Hold-up dans une agence BNP Paribas : six chaises pour le climat

Hold-up dans une agence BNP Paribas : six chaises pour le climat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Opération éclair, ce ven­dredi 13 novembre au matin, dans une agence de la banque BNP Paribas située non loin de la place Victor Hugo à Grenoble. Une quin­zaine de mili­tants des mou­ve­ments citoyen Actions non-vio­lentes Cop21 (ANV Cop21), Attac et Amis de la terre y ont “réqui­si­tionné” six chaises. Un hold-up sym­bo­lique pour dénon­cer le manque à gagner que repré­sente l’é­va­sion fis­cale pour les poli­tiques de déve­lop­pe­ment durable.

Un militant de l'ANV Cop21 lors de la réquisition de chaises. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Un mili­tant de l’ANV Cop21 lors de la réqui­si­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Vendredi 13 novembre, 10 h 30 une quin­zaine de mili­tants s’é­taient donné ren­dez-vous aux abords d’une agence de la banque BNP Paribas proche de la place Victor Hugo. Revêtus de gilets jaunes fluo frap­pés des sigles Attac ou ANV Cop21, c’est à visages décou­verts qu’ils ont investi dans le calme le hall de l’a­gence ban­caire pour y réqui­si­tion­ner… six chaises.

Une action qui n’aura duré que quelques minutes, dans la conti­nuité d’autres actions simi­laires menées un peu par­tout en France.

L’objectif visé ? Réunir 196 chaises sous­traites dans diverses agences ban­caires, une par pays pré­sent à la Conférence des Nations unies sur les chan­ge­ments cli­ma­tiques (Cop21). 196 chaises sur les­quelles s’assiéront autant de délé­gués au Sommet citoyen pour le cli­mat qui se tien­dra à Montreuil (Seine-Saint-Denis), les 5 et 6 décembre 2015. Un congrès où se dérou­le­ront débats et pré­sen­ta­tions d’alternatives concrètes face aux dérè­gle­ments cli­ma­tiques pen­dant les deux semaines de la Cop21.

« L’argent pour le cli­mat existe, il est dans les para­dis fiscaux ! »

Ce n’est pas la pre­mière fois que BNP Paribas, sus­pec­tée – entre autres banques – par les mou­ve­ments citoyens d’être com­plice de l’é­va­sion fis­cale, est tou­chée par ce type d’ac­tions. Par ailleurs, les mili­tants sus­pectent l’é­ta­blis­se­ment ban­caire de jouer un double jeu puis­qu’ils sou­lignent qu’il figure parmi les par­te­naires de la Cop21.

La fina­lité de ces actions choc ? Dénoncer le manque à gagner que repré­sente l’é­va­sion fis­cale pour les poli­tiques de déve­lop­pe­ment durable. « L’action menée aujourd’­hui à Grenoble montre la déter­mi­na­tion des citoyens à lut­ter contre le dérè­gle­ment cli­ma­tique et l’é­va­sion fis­cale orches­trée par la plu­part des banques », pré­cise ainsi un com­mu­ni­qué du col­lec­tif citoyen. Ce der­nier reven­dique « une action légi­time au regard de l’ur­gence et de l’im­por­tance des enjeux ».

Pour Julie Huret, mili­tante de l’ANV Cop21, le mes­sage est clair : « l’argent pour sau­ver le cli­mat existe bel et bien : il est dans les para­dis fis­caux ! »

Explications et retour en images sur cette opération.

Reportage Joël Kermabon

« Les vrais gang­sters ce sont les banques ! »

Bien qu’au­cune inter­pel­la­tion n’ait eu lieu, ces réqui­si­tions sont tota­le­ment illé­gales, mais les mili­tants assument. « Nous ris­quons effec­ti­ve­ment des pour­suites. Mais au lieu de nous pour­suivre nous, qui avons juste pris des chaises à visages décou­verts et sans vio­lence, on devrait plu­tôt pour­suivre la BNP qui orga­nise cette éva­sion fis­cale », s’in­digne Julie Hurtet. « Pour moi, les vrais gang­sters ce sont les banques, pas les mili­tants non-vio­lents que nous sommes ! », assène-t-elle.

Les mili­tants ne comptent pas en res­ter là. D’autres actions sont d’ores et déjà pré­vues. Notamment une « marche mon­diale pour le cli­mat » qui se dérou­lera dans toute la France. A Grenoble, ce sera le 29 novembre à 14 h 30 au Jardin de ville.

Joël Kermabon

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Dal et les 80 familles occupant l'esplanade de la Caserne de Bonne depuis cinq semaines ont levé le camp, mardi 12 juillet 2022, et occupent désormais la Maison des associations. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : le Dal et les 80 familles sans abri ont quitté l’es­pla­nade de la Caserne de Bonne pour la Maison des associations

FOCUS - Le Dal 38 (Droit au logement) et les 80 familles qui occupaient l'esplanade de la Caserne de Bonne depuis le 5 juin 2022 Lire plus

De plus en plus de personnes à la rue, alertent Amici et le Dal.Manifestation permanente de l'association Droit au logement et d'une dizaine de familles menacées d'expulsion, pour protester contre les logements et hébergement indignes, le mal logement, et réclamer les réquisitions, sur l'écoquartier de Bonne à Grenoble, dimanche 5 juin 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : Amici Samu social et le Dal alertent tous deux sur le nombre crois­sant de per­sonnes à la rue

FOCUS - Amici Samu social de Grenoble a tiré la sonnette d'alarme, fin juin 2022, sur le nombre croissant de personnes à la rue, sans Lire plus

Le Dal organisait ce vendredi 1er juillet 2022 un rassemblement et un concert de casseroles devant la préfecture, en compagnie des familles occupant l'esplanade de la Caserne de Bonne. © Dal 38
Grenoble : concert de cas­se­roles devant la pré­fec­ture du Dal et des occu­pants de l’es­pla­nade de la Caserne de Bonne

FOCUS - Droit au logement 38 (Dal) organisait, ce vendredi 1er juillet 2022, un concert de casseroles devant la préfecture de l'Isère, avec une partie Lire plus

A droite, le Haut Bois du bailleur Actis livré début 2022. En face, Bouygues immobilier construit l'immeuble Aromatik, 53 logements répartis sur deux bâtiments dont l'un s'élèvera sur 10 étages, vendredi 13 mai 2022. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Réquisitions, loge­ments sociaux, enca­dre­ment des loyers… La majo­rité gre­no­bloise avance ses propositions

DÉCRYPTAGE - Le groupe Grenoble en commun a dévoilé son futur projet sur le logement. Des propositions déclinées dans une délibération cadre présentée lors du Lire plus

Manifestation permanente de l'association Droit au logement et d'une dizaine de familles menacées d'expulsion, pour protester contre les logements et hébergement indignes, le mal logement, et réclamer les réquisitions, sur l'écoquartier de Bonne à Grenoble, dimanche 5 juin 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net Manifestation permanente de l'association Droit au logement et d'une dizaine de familles menacées d'expulsion, pour protester contre les logements et hébergement indignes, le mal logement, et réclamer les réquisitions, sur l'écoquartier de Bonne à Grenoble, dimanche 5 juin 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : le Dal et une dizaine de familles occupent l’é­co­quar­tier de Bonne pour obte­nir des héber­ge­ments « dignes »

REPORTAGE - Histoire de ne pas passer inaperçus, Droit au logement et une dizaine de familles ont installé leurs barnums, tentes et banderoles, ce dimanche Lire plus

Des places d'hébergement pérennes pour les squatteurs de l'Abbaye. Conférence de presse des occupants de l'Abbaye ce mercredi 10 février 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Squat de l’Abbaye à Grenoble : les occu­pants de l’im­meuble et le Dal pro­posent « un plan de sor­tie de crise »

  FOCUS – Des occupants de l'immeuble squatté quartier de l'Abbaye et l'association Droit au logement (Dal 38) donnaient une conférence de presse ce mercredi Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin