Spectacle "Quintessence" (cirque Alexis Gruss et compagnie des Farfadais). © Time to film

« Quintessence » débarque à Grenoble avec le Cirque Alexis Gruss

« Quintessence » débarque à Grenoble avec le Cirque Alexis Gruss

FOCUS – Le cirque Alexis Gruss et la com­pa­gnie des Farfadais pré­sentent « Quintessence » les 25 et 26 mars au Palais des sports de Grenoble. Un spec­tacle au croi­se­ment de l’art équestre, du cirque, de l’a­cro­ba­tie aérienne et de la mytho­lo­gie grecque. Sur l’a­rène ? Une ving­taine d’ar­tistes, 40 che­vaux, un orchestre, une chan­teuse et… 40 m3 de terre, que le cirque trans­porte à tra­vers la France afin de res­ter fidèle à la forme d’o­ri­gine de son art.

Spectacle "Quintessence" (cirque Alexis Gruss et compagnie des Farfadais). © Time to film

Spectacle « Quintessence ». © Time to film

Le cirque Alexis Gruss et la com­pa­gnie des Farfadais s’ap­prêtent à sur­prendre le public gre­no­blois avec « Quintessence », abou­tis­se­ment de trois années de col­la­bo­ra­tion entre les deux com­pa­gnies. Un spec­tacle, mariant les arts équestres et cir­cas­siens avec l’acrobatie aérienne, pré­senté les 25 et 26 mars au Palais des sports de Grenoble.

Le mythe grec de Quintessence

« Quintessence » est né après « Pégase & Icare », un spec­tacle déjà co-pro­duit avec la com­pa­gnie des Farfadais. Le fil conduc­teur de cette créa­tion ? L’histoire d’un jeune homme incarné par Joseph, petit fils d’Alexis Gruss, qui doit ras­sem­bler quatre élé­ments : la terre, l’air, le feu et l’eau.

Spectacle "Quintessence" (cirque Alexis Gruss et compagnie des Farfadais). © Time to film

Spectacle « Quintessence » . © Time to film

« L’ensemble ras­sem­blé des quatre élé­ments forme le cin­quième, qui est le centre de tout : l’amour », explique Alexis Gruss. « C’est le spec­tacle le plus accom­pli qu’on ait pu faire. Par la mise en scène, par la musique, par la lumière… Pour moi, c’est un aboutissement. »
Pour Stephan Gruss, co-met­teur en scène, ce spec­tacle créé en syner­gie par deux com­pa­gnies est « la quin­tes­sence de nos arts res­pec­tifs, mais aussi celle de tous les arts ».

« Notre vie à nous c’est la piste »

Pour racon­ter à ses spec­ta­teurs cette his­toire ins­pi­rée de la mytho­lo­gie grecque, le cirque déplace son infra­struc­ture… et 40 m3 de terre. Question de prin­cipe pour Alexis Gruss, artiste et direc­teur du cirque. « Pour moi, le cirque c’est un lieu. […] Et notre vie à nous c’est une piste de 13 m de dia­mètre com­po­sée de terre végétale. »

Bien que la plu­part de cirques conservent ce dia­mètre ori­gi­nal pour leurs pistes, rares sont ceux qui les couvrent encore de terre. « S’il n’y a plus de forme, ni de matière, c’est alors autre chose. J’aime bien avoir dans la bou­teille ce qui est indi­qué sur l’étiquette : quand vous venez chez moi, il y a la forme, le contenu, la matière et l’appellation contrô­lée. C’est 100 % Gruss. »

Spectacle "Quintessence" (cirque Alexis Gruss et compagnie des Farfadais). © Time to film

Spectacle « Quintessence ». © Time to film

En quoi cette piste est-elle par­ti­cu­lière ? « Notre espace scé­nique est non seule­ment défini par la forme et la matière, mais en plus – et ce n’est pas rien – il est fer­tile. Si vous semez sur ma piste, ça pousse ! » Belle méta­phore pour par­ler de l’im­por­tance des racines : « La vie vient par des racines et par la fer­ti­lité. C’est pour cela que je parle tou­jours de ren­contre et non pas de mélange. Ce qui s’est passé en 2014 avec les Farfadais c’est exac­te­ment ça : deux enti­tés, deux com­pa­gnies, deux édu­ca­tions… Il n’y a rien de com­mun entre ces deux familles ! Mais la ren­contre des deux a donné nais­sance à ce spectacle. »

Quintessence, sym­bole de trans­mis­sion pour le cirque Alexis Gruss

Si pour les spec­ta­teurs « Quintessence » est sur­tout une repré­sen­ta­tion fas­ci­nante, pour ses artistes, il sym­bo­lise la trans­mis­sion de leur savoir-faire et de leur « pas­sion du che­val et du spec­tacle, de géné­ra­tion en géné­ra­tion ».

Alexis Gruss. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Alexis Gruss. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

« Nous sommes trois géné­ra­tions à tra­vailler en même temps : moi au centre, eux sur les che­vaux » explique Alexis Gruss. L’artiste reste sur l’a­rène, en regar­dant son fils et ses deux petits-fils jon­gler sur des che­vaux qui galopent.

Un grand moment pour lui. « Est-ce que vous croyez que je n’ai pas d’émotion à ce moment là ? »

Dans « trans­mis­sion », enten­dez non seule­ment trans­fert d’ex­pé­rience, mais aussi de res­pon­sa­bi­li­tés. Quel est donc le rôle d’Alexis Gruss dans son cirque aujourd’­hui ? « Je suis une pierre de l’édifice. Je suis à ma place et, petit à petit, je la cède aux autres. Parce que la trans­mis­sion, pour moi, ce n’est pas « moi, j’arrête et vous conti­nuez », c’est « moi, je conti­nue avec vous et si jamais vous met­tez un pied à côté, j’ai encore la force de pou­voir vous aider ».

« Le cirque est un exemple pour la société »

La phi­lo­so­phie de vie d’Alexis Gruss est for­te­ment liée à son expé­rience pro­fes­sion­nelle. Pour lui, le cirque est un exemple pour la société. « Quand vous voyez les corps des Farfadés, ou la mor­pho­lo­gie de mes che­vaux ou de mes enfants, vous voyez que le tra­vail méta­mor­phose tout. Pas seule­ment phy­si­que­ment, mais aussi intellectuellement. »

Spectacle "Quintessence" (cirque Alexis Gruss et compagnie des Farfadais). © Time to film

Spectacle « Quintessence ». © Time to film

Et Alexis Gruss d’é­vo­quer l’im­por­tance de l’é­qui­libre. Une autre notion qui per­met de lier le cirque et le quo­ti­dien. « Le rôle des artistes est d’équilibrer le sys­tème, d’apporter un peu d’émotions. Avec ce qui se passe dans le monde […] le disque dur sature. »

Yuliya Ruzhechka

Des ani­maux sau­vages dans le cirque ?

Récemment, la venue du Nouveau Cirque Triomphe a sus­cité l’é­mo­tion à Fontaine, celui-ci étant accusé par des habi­tants de mal­trai­ter des ani­maux sau­vages… Alexis Gruss a pour sa part réglé le pro­blème. « Cela fait au moins 25 ans que les ani­maux sau­vages ne par­ti­cipent pas aux spec­tacles », affirme le cirque Alexis Gruss. « Ces der­niers, comme ceux du cirque tra­di­tion­nel, se construisent autour de la piste de 13 mètre, de l’a­cro­ba­tie et de l’art équestre. » Seul bémol tou­te­fois : les visi­teurs peuvent voir le show d’un élé­phant dans le parc Alexis Gruss, dans le Vaucluse.

YR

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le festival de l'école de cirque Vit'anim, Courts CIRCuits (c) Vit'anim
Festival Courts-Circuits : le cirque en fête jus­qu’au 10 juillet à Seyssinet-Pariset

FLASH INFO - Le festival Courts-Circuits se poursuit du 2 au 10 juillet 2022 au Parc Lesdiguières, à Seyssinet-Pariset. Clowns, jongleurs, acrobates, musiciens… Cette nouvelle Lire plus

« Artistes au col­lège » : la com­pa­gnie Sylvie Guillermin en rési­dence au col­lège Le Chamandier de Gières

  EN BREF - Du 22 mars au 9 avril 2021, la Compagnie Sylvie Guillermin sera en résidence au collège Le Chamandier de Gières. Dans Lire plus

Désobéir ©Les Cambrioleurs
L’Heure bleue fusionne avec l’Espace cultu­rel René Proby pour deve­nir Saint-Martin-d’Hères en scène

  FOCUS - L'Heure bleue fusionne pour la saison 2020-2021 avec l'Espace culturel René Proby.  La "marque-ombrelle" nouvellement créée, "Saint-Martin-d'Hères en scène", porte le nouveau Lire plus

Après quatre ans à Voiron, le festival international du cirque est de retour à Grenoble. Evincé en 2015 quand Eric Piolle a repris en régie directe la gestion du Palais des sports, Guy Chanal revient en force © Mathilde Leduc
Le Festival inter­na­tio­nal du Cirque de retour à Grenoble… sans ani­maux sauvages

  FOCUS - Le Festival international du cirque Auvergne-Rhône-Alpes est de retour à Grenoble après un “exil” voironnais de quatre ans. L'occasion pour le producteur Lire plus

Nouvelle sai­son auda­cieuse et éclec­tique à l’Odyssée et L’autre Rive d’Eybens

  FOCUS – À Eybens, la nouvelle saison de l’Odyssée et de l'Autre Rive s’est ouverte avec toujours le même désir de faire découvrir de nouveaux Lire plus

Théâtre social, cirque poétique, danse… Gros plan sur la programmation artistique de L’Heure Bleue qui vient de débuter en fanfare sa saison 2019-2020.
Mixité et décou­vertes en pagaille pour la nou­velle sai­son de l’Heure Bleue à Saint-Martin-d’Hères

FOCUS - Gros plan sur la programmation artistique de L’Heure Bleue qui vient de débuter en fanfare la saison 2019-2020. Au programme : du théâtre Lire plus

Flash Info

|

30/09

12h10

|

|

30/09

11h36

|

|

30/09

10h33

|

|

29/09

16h09

|

|

29/09

10h21

|

|

28/09

19h43

|

|

28/09

11h54

|

|

27/09

11h19

|

|

27/09

10h35

|

|

26/09

17h09

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

Abonnement| Rentrée poli­tique pour Isabelle Peters, nou­velle pre­mière adjointe du maire de Grenoble

À voir| La ville d’Eybens face à une pol­lu­tion aux micro­billes de pelouse syn­thé­tique suite à « des négligences »

Agenda

Je partage !