Un vélo passe à proximité du marché aux sapins du boulevard Clemenceau à Grenoble. © Corentin Libert - Place Gre'net

Ça sent le sapin pour le mar­ché aux coni­fères du bou­le­vard Clémenceau, à Grenoble

Ça sent le sapin pour le mar­ché aux coni­fères du bou­le­vard Clémenceau, à Grenoble

EN BREF – La muni­ci­pa­lité de Grenoble a décidé, en novembre der­nier, d’in­ter­dire l’ins­tal­la­tion des ven­deurs de sapins sur le bou­le­vard Clemenceau qui borde le parc Paul Mistral. La rai­son ? La vente gêne­rait la cir­cu­la­tion et la sécu­rité des cyclistes sur la contre-allée. Devant la pro­tes­ta­tion des inté­res­sés, la mai­rie a reporté ce démé­na­ge­ment à l’an­née pro­chaine. En atten­dant, la dis­cus­sion est ouverte…

« Le mar­ché est délo­ca­lisé ». Voilà l’an­nonce que la mai­rie a faite aux exploi­tants du mar­ché aux sapins du bou­le­vard Clemenceau à quelques semaines de Noël. Une mesure prise suite aux nom­breuses demandes de l’Association pour le déve­lop­pe­ment des trans­ports en com­muns, selon Lucille Lheureux, adjointe de la Ville de Grenoble délé­guée aux espaces publics.

Un vendeur sur le marché aux sapins du boulevard Clemenceau à Grenoble. © Corentin Libert - Place Gre'net

Un ven­deur sur le mar­ché aux sapins du bou­le­vard Clemenceau à Grenoble. © Corentin Libert – Place Gre’net

Interrogée à ce sujet, l’ADTC affirme cepen­dant n’a­voir pas demandé direc­te­ment l’é­vic­tion du mar­ché mais la créa­tion d’un espace spé­ci­fique aux vélos : « Tous les ans, nous récla­mons qu’une piste cyclable soit tra­cée sur la voi­rie. Le pro­blème est le même quand il y a des évé­ne­ments spor­tifs », sou­ligne Nathalie Teppe, pré­si­dente de l’association.

La mesure devait être effec­tive dès cet hiver. Mais les ven­deurs, pré­ve­nus une dizaine de jours avant l’ou­ver­ture du mar­ché, ont pro­testé. Impossible, selon eux, de s’a­dap­ter à un a chan­ge­ment aussi rapide et de réor­ga­ni­ser leur acti­vité. La mai­rie leur a donc per­mis de conser­ver leur place pour cette année.

Marie-Christine Coing-Belley, présidente du marché aux sapins du boulevard Clemenceau. © Corentin Libert - Place Gre'net

Marie-Christine Coing-Belley, pré­si­dente du mar­ché aux sapins du bou­le­vard Clemenceau. © Corentin Libert – Place Gre’net

Ces exploi­tants, culti­vant eux-mêmes leurs sapins, les vendent durant les semaines pré­cé­dant Noël. Une période durant laquelle ils réa­lisent une grande part de leurs revenus.

« Dix jours avant le début du mar­ché, nous avions une publi­cité qui était déjà par­tie, des clients que nous n’a­vions pas pu pré­ve­nir… Quand on change d’en­droit, c’est une nou­velle clien­tèle à se faire », affirme Marie-Christine Coing-Belley, pré­si­dente du marché.

« Nous avons écrit une lettre au res­pon­sable du ser­vice de la voi­rie qui nous a accordé la place habi­tuelle pour cet hiver. Mais l’an­née pro­chaine, il fau­dra chan­ger de lieu. »

« C’est toute une tra­di­tion qui s’en va »

La mai­rie sou­haite ainsi réflé­chir avec les exploi­tants à un nou­vel empla­ce­ment qui per­met­trait de libé­rer la piste cyclable : « Au moment du mar­ché, les pro­duc­teurs de sapins ont cet empla­ce­ment, au détri­ment des cyclistes. Il faut trou­ver une solu­tion pour libé­rer la piste cyclable, explique Lucille Lheureux […] On essaie de tra­vailler par­tout pour sécu­ri­ser les empla­ce­ments pié­tons et cyclistes afin que la cir­cu­la­tion soit la plus sereine pos­sible », pour­suit l’élue.

Des vendeurs du marché aux sapins du boulevard Clemenceau à Grenoble. © Corentin Libert - Place Gre'net

Des ven­deurs du mar­ché aux sapins du bd Clemenceau à Grenoble. © Corentin Libert – Place Gre’net

Plusieurs alter­na­tives seraient envi­sa­geables, dont deux « très proches du lieu actuel : se mettre en arrière sur le par­king ou se dépla­cer vers l’Est, où il y a un grand empla­ce­ment. » Les ven­deurs ne par­tagent cepen­dant pas cet avis : les empla­ce­ments pro­po­sés sont, selon eux, des places pié­tonnes et des espaces plus res­treints ou beau­coup moins fréquentés.

« Sur les rues pié­tonnes, les grands sapins ce n’est pas la peine, nous ne pour­rons jamais les vendre […] C’est dif­fi­cile au niveau logis­tique, nous avons nos engins, nos trac­teurs, nos remorques… Et il y a ce pro­blème de com­mu­ni­ca­tion. »

En effet, au-delà des aspects tech­niques, se pose le pro­blème de la clien­tèle, habi­tuée à la pré­sence du mar­ché sur le bou­le­vard Clemenceau : « Notre sou­hait est de res­ter ici. Il y a de la place, les gens nous connaissent et savent que le mar­ché est là… C’est toute une tra­di­tion qui s’en va […] Le mar­ché est ici depuis 1982, et c’est aujourd’­hui qu’on se rend compte qu’on bloque la piste cyclable. Il n’y a jamais eu d’ac­ci­dent avec des vélos, nous fai­sons atten­tion. »

Des ren­contres avec des repré­sen­tants de la muni­ci­pa­lité sont pré­vues cou­rant jan­vier-février pour trou­ver un nou­vel empla­ce­ment adapté aux reven­di­ca­tions des exploitants.

Corentin Libert

CL

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Gabriel Ullmann dénonce un mode d'inscription des commissaires-enquêteurs favorisant les parti-pris et les conflits d'intérêt
Enquêtes publiques : vers un « me too des com­mis­saires-enquê­teurs » pour lut­ter contre les conflits d’intérêt ?

FOCUS - Après avoir connu plusieurs déboires finalement suivis de victoires juridiques, le commissaire-enquêteur isérois Gabriel Ullmann dénonce un système qui favorise à ses yeux Lire plus

« Dîner des som­mets » : sommé par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de com­mu­ni­quer la liste des invi­tés, Laurent Wauquiez refuse

EN BREF - Près de deux ans après le “dîner des sommets” organisé en juin 2022, le tribunal administratif de Lyon a sommé Laurent Wauquiez, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : La colère de la MJC - Théâtre Prémol
Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Rassemblement contre la tansphobie, le dimanche 26 mai 2024 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus de 150 per­sonnes ont par­ti­cipé à un ras­sem­ble­ment contre la transphobie

FOCUS - À l'appel du mouvement Contre offensive trans 38 et d'autres associations et collectifs, près de 150 personnes se sont rassemblées rue Félix-Poulat, dimanche Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !