas démon­trées ».

 

 

L’État et la Région appelés à réaliser des investissements

 

Le Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes plaide plus géné­ra­le­ment pour des inves­tis­se­ments impor­tants sur la ligne Grenoble-Gap, fus­ti­geant le manque d’en­ga­ge­ment de l’État comme de la Région.

 

Et fait remar­quer que le Conseil régio­nal Provence-Alpes-Côte-d’Azur a d’ores et déjà adopté son finan­ce­ment pour la par­tie sud de la voie, condi­tionné à un effort simi­laire côté Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes appelle au renouveau de la ligne Grenoble-Gap, et invite l'État et la Région à engager des investissements. Mobilisation pour la gare de Lus-la-Croix-Haute © Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes

Mobilisation pour la gare de Lus-la-Croix-Haute © Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes

 

Mais au lieu des enga­ge­ments finan­ciers espé­rés, le col­lec­tif décrit une « véri­table poli­tique de désha­billage pro­gres­sif opé­rée par SNCF Réseau à tra­vers la mul­ti­pli­ca­tion des ralen­tis­se­ments pour cause de voie non réparée ».

 

Il déplore éga­le­ment le rem­pla­ce­ment de cer­taines cir­cu­la­tions par des tra­jets en auto­car, qui ne peuvent, selon lui, « consti­tuer une solu­tion de repli satis­fai­sante », en par­ti­cu­lier en périodes de pointe. Au risque de favo­ri­ser le recours à la voi­ture et d’aug­men­ter la conges­tion et la pol­lu­tion des agglo­mé­ra­tions, à com­men­cer par celle de Grenoble.

 

 

Appel à une large mobilisation

 

Espérant enfin un renou­veau à long terme du seul lien fer­ro­viaire entre les Alpes du Nord et celles du Sud, « maillon essen­tiel de l’é­toile de Veynes » doté d’un fort poten­tiel de fré­quen­ta­tion, l’as­sem­blée géné­rale annonce qu’elle met­tra en œuvre « toutes les actions qu’elle jugera per­ti­nentes pour obte­nir gain de cause ». Des ini­tia­tives sont pré­vues dans les pro­chains mois, sans plus de pré­ci­sions.

 

La gare de Clelles, dans le Trièves © Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes

La gare de Clelles, dans le Trièves © Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes

 

Mais sur­tout, les membres du col­lec­tif espèrent fédé­rer lar­ge­ment autour de leur cause. Et invitent « col­lec­ti­vi­tés, élu(e)s, par­tis, acteurs éco­no­miques, voyageur(euse)s, cheminot(e)s, asso­cia­tions et struc­tures concer­nées par la pro­tec­tion de l’environnement, la mobi­lité douce, l’égalité d’accès aux trans­ports (per­sonnes han­di­ca­pées, âgées), le déve­lop­pe­ment rural et le tou­risme en mon­tagne » à les sou­te­nir dans leurs actions.

 

FM

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2488 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.