Grenoble invente les temps périscolaires façon Montessori

sep article

FOCUS – En septembre prochain, les enfants des écoles maternelles et primaires de Grenoble auront droit à des temps périscolaires d’un nouveau genre. Au menu : goûter, devoirs, activités découvertes, temps libre… Le tout à la demande. Une formule qui n’est en revanche gratuite que deux jours sur quatre par semaine.

 

 

 

Poney faisant un bisou à une petite fille assise dans l'herbe balades pour les enfants © La petite cavale d'Erika

© La petite cavale d’Erika

L’offre des temps périscolaires proposée aux petits Grenoblois à la rentrée 2016 s’annonce pour le moins originale et inattendue. Il saute également aux yeux de tous, que cette offre est sensiblement différente du scénario sorti gagnant du vote consultatif, lequel avait pourtant mobilisé 4193 parents en janvier 2016.

 

« En effet, ne cherche pas à tergiverser Fabien Malbet, adjoint à l’école et au patrimoine scolaire, notre réflexion a évolué, car nous avons tenu compte des retours après le vote. C’est le principe même de la co-construction ! »

 

Ce qu’Élisa Martin, première adjointe au parcours éducatif, explicitait à sa manière, lors du conseil municipal du 26 mai dernier, par cette boutade : « Au fond de la discussion, jaillit la lumière ! »

 

 

 

« Une offre périscolaire qui inclut le tout »

 

 

Les temps périscolaires de la rentrée 2016 se tiendront, tout d’abord, dans l’ensemble des écoles de la ville, tous les jours (sauf le mercredi) de 16 à 18 heures. « C’est mieux ainsi ! C’est plus structurant, commentait Paul Bron, conseiller municipal d’opposition Go Citoyenneté et ex-adjoint à l’éducation, lors du conseil municipal du 26 mai dernier. Les parents vous ont ramenés à la raison ! » lançait-il, un soupçon taquin à l’endroit du binôme.

 

Fabien Malbet

Fabien Malbet, adjoint à l’école et au patrimoine scolaire. DR

Les scénarios soumis par l’équipe municipale au vote consultatif prévoyaient en effet deux jours de périscolaire par semaine (au lieu de quatre), variant en fonction des écoles. De plus, un scénario proposait des heures différentes entre maternelles et primaires.

 

Mais la grande nouveauté des temps périscolaires de la rentrée 2016 tient dans l’offre globale incluant plusieurs temps. Fabien Malbet explicite le concept : « Ce qui change, de façon fondamentale, c’est que les parents ont une seule offre : une offre périscolaire qui inclut le tout. Au sein de ce temps périscolaire, il y aura de l’aide aux leçons pour ceux qui le désirent, mais juste limitée à ce dont ils ont besoin, des activités éducatives et puis la possibilité de prendre du temps pour aller jouer… »

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2015 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.