Dix ans après sa création, Gipsa-lab face aux défis technologiques de la transition énergétique et numérique

sep article



TROIS QUESTIONS À – Pour fêter ses dix ans, le laboratoire de recherche Gipsa-lab (Grenoble images parole signal automatique) propose un moment de rencontre, ce vendredi 8 décembre, sur le campus universitaire de Saint-Martin‑d’Hères. Entre succès passés et projets d’avenir, quels sont « les grands défis technologiques » que ce centre pluridisciplinaire de recherche doit encore relever pour répondre aux besoins d’une société en pleine évolution ? Tour d’horizon avec Jérôme Mars, directeur de Gipsa-lab.

 

 

 

Unité de recherche com­mune au CNRS, à Grenoble INP et à l’Université Grenoble-Alpes, le Gipsa-lab est un labo­ra­toire spé­cia­lisé dans les domaines du trai­te­ment du signal, de la com­mande des sys­tèmes, de la parole ou encore de la cog­ni­tion.

 

Jérôme Mars © GIPSA-lab

Jérôme Mars, pro­fes­seur Grenoble INP, ancien res­pon­sable du dépar­te­ment Images-signal et actuel direc­teur de Gipsa-lab © Gipsa-lab

Son ambi­tion ? « Apporter des réponses à la fois théo­riques et plus appli­quées sur les ques­tions socié­tales d’aujourd’hui », affirme Jérôme Mars, pro­fes­seur à Grenoble INP et direc­teur de ce labo­ra­toire depuis 2016.

 

Avec envi­ron 150 cher­cheurs, 150 doc­to­rants, 40 ingé­nieurs et 12 équipes de recherche, cette unité plu­ri­dis­ci­pli­naire a pour voca­tion de faire croi­ser dif­fé­rents domaines de recherche qui peuvent s’ap­pli­quer à l’énergie, l’environnement, la com­mu­ni­ca­tion, la santé, le han­di­cap, l’ingénierie, la lin­guis­tique et la robo­tique.

 

« Autant de domaines où l’on pour­rait trou­ver des sys­tèmes qu’il faut com­prendre et étu­dier », explique le direc­teur. « En effet, tout ce qui nous entoure pour­rait être consi­déré comme un sys­tème, de la mer à un moteur, du cer­veau aux réseaux élec­triques ».

 

Des acti­vi­tés de recherche aux­quelles Gipsa-lab consacre chaque année plus de 4 mil­lions d’euros, un bud­get pro­ve­nant de pro­grammes de finan­ce­ments natio­naux et inter­na­tio­naux ainsi que de contrats avec l’in­dus­trie.

 

 

Place Gre’net – Depuis dix ans, Gipsa-lab mène, avec un certain succès, nombre de recherches dans les domaines des signaux et des systèmes. À l’occasion de son anniversaire, pourriez-vous revenir sur les origines de ce laboratoire pluridisciplinaire ?

 

Jérôme Mars - En 2007, au niveau natio­nal, le CNRS [Centre natio­nal de la recherche scien­ti­fique, ndlr] avait la volonté de regrou­per des labo­ra­toires pour en faire de grosses uni­tés de recherche qui aient les mêmes domaines de com­pé­tences ou les mêmes bases scien­ti­fiques. À Grenoble, dans notre sec­teur, il exis­tait à l’époque trois labo­ra­toires. À savoir, le labo­ra­toire des images et des signaux, le labo­ra­toire d’automatique et celui de la parole.

 

Thématiquement et scien­ti­fi­que­ment, ces trois labo­ra­toires uti­li­saient les mêmes outils et modèles sur des appli­ca­tions dif­fé­rentes. Le CNRS nous avait donc invi­tés à réflé­chir sur une future uni­fi­ca­tion. […] C’est dans ce contexte que les trois anciens labo­ra­toires se sont regrou­pés pour créer Gipsa-lab.

 

Dix ans après, on peut affir­mer que cette fusion a contri­bué à amé­lio­rer la qua­lité de notre recherche ainsi que notre visi­bi­lité. Tout d’abord, parce que cela nous a per­mis de mettre en com­mun des forces et de for­mer des équipes de cher­cheurs et d’in­gé­nieurs qui tra­vaillent sur les mêmes thé­ma­tiques. Une fois deve­nus une seule unité, nous avons en outre com­mencé à par­ta­ger les mêmes pra­tiques, avec des objec­tifs bien ciblés.

 

 

Place Gre’net – Le fil rouge des rencontres que vous proposez pour votre anniversaire est « Gipsa-lab face aux défis technologiques de demain ». À quels enjeux sociétaux devrez-vous faire face dans les années à venir ?

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2082 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.