Ebikelabs : une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Grenoble

sep article
Changeons nos vieux poêles avec la Prime Air Bois Grenoble Alpes Métropole doublée à 1600 euros !

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête préliminaire face aux soupçons qui pèsent sur la potentielle attribution d’un marché public lié au développement de l’offre de vélos électriques dans la Métropole.

 

 

Des élus locaux ont-ils tenté de favoriser une entreprise, en l’occurrence Ebikelabs ? C’est ce que laisse à penser plus de quatre-vingt fichiers électroniques, compilation d’échanges de mails et de notes internes – parfois confidentielles –, “sortis” des services de la Métro et transmis au groupe d’analyse métropolitain (Gam). Ceux-ci ont atterri sur le bureau du procureur de la République de Grenoble début décembre.

 

De marché, il n’y en aura pas. D’appel d’offres non plus donc. L’expérimentation de vélos à assistance électrique est, de fait, tombée à l’eau. Ces échanges de mails, qui sont autant d’intentions, suffisent-il à caractériser une infraction ? Y a-t-il eu trafic d’influence ? Ce sera à la justice de répondre, notamment, à cette question.

 

« Une enquête préliminaire a été ouverte, le dossier n’a pas été classé », répond Jean-Yves Coquillat, joint ce lundi 13 février. La procédure suit son cours – normal rappelons-le. Le procureur de la République de Grenoble, seul juge de l’opportunité des poursuites, est néanmoins resté discret quant aux motifs d’ouverture de l’enquête, et n’a pas souhaité à ce stade donner plus de précisions. « Il s’agit d’une dénonciation assez longue. Et c’est assez confus… ».

 

 

PC

 

commentez lire les commentaires
5259 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Ping : Ebikeslab continue sa levée de fond ‘participative » malgré l’ouverture de l’enquête préliminaire du Parquet – GROUPE D'ANALYSE METROPOLITAIN

  2. et ben purée, pour avoir répondu à des AO sur Grenoble, il doit y avoir un tremblement de terre qq part.
    On fait le ménage et on peut proposer des « pistes » à explorer pour certains AO? 😀 😀 😀

    sep article
  3. « Il s’agit d’une dénonciation assez longue. Et c’est assez confus… « . La patte du GAM qui a visiblement le bras long.

    sep article
  4. Il ne faudrait surtout pas que le vélo électrique se développe à Grenoble, ça serait trop mauvais pour la qualité de vie dans l’agglo.

    sep article
  5. sep article