Appel Forêt -
Le couple Vanessa James-Morgan Ciprès a terminé troisièmes des Internationaux de France de patinage 2016. © ISU

Internationaux de France de patinage : Polesud accueille les stars mondiales

Internationaux de France de patinage : Polesud accueille les stars mondiales

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La patinoire Polesud sera, du 17 au 19 novembre, le théâtre des Internationaux de France, compétition mondiale de patinage artistique et de danse sur glace. Dans la catégorie hommes, Kevin Aymoz représentera le Grenoble Isère Métropole patinage (GIMP). Avec plus de 500 licenciés, le club est l’un des plus importants de l’Hexagone.

 

 

Du 17 au 19 novembre pro­chains, Grenoble sera à n’en pas dou­ter la capi­tale mon­diale du pati­nage artis­tique et de la danse sur glace. Pour la pre­mière fois, les Internationaux de France de pati­nage ne se déroulent ni à Paris-Bercy ni à Bordeaux mais à la pati­noire Polesud. Très haut niveau garanti.

 

 

Les danseurs sur glace Papadakis-Cizeron, têtes d’affiche françaises

 

Parmi les favo­ris en danse sur glace, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, double cham­pions du monde 2015 et 2016, devraient briller. Tout comme le couple Vanessa James-Morgan Ciprès, médaille de bronze aux cham­pion­nats d’Europe en 2017.

 

Patinage

Les cham­pions du monde de danse sur glace 2015 et 2016 Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis seront pré­sents à Grenoble. © Archive Yann Cornu

 

Chez les femmes, Laurine Lecavelier et Maé-Bérénice Meité ten­te­ront de se mon­trer à leur avan­tage. Malgré tout, elles auront du mal à lut­ter avec la Russe Elizaveta Tuktamysheva, cham­pionne du monde 2015.

 

C’est sans doute chez les hommes que le pla­teau est le plus relevé. Le Japonais Shoma Uno, vice-cham­pion du monde 2017 et l’Espagnol Javier Fernandez double cham­pion du monde 2015 et 2016, se livre­ront un beau duel. Il fau­dra tou­te­fois comp­ter sur le Kazakh Denis Ten, troi­sième des JO 2014 et l’Américain Vincent Zhou, cham­pion du monde junior 2017, qui comptent bien jouer les trouble-fête.

 

« C’est un évé­ne­ment for­mi­dable. Nous sommes très contents de pou­voir accueillir une telle com­pé­ti­tion à Grenoble. C’est une façon de mon­trer à nos com­pé­ti­teurs mais aussi à toute l’agglomération un niveau de cette qua­lité », se féli­cite Cathy Faure, coor­di­na­trice du Grenoble Isère Métropole pati­nage (GIMP). « Pour l’agglomération gre­no­bloise, c’est aussi une vitrine extra­or­di­naire parce que ce sont des heures et des heures de retrans­mis­sion télé dans le monde. Il va y avoir une réper­cus­sion impor­tante pour le club, la ville, le pati­nage. »

 

 

Aymoz, champion de France 2017, « pur produit grenoblois »

 

Le GIMP devait avoir deux repré­sen­tants lors de ces Internationaux de France : Chafik Besseghier et Kevin Aymoz. « Ce sont les deux meilleurs pati­neurs fran­çais, de purs pro­duits gre­no­blois. Ils ont été for­més et ame­nés au plus haut niveau à Grenoble », indique fiè­re­ment Cathy Faure. Finalement Besseghier, cham­pion de France 2016, pas encore à 100 % à la suite d’un pneu­mo­tho­rax, a déclaré for­fait pour ces Internationaux de France.

 

Un jeune patineur à l'entraînement sur la glace de la patinoire Pôle Sud le 10 novembre 2017. © Laurent Genin

Un jeune pati­neur à l’en­traî­ne­ment. © Laurent Genin

Reste le Sud-Isérois Aymoz. « Kevin, je me sou­viens encore du jour où ses parents sont venus l’inscrire dans le bureau du club. Ils nous ont expli­qué qu’ils avaient amené leur petit gar­çon à un match de hockey, étant fans des Brûleurs de Loups, en se disant qu’ils allaient peut-être faire de lui un hockeyeur », raconte Cathy Faure.

 

 

« À ce moment-là, et comme sou­vent, nous fai­sions des démons­tra­tions de pati­nage entre les tiers-temps. Kevin a dit à ses parents : “c’est ça que je veux faire”. » Depuis le petit gar­çon a bien évo­lué. Aujourd’hui, à 20 ans, il est cham­pion de France en titre.

 

 

La tradition du patinage à Grenoble depuis 1965

 

La tra­di­tion du pati­nage artis­tique est bien ancrée à Grenoble. Créé en 1965, le club des sports de glace de Grenoble, comme il s’ap­pe­lait à l’é­poque, a d’ailleurs été le seul en France pen­dant plu­sieurs années. « À une période, qua­si­ment tous les cham­pions de France ont été vus à Grenoble, rap­pelle Cathy Faure. L’actuel pré­sident de la Fédération Didier Gailhaguet y a patiné. Des entraî­neurs comme Didier Lucine d’Annecy, Pierre Trente, Gilles Beyer éga­le­ment. Moi-même j’ai fait par­tie de cette struc­ture. »

 

Vanessa James et Morgan Ciprès ont terminé troisièmes des championnats d'Europe 2017 dans la catégorie couples. © DR

Vanessa James et Morgan Ciprès ont ter­miné troi­sièmes des cham­pion­nats d’Europe 2017 dans la caté­go­rie couples. © Archive DR

En 2001, avec le démé­na­ge­ment de la pati­noire Clémenceau à Polesud, le club a connu un nou­vel élan. Et changé de nom pour deve­nir le Grenoble Isère Métropole patinage.

 

« Depuis plu­sieurs années, il fait par­tie des trois plus gros clubs de France avec plus de 500 licen­ciés », sou­ligne la coor­di­na­trice du GIMP.

 

« Les plus jeunes com­mencent vers quatre ans mais cela dépend des enfants. Nous don­nons un cri­tère aux parents quand ils se ren­seignent. À par­tir du moment où l’enfant arrive les pieds dans les patins à tenir debout sur la glace nous pou­vons com­men­cer à lui apprendre », pré­cise Cathy Faure, qui est aussi entraî­neur à plein temps au GIMP avec Yoann Deslot et Victoria Vauchez.

 

 

Polesud et sa double piste : un atout pour les scolaires

 

Malgré les nom­breux sports que l’on peut pra­ti­quer, le pati­nage artis­tique a su trou­ver sa place dans l’agglomération, indique Cathy Faure. « Nous sommes une région de mon­tagne. Il y a une culture des sports d’hiver et de glace donc il n’y a pas de souci. 

 

Sans comp­ter l’at­trait de la pati­noire Polesud du fait de sa double piste, qui attire une grande popu­la­tion. « Les sco­laires sont nom­breux à y venir. Les enfants découvrent par­fois le pati­nage à cette occa­sion et ceux qui accrochent viennent nous voir ensuite. » Tout porte à croire qu’ils seront encore plus nom­breux après ces Internationaux de France de patinage.

 

Laurent Genin

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laurent Genin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole de Grenoble candidate à l’expérimentation du retour du public dans les stades

  FLASH INFO - La Métropole de Grenoble est candidate à l'expérimentation du retour du public dans les stades.   [caption id="attachment_129043" align="alignright" width="380"] La Lire plus

Le gala des Internationaux de France de patinage 2017. Kaetlyn Osmond. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre’net
Final en apothéose pour les Internationaux de France de patinage à Grenoble

REPORTAGE PHOTO - Les meilleurs patineurs de la planète ont quitté Grenoble après trois jours intenses en émotions lors des Internationaux de France. Dimanche 19 novembre, libérés du Lire plus

Les danseurs sur glace Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont remporté les Internationaux de France de patinage à Grenoble. ©Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Gabriella Papadakis – Guillaume Cizeron : « Nous sommes chanceux de nous être trouvés »

ENTRETIEN - Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont confirmé qu'on pourrait compter sur eux pour tenter de décrocher l'or olympique, en Corée du Sud, dans trois Lire plus

Les Brûleurs de Loups de Sébastien Rohat ont pris le meilleur sur West et les Gothiques d'Amiens. © Laurent Genin
Les Brûleurs de Loups confirment face aux Boxers de Bordeaux (6−5)

Après leur victoire à Nice (4-2) le 29 septembre, les hockeyeurs grenoblois ont doublé la mise dimanche après-midi contre Bordeaux (6-5). Avec ce succès, ils rejoignent les Lire plus

La patinoire Pôle Sud de Grenoble, antre des Brûleurs de Loups. © Corentin Libert
Talentéo réunit recruteurs et candidats en situation de handicap… sur la glace ce 27 juin

Talentéo organise ce mardi 27 juin Sport2Glace, une session de recrutement originale à la patinoire Pôle Sud. Les équipes formées de recruteurs et de candidats en Lire plus

Eric Chouinard ne portera plus le maillot des Brûleurs de Loups la saison prochaine. © Laurent Genin
Les Brûleurs de Loups égalisent face aux Dragons de Rouen

Défaits la veille (2-3), les hockeyeurs grenoblois ont réagi mercredi soir face aux Dragons de Rouen en l'emportant 4-3. Ils reviennent à une victoire partout dans Lire plus

Flash Info

|

03/08

18h30

|

|

03/08

11h56

|

|

03/08

10h37

|

|

03/08

9h41

|

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin