Des joueurs du FCG mis à pied en attendant leurs auditions dans l’affaire de viol présumé

sep article

Creative Mobilities Mou

Le FC Grenoble rugby a annoncé ce vendredi 17 mars que des joueurs allaient être entendus la semaine prochaine dans le cadre d’une « enquête pour flagrance ». Elle concerne l’affaire de viol présumé d’une jeune femme à Bordeaux. Avant même leurs auditions, le club a décidé de les mettre à pied à titre conservatoire.

 

 

« Afin de protéger le club et son personnel et d’éviter tout amalgame entre cette enquête, qui relève de comportements individuels et privés, et le FC Grenoble rugby, nous avons décidé de mettre immédiatement à pied à titre conservatoire les joueurs concernés avant même qu’ils soient auditionnés » indique le FCG dans un communiqué de presse publié le 17 mars.

 

Après leur défaite (46-14) en Gironde le 11 mars, des rugbymen du FCG auraient en effet été impliqués dans une affaire de viol. Une jeune femme de 21 ans a porté plainte. Plusieurs joueurs seront entendus la semaine prochaine dans le cadre de cette enquête, ouverte le 12 mars à Bordeaux.

 

 

Le club « répondra à toute sollicitation de la justice »

 

 

Le FCG « répondra à toute sollicitation de la justice afin de concourir à la manifestation de la vérité ». Il rappelle la présomption d’innocence pour ces joueurs qui vont être auditionnés. Et qu’il « ne se substitue en aucun cas à la justice ».

 

Le club isérois termine son communiqué ainsi : « Le FC Grenoble rugby est profondément affecté par ces événements qui ne correspondent en aucun cas aux valeurs que nous défendons et auxquelles nous croyons fermement. »

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1785 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.