© Joël Kermabon - Place Gre'net

« Fontaine, la libé­rée » : le logi­ciel libre dans tous ses états

« Fontaine, la libé­rée » : le logi­ciel libre dans tous ses états

REPORTAGE VIDÉO – La ville de Fontaine a orga­nisé, ce samedi 22 octobre, à La Source la pre­mière édi­tion de l’é­vé­ne­ment « Fontaine, la libé­rée ». Une jour­née de ren­contres, de pré­sen­ta­tions et de démons­tra­tions autour du logi­ciel libre pour le faire décou­vrir au public et lui en expli­quer les enjeux. Mais aussi l’oc­ca­sion pour la Ville de démon­trer, à tra­vers son retour d’ex­pé­rience, « com­ment conju­guer les valeurs du logi­ciel libre avec celles d’un ser­vice public com­mu­nal ».

Tux, le manchot mascotte de Linux, ce 22 octobre 2016, à l'entrée de « Fontaine, la libérée », une journée de présentation et de démonstrations autour du logiciel libre. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Tux, le man­chot mas­cotte de Linux. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Est-ce un clin d’œil qui com­plè­te­rait celui de l’af­fiche avec son accroche « Fontaine, la libé­rée » que d’a­voir choisi La Source comme lieu d’ac­cueil de l’é­vé­ne­ment ? Quand il est ques­tion de la mise à dis­po­si­tion du code source de cer­tains logi­ciels libres, une des carac­té­ris­tiques de ces pro­grammes, l’as­so­cia­tion du nom du lieu peut faire sourire.

Quoi qu’il en soit, l’é­vé­ne­ment n’é­tait pas des­tiné qu’à un public de “geeks”, de codeurs bou­ton­neux ou de pas­sion­nés, bien au contraire. Après avoir fran­chi l’en­trée, accueilli par un énorme Tux en peluche, le man­chot mas­cotte emblé­ma­tique du sys­tème d’ex­ploi­ta­tion Linux, le public était invité à flâ­ner entre les nom­breux stands pour décou­vrir le monde des logi­ciels libres et des don­nées ouvertes. Mais pas seule­ment puisque de nom­breux acteurs locaux œuvrant dans l’u­ni­vers du logi­ciel libre étaient éga­le­ment pré­sents pour répondre à toutes ses interrogations.

Conjuguer logi­ciels libres et ser­vice public communal

« S’il y a des domaines dans les­quels il est assez aisé de don­ner une visi­bi­lité en matière de poli­tique muni­ci­pale – comme la culture – […], force est de consta­ter qu’il est un peu plus dif­fi­cile de don­ner à voir cette même poli­tique dans le domaine de l’in­for­ma­tique et des nou­velles tech­no­lo­gies », explique Brice Di Gennaro, adjoint à la culture et aux nou­velles tech­no­lo­gies de l’information et de la com­mu­ni­ca­tion de la ville de Fontaine.

Brice Di Genarro et Nicolas Vivant devant le stand de l'Adri 38. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Brice Di Gennaro et Nicolas Vivant devant le stand de l’Adri 38. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce der­nier, qui inau­gure la pre­mière édi­tion de « Fontaine, la libé­rée », voit dans cette jour­née – outre la décou­verte de l’u­ni­vers des logi­ciels libres – un autre enjeu. « Il s’a­git aussi de mon­trer com­ment peuvent se conju­guer les valeurs du libre et celles de l’open source avec celles d’un ser­vice public com­mu­nal », sou­ligne l’élu.

Créer les condi­tions de la ren­contre entre le public et de nom­breuses struc­tures et asso­cia­tions qui « œuvrent pour mon­trer qu’un autre monde infor­ma­tique est pos­sible » est l’autre chal­lenge auquel s’est atte­lée la ville de Fontaine en créant cet évé­ne­ment. De fait, c’est toute une palette des dif­fé­rents métiers du libre qui s’offre ainsi à la curio­sité du public.

Au nombre de ces der­niers, des pres­ta­taires de ser­vices, des déve­lop­peurs de réseaux, des four­nis­seurs d’ac­cès comme Grésille, ou encore des asso­cia­tions comme la guilde des uti­li­sa­teurs d’in­for­ma­tique libre du Dauphiné (Guilde).

Le libre dans tous ses états

Et puis bien sûr des repré­sen­tants de sites ou de logi­ciels phares, bien connus du public : Wikipédia l’en­cy­clo­pé­die libre, Openstreetmap ou encore, véri­table cou­teau suisse, VLC le célèbre lec­teur de vidéos. Certains d’entre eux ont animé l’a­près-midi des confé­rences des­ti­nées à éclai­rer le public dans l’au­di­to­rium de La Source. Ajoutez à cela l’ovni de la jour­née, des mili­tants de l’Adri 38, les­quels œuvrent pour le déve­lop­pe­ment de radios libres uti­li­sant des logi­ciels ou cir­cuits élec­tro­nique libres.

Retour en images sur quelques séquences de cette jour­née pré­sen­tant le « libre dans tous ses états. »


Reportage Joël Kermabon

« Cela fait quinze ans que nous tra­vaillons sur le logi­ciel libre à Fontaine »

Autre temps fort de cette jour­née, le retour d’ex­pé­rience de la ville de Fontaine sur la façon dont les logi­ciels libres se déploient dans le ser­vices de la muni­ci­pa­lité et les écoles. Un domaine dans lequel la com­mune est précurseur.

Nicolas Vivant lors de la présentation du retour d'expérience de la ville de Fontaine. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Nicolas Vivant lors de la pré­sen­ta­tion du retour d’ex­pé­rience de la ville de Fontaine. © Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est du moins ce qu’ex­pose Nicolas Vivant, le direc­teur des sys­tèmes d’in­for­ma­tion de la Ville, véri­table che­ville ouvrière d’un pro­jet ini­tié en 2001.

« C’est une ini­tia­tive des élus qui date puisque cela fait main­te­nant quinze ans que nous tra­vaillons sur le logi­ciel libre à Fontaine », se féli­cite le directeur.

Quid de la métho­do­lo­gie employée ? « Nous avons com­mencé à tra­vailler sur les ser­veurs, les logi­ciels un peu “invi­sibles” pour les uti­li­sa­teurs comme les ser­veurs de fichiers ou de mes­sa­ge­rie », com­mence par expo­ser l’informaticien.

Une phase qui s’est ache­vée en 2008 et s’est pour­sui­vie jus­qu’en 2014 par le pas­sage sous logi­ciels libres de toute la bureau­tique des postes clients, autre­ment dit des ordi­na­teurs des agents. Comprenez le rem­pla­ce­ment de Outlook par Thunderbird, de Microsoft® Office par LibreOffice et d’Internet explo­rer par Firefox.

Une migra­tion basée sur le volontariat

Depuis 2014, le ser­vice infor­ma­tique a pro­cédé au chan­ge­ment du sys­tème d’ex­ploi­ta­tion des machines. Entendez le pas­sage pro­gres­sif de Windows à Linux. « Pour cette migra­tion, nous sommes par­tis d’un bêta test dans lequel les élus et la direc­tion géné­rale se sont inves­tis, ce qui a per­mis la vali­da­tion de la solu­tion dans notre sys­tème d’in­for­ma­tion », détaille Nicolas Vivant.

Le stand Openstreetmap. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le stand Openstreetmap. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous avons ensuite enchaîné sur un banc de volon­ta­riat, c’est-à-dire que per­sonne n’a été contraint de pas­ser à Linux. »

Près d’un an et demi après, 20 % d’un parc d’en­vi­ron 600 machines a été “migré”, soit quelque 150 ordinateurs.

De plus, dans l’in­ter­valle, les élus ont passé une nou­velle com­mande concer­nant les écoles. La plus petite d’entre elles a déjà été ins­tal­lée et la deuxième – la plus grande école de Fontaine – va pro­chai­ne­ment l’être. Là aussi, cela s’est fait en dou­ceur puisque les direc­teurs d’é­cole ont tous été sol­li­ci­tés pour savoir s’ils étaient volon­taires pour enta­mer la migra­tion. Sur les sept direc­teurs que compte la ville, quatre se sont prê­tés au jeu.

Prêcher par l’exemple

« L’objectif c’est vrai­ment de prê­cher par l’exemple. Les per­sonnes qui n’é­taient pas fran­che­ment inté­res­sées par Linux, devant les constats que ça fonc­tionne, que c’est stable et rapide et que l’in­ter­face est belle, vont avoir la curio­sité de se lan­cer dans l’a­ven­ture », conclut Nicolas Vivant.

Jean-Paul Trovero, le maire de Fontaine visite les stands. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Paul Trovero, le maire de Fontaine visite les stands. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Un constat qui ne manque pas de réjouir Jean-Christophe Becquet, le pré­sident de l’Association de pro­mo­tion et de défense du logi­ciel libre (April), à laquelle adhère la ville de Grenoble. « Nous espé­rons pou­voir nous féli­ci­ter l’an­née pro­chaine de comp­ter la com­mune de Fontaine parmi nos adhé­rents », se prend-il à espérer.

Qu’en est-il du pas­sage aux logi­ciels libres à Grenoble ? C’était l’en­ga­ge­ment n° 57 du can­di­dat Éric Piolle lors des élec­tions muni­ci­pales : « Développer l’u­sage des logi­ciels libres ». Laurence Comparat, l’ad­jointe à l’Open data et aux logi­ciels libres de la ville de Grenoble, pré­sente à cette jour­née, nous livre un point d’é­tape. Par ailleurs, l’é­lue sait qu’elle peut, en voi­sine, comp­ter sur l’ex­pé­rience de l’é­quipe de Jean-Paul Trovero, le maire de Fontaine, comme il s’en est éga­le­ment ouvert devant notre caméra.


Reportage Joël Kermabon

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Des riverains et commerçants dénoncent la piétonnisation “surprise” de la rue Lazare-Carnot, quartier Championnet à Grenoble
Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

FOCUS - Surprise pour des riverains et des commerçants du quartier Championnet de Grenoble: depuis le lundi 1er juillet, un tronçon de la rue Lazare-Carnot, Lire plus

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Cette soirée du 14 juillet s'est évidemment terminée avec un superbe feu d'artifices. Il a duré une grosse vingtaine de minutes ! © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

ÉVÈNEMENT - Grenoble comme la plupart des communes de la métropole célèbrent la fête nationale du 14 juillet. Feux d'artifice, bals populaires, concerts, animations, restauration... Lire plus

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

FOCUS - Le tribunal administratif a examiné, vendredi 5 juillet 2024, le recours déposé par les anciens élus du groupe Ensemble à gauche contre la Lire plus

Le passage en sens unique pour les automobiles sur le cours Berriat de Grenoble (re)fait débat au conseil métropolitain
Cours Berriat à Grenoble : le pas­sage en sens unique a (re)fait débat au conseil métro­po­li­tain… mais se fera

FOCUS - Les aménagements en vue de la réalisation d'une chronovélo sur le tronçon du cours Berriat entre le cours Jean-Jaurès et le pont de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !