Hold-up dans une agence BNP Paribas : six chaises pour le climat

Hold-up dans une agence BNP Paribas : six chaises pour le climat

REPORTAGE VIDÉO – Opération éclair, ce ven­dredi 13 novembre au matin, dans une agence de la banque BNP Paribas située non loin de la place Victor Hugo à Grenoble. Une quin­zaine de mili­tants des mou­ve­ments citoyen Actions non-vio­lentes Cop21 (ANV Cop21), Attac et Amis de la terre y ont “réqui­si­tionné” six chaises. Un hold-up sym­bo­lique pour dénon­cer le manque à gagner que repré­sente l’é­va­sion fis­cale pour les poli­tiques de déve­lop­pe­ment durable.

Un militant de l'ANV Cop21 lors de la réquisition de chaises. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Un mili­tant de l’ANV Cop21 lors de la réqui­si­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Vendredi 13 novembre, 10 h 30 une quin­zaine de mili­tants s’é­taient donné ren­dez-vous aux abords d’une agence de la banque BNP Paribas proche de la place Victor Hugo. Revêtus de gilets jaunes fluo frap­pés des sigles Attac ou ANV Cop21, c’est à visages décou­verts qu’ils ont investi dans le calme le hall de l’a­gence ban­caire pour y réqui­si­tion­ner… six chaises.

Une action qui n’aura duré que quelques minutes, dans la conti­nuité d’autres actions simi­laires menées un peu par­tout en France.

L’objectif visé ? Réunir 196 chaises sous­traites dans diverses agences ban­caires, une par pays pré­sent à la Conférence des Nations unies sur les chan­ge­ments cli­ma­tiques (Cop21). 196 chaises sur les­quelles s’assiéront autant de délé­gués au Sommet citoyen pour le cli­mat qui se tien­dra à Montreuil (Seine-Saint-Denis), les 5 et 6 décembre 2015. Un congrès où se dérou­le­ront débats et pré­sen­ta­tions d’alternatives concrètes face aux dérè­gle­ments cli­ma­tiques pen­dant les deux semaines de la Cop21.

« L’argent pour le cli­mat existe, il est dans les para­dis fiscaux ! »

Ce n’est pas la pre­mière fois que BNP Paribas, sus­pec­tée – entre autres banques – par les mou­ve­ments citoyens d’être com­plice de l’é­va­sion fis­cale, est tou­chée par ce type d’ac­tions. Par ailleurs, les mili­tants sus­pectent l’é­ta­blis­se­ment ban­caire de jouer un double jeu puis­qu’ils sou­lignent qu’il figure parmi les par­te­naires de la Cop21.

La fina­lité de ces actions choc ? Dénoncer le manque à gagner que repré­sente l’é­va­sion fis­cale pour les poli­tiques de déve­lop­pe­ment durable. « L’action menée aujourd’­hui à Grenoble montre la déter­mi­na­tion des citoyens à lut­ter contre le dérè­gle­ment cli­ma­tique et l’é­va­sion fis­cale orches­trée par la plu­part des banques », pré­cise ainsi un com­mu­ni­qué du col­lec­tif citoyen. Ce der­nier reven­dique « une action légi­time au regard de l’ur­gence et de l’im­por­tance des enjeux ».

Pour Julie Huret, mili­tante de l’ANV Cop21, le mes­sage est clair : « l’argent pour sau­ver le cli­mat existe bel et bien : il est dans les para­dis fis­caux ! »

Explications et retour en images sur cette opération.

Reportage Joël Kermabon

« Les vrais gang­sters ce sont les banques ! »

Bien qu’au­cune inter­pel­la­tion n’ait eu lieu, ces réqui­si­tions sont tota­le­ment illé­gales, mais les mili­tants assument. « Nous ris­quons effec­ti­ve­ment des pour­suites. Mais au lieu de nous pour­suivre nous, qui avons juste pris des chaises à visages décou­verts et sans vio­lence, on devrait plu­tôt pour­suivre la BNP qui orga­nise cette éva­sion fis­cale », s’in­digne Julie Hurtet. « Pour moi, les vrais gang­sters ce sont les banques, pas les mili­tants non-vio­lents que nous sommes ! », assène-t-elle.

Les mili­tants ne comptent pas en res­ter là. D’autres actions sont d’ores et déjà pré­vues. Notamment une « marche mon­diale pour le cli­mat » qui se dérou­lera dans toute la France. A Grenoble, ce sera le 29 novembre à 14 h 30 au Jardin de ville.

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Réserve natu­relle des Hauts de Chartreuse : un iti­né­raire de ran­don­née auto­risé sur les terres pri­vées du marquis

FOCUS - Après un an de conflit opposant les randonneurs au marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire d'une partie de la Réserve naturelle des Hauts de Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !