Appel Forêt -
Pour sa 3e édition, les rencontres Montagnes et sciences lèvent le voile sur les chasseurs de cristaux. Chamonix, temple de l'alpinisme et des cristalliers.

Montagnes et sciences lève le voile sur les chasseurs de cristaux

Montagnes et sciences lève le voile sur les chasseurs de cristaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Pour sa 3e édition, les rencontres Montagnes et sciences partent sur les traces des chasseurs de cristaux. A l’occasion de la projection en avant-première de leur film samedi 19 novembre, quatre cristalliers lèvent le voile sur le filon qu’ils ont découvert il y a quelques années à Chamonix. Le lieu, tenu secret jusque-là, va être dévoilé au grand public.

 

 

 

Festival Montagnes et sciences : sur les pas des chercheurs de cristaux. Crédit Pierre Cadot

Festival Montagnes et sciences : sur les pas des cris­tal­liers. © Pierre Cadot

Ils explorent secrè­te­ment les entrailles des mas­sifs cris­tal­lins à la recherche de miné­raux. A la fois explo­ra­teurs et alpi­nistes, ils sont chas­seurs de cris­taux. Parfois pré­cé­dés d’une répu­ta­tion sul­fu­reuse de pilleurs de mon­tagnes, prêts à tout pour s’adonner à un com­merce plus ou moins licite… Plus sou­vent, simples aven­tu­riers, tout aussi curieux que discrets.

 

 

Quatre-vingt cristalliers à Chamonix

 

 

Une pra­tique confi­den­tielle ? Loin de là. A Chamonix, l’un des temples des cris­tal­liers avec le mas­sif de l’Oisans, ils sont quatre-vingt décla­rés sur les registres de la mai­rie. Samedi 19 novembre, en exclu­si­vité pour la 3e édi­tion des ren­contres Montagnes et sciences à Grenoble, quatre d’entre eux lève­ront le voile sur leur acti­vité. Sur leur mon­tagne, leur filon…

 

Dans le jar­gon des cris­tal­liers cha­mo­niards, on appelle cela un four. En fait, une cavité natu­relle d’où les chas­seurs de miné­raux extraient les cris­taux de quartz.

 

Festival Montagnes et sciences : sur les pas des chercheurs de cristaux. Crédit Pierre Cadot

A flanc de paroi, le tra­vail des cris­tal­liers s’a­vère long et minu­tieux. © Pierre Cadot

 

Un lieu tenu secret jusque-là. Et que les quatre cris­tal­liers – deux guides, un char­pen­tier et un moni­teur de ski de fond – ont décidé de révé­ler au grand public par le prisme de la caméra du réa­li­sa­teur Pierre Cadot. Ils seront tous là, d’ailleurs, samedi sur la scène du Palais des sports pour par­ta­ger leur pas­sion. Car, de cette acti­vité, les quatre Chamoniards ne vivent pas. Tout juste vendent-ils une part négli­geable du fruit de leur col­lecte pour rem­bour­ser les frais de leurs expéditions.

 

« Il s’agit d’une démarche non com­mer­ciale, une démarche de pas­sion­nés », explique Eric Larose, ini­tia­teur et orga­ni­sa­teur des Rencontres Montagnes et sciences. Leurs cris­taux, plu­sieurs varié­tés de quartz, sont ensuite expo­sés dans les musées et viennent enri­chir les collections.

 

De quoi faire vaciller la légende. Car l’activité, sou­mise à la concur­rence de cris­tal­liers venus par­fois de très loin, est de plus en plus enca­drée, quand elle n’est pas inter­dite dans cer­tains massifs.

 

 

 

Un code d’honneur à signer à Bourg-d’Oisans

 

 

Les com­munes les plus convoi­tées ont ainsi édicté leurs propres règles. A Chamonix, les chas­seurs de cris­taux doivent décla­rer leurs trou­vailles et s’en­gagent à pro­po­ser quelques-unes de leurs pièces aux musées. A Bourg-d’Oisans, même obli­ga­tion de décla­ra­tion. Et un code d’hon­neur à signer, dans lequel l’a­ma­teur de chasse au tré­sor s’en­gage notam­ment à remettre les lieux en état, à ne pas exploi­ter plus de deux empla­ce­ments dans le même bas­sin hydro­gra­phique, et à annon­cer au musée de Bourg-d’Oisans toute trou­vaille pré­sen­tant un inté­rêt scientifique.

 

Fini le pillage de la mon­tagne ? La dépose par héli­co­ptère est désor­mais inter­dite, de même que l’u­sage de moyens méca­niques ou chi­miques. Rangés les bâtons de dyna­mite, le cris­tal­lier peut seule­ment comp­ter sur son mar­teau et son burin.

 

Un tra­vail méti­cu­leux, long et néces­si­tant de la patience. Un tra­vail d’équilibriste quand il s’a­git de grat­ter une fis­sure, par­fois sus­pendu au-des­sus du vide contre une paroi. Pas sûr dans ces condi­tions que, le filon dévoilé, nom­breux soient ceux qui emboî­te­ront le pas aux cris­tal­liers de Chamonix…

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

 

LES RENCONTRES ESSAIMENT JUSQU’EN AUVERGNE

 

Pour sa 3e édi­tion, les ren­contres Montagnes et sciences élar­gissent leur hori­zon. Après avoir essaimé jusqu’à Bourg‑d’Oisans, les voilà donc pro­pul­sées jusqu’à Villard-de-Lans, Valence et Clermont-Ferrand. Le fil conduc­teur, lui, reste le même : pro­po­ser des pro­jec­tions et ren­contres gra­tuites autour de films d’aventure scien­ti­fique en montagne.

 

Comme les deux pre­mières années, place aux sco­laires qui seront accueillis ven­dredi 18 novembre, dès 13 heures, au Palais des sports de Grenoble. Deux mille élèves sont d’ores et déjà atten­dus, fai­sant de ces ren­contres le plus grand ras­sem­ble­ment sco­laire de l’agglomération gre­no­bloise. La pro­gram­ma­tion grand public est, elle, pro­po­sée samedi 19 novembre autour de cinq films de 30 à 52 minutes. Début des pro­jec­tions à 14 heures.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Forum des associations : la Ville de Grenoble lance un appel à participation

FIL INFO - La Ville de Grenoble lance un appel à participation à la seconde édition de son Forum des associations. L'inscription est ouverte jusqu'au Lire plus

UNE Public venu à la biennale des villes en transition à Grenoble. Crédit Ville de Grenoble
Biennale : un succès pour la transition écologique… et une rampe de lancement pour Eric Piolle aux municipales ?

FOCUS - La deuxième biennale des villes en transition a fait le plein, se réjouissent ses organisateurs et Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble. Lire plus

Grenoble accueille le Festival mortel, fête des morts dans la pure tradition mexicaine : une première en France

FIL INFO - Fêter les morts à la mexicaine ? C'est ce que propose le Festival mortel, samedi 26 janvier au Palais des sports de Lire plus

Emmanuel Carroz (au centre) entouré des partenaires du Forum des associations. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le Forum des associations de retour à Grenoble après vingt ans d’absence

EN BREF -  La Ville de Grenoble organise – une première depuis vingt ans – son Forum des associations dans l'enceinte du Palais des sports, Lire plus

Martin Fourcade, le Français le plus titré aux Jeux olympiques. © DR
Grenoble accueille les champions français de retour des JO lundi 26 février

FIL INFO - L’équipe de France olympique est attendue à Grenoble, précisément à Alpexpo, lundi 26 février à 18 h 30. Le public pourra venir saluer les Lire plus

Patinoire éphémère au Palais des sport ex Stade de glace à l'occasion de l'anniversaire des 50 ans des JO de Grenoble. © Juliette Oriot - Placegrenet.fr
Pour les 50 ans des JO, le Palais des sports de Grenoble redevient le Stade de glace

EN BREF - À l'occasion des 50 ans des Jeux olympiques d'hiver, le Stade de glace réouvre ses portes en donnant la primeur aux élèves Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin