Retour sur une rénovation thermique globale réussie avec Mur/Mur

sep article



FOCUS – Le deuxième dispositif Mur/Mur campagne isolation initié par La Métro a été officialisé le 14 juin dernier. Comme le premier, lancé en mars 2010 et achevé en 2014, il soutient, aides financières et accompagnement à l’appui, la rénovation thermique des copropriétés privées construites entre 1945 et 1975. Zoom sur la résidence Portail rouge à Saint-Martin-d’Hères, dont le chantier d’isolation thermique par l’extérieur lancé dans le cadre de Mur/Mur 1 bat son plein.

 

 

 

Mur/Mur rénovation thermique Immeuble portail rouge chantier ouvrier

Un ouvrier isole la façade de la rési­dence Portail rouge en cours de réno­va­tion ther­mique. © Julien Deschamps – Place Gre’net

Il y a quatre ans, la rési­dence mar­ti­né­roise Portail rouge enta­mait une réflexion sur la réno­va­tion des façades de ses bâti­ments. Désireux d’a­mé­lio­rer la qua­lité de leur lieu de vie, les habi­tants de cette copro­priété déci­daient alors d’en­ga­ger des tra­vaux à haute per­for­mance éner­gé­tique, avec le sou­tien du pro­gramme Mur/Mur cam­pagne iso­la­tion. « On a eu des infor­ma­tions sur le pro­gramme Mur/Mur par mail », se sou­vient Sophie Argento, ges­tion­naire à l’a­gence Vercors Immobilier, qui a en charge la rési­dence depuis une quin­zaine d’an­nées. « Quand il a été lancé, il a été un peu pris d’assaut. »

 

 

Un accompagnement nécessaire

 

 

Une fois la copro­priété ins­crite dans le pro­gramme, une longue concer­ta­tion avec les habi­tants s’est mise en place. Souvent peu au fait des pos­si­bi­li­tés d’ac­com­pa­gne­ment concer­nant les tra­vaux de réno­va­tion ther­mique, ces der­niers ont pu béné­fi­cier de réunions d’in­for­ma­tion.

 

Mur/Mur Isolation Immeuble portail rouge chantier

Sophie Argento, ges­tion­naire à l’a­gence Vercors Immobilier.  ©  Julien Deschamps – Place Gre’net

« Il y a eu une réunion publique pour expli­quer le pro­jet aux copro­prié­taires, et des réunions du conseil syn­di­cal avec l’Agence locale de l’éner­gie et du cli­mat (Alec) et le Pacte de l’Isère. Les habi­tants ont pu prendre connais­sance du pro­to­cole de mise en œuvre et de l’as­pect finan­cier. Car ce qui inté­resse le pro­prié­taire, c’est de savoir à com­bien s’é­lèvent les aides et com­bien il va payer. » L’Alec a ainsi pu pré­sen­ter les moda­li­tés du pro­gramme, et le Pacte de l’Isère s’est chargé des simu­la­tions afin de savoir à com­bien s’é­lè­ve­raient les aides.

 

« Le pro­jet glo­bal de rava­le­ment des façades et de la réno­va­tion ther­mique, financé en par­tie avec les aides du pro­gramme Mur/Mur, n’é­tait pas plus coû­teux qu’un rava­le­ment de façade clas­sique avec quelques par­ties en iso­la­tion. Finalement, les gens se sont dit que c’était dom­mage de pas­ser à côté d’une telle oppor­tu­nité », explique Sophie Argento.

 

Mur/Mur Isolation Immeuble portail rouge chantier rénovation thermique

La copro­priété Portail rouge :  50 % des tra­vaux ont déjà été réa­li­sés. © Julien Deschamps – Place Gre’net

Encadrement adapté, péda­go­gie, aides, il n’en fal­lait pas plus pour que les rési­dents optent pour des tra­vaux de réno­va­tion ther­mique plus impor­tants.

 

 

 

Appel aux entre­prises locales

 

 

Ce pro­gramme pri­vi­lé­gie les entre­prises locales. Au Portail rouge, elles sont toutes issues du bas­sin gre­no­blois ou de la région.

 

 

Iterm a ainsi été rete­nue pour le rava­le­ment des façades, SAV 38 pour la ser­ru­re­rie, Gonnet iso­la­tion pour… l’i­so­la­tion. « On a fait confiance aux entre­prises locales parce qu’on sait qu’elles tra­vaillent bien », assure Sophie Argento. Et si la moi­tié du bâti­ment prin­ci­pal reste à réno­ver, les effets posi­tifs sont déjà pal­pables.

 

Mur/Mur Isolation Immeuble portail rouge chantierMur/Mur Isolation Immeuble portail rouge chantier rénovation thermique

Le bâti­ment prin­ci­pal de la rési­dence Portail rouge à Saint-Martin-d’Hères.  © Julien Deschamps – Place Gre’net

« Même si l’hiver n’a pas été très rigou­reux, un pro­prié­taire du rez-de-chaus­sée a indi­qué avoir constaté une dif­fé­rence depuis que le pla­fond des caves avait été isolé. Avant, la nuit, la tem­pé­ra­ture bais­sait de 2 ou 3 degrés avant de remon­ter le matin. Ça n’a pas été le cas cet hiver. »

 

Et de conclure, enthou­siaste : « C’est une bonne ini­tia­tive qui, je l’espère, appor­tera des bien­faits en termes d’é­co­no­mies d’éner­gie, de confort amé­lioré et de valo­ri­sa­tion du patri­moine. »

 

 

 

Julien Deschamps

 

 

 

commentez lire les commentaires
4423 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.