Actualité

Sérigraphie des cendriers - © Joël Kermabon - placegrenet.fr

Grenoble expé­ri­mente les cen­driers urbains

Grenoble expé­ri­mente les cen­driers urbains

REPORTAGE VIDÉO – La ville de Grenoble a lancé, ce jeudi 26 février, place de Bérule, une nou­velle expé­ri­men­ta­tion : les cen­driers urbains. Une quin­zaine seront ainsi tes­tés jusqu’à l’automne pro­chain dans l’hy­per­centre, afin de dimi­nuer la pol­lu­tion urbaine et d’a­mé­lio­rer la pro­preté des espaces publics. Les mégots récu­pé­rés seront ensuite col­lec­tés sur un site en Lozère et recy­clés par le groupe Terracycle, dont le siège euro­péen est basé à Londres.

Un des cendriers place de Bérule

Un des cen­driers, ins­tallé place de Bérule – © Joël Kermabon – Place Gre’net

A Grenoble, la chasse aux mégots de ciga­rettes est ouverte. La Ville a lancé, ce jeudi 26 février, place de Bérule, une nou­velle expé­ri­men­ta­tion de cen­driers urbains.

A l’o­ri­gine de ce pro­jet, un constat : l’interdiction du tabac dans les lieux publics a amené davan­tage de fumeurs à jeter leurs mégots sur l’es­pace public. « Ce geste, sou­vent auto­ma­tique et bana­lisé, a des effets néga­tifs que l’on ne peut aujourd’hui négli­ger », explique la muni­ci­pa­lité. Et celle-ci de rap­pe­ler qu’un mégot de ciga­rette jeté reste douze ans dans la nature, se tra­duit par cinq cents litres d’eau impropre à la consom­ma­tion et engendre pour la col­lec­ti­vité un sur­coût lié au ramas­sage. Ce geste par­ti­cipe aussi, selon la mai­rie, à la « dété­rio­ra­tion des espaces publics » et « ali­mente les mau­vais réflexes ».

Une expé­ri­men­ta­tion jusqu’à l’automne

Antoine Back, Lucille Lheureux

Antoine Back et Lucille Lheureux – © Joël Kermabon – Place Gre’net

Pour pal­lier ce pro­blème, la ville de Grenoble tes­tera ce nou­veau dis­po­si­tif jusqu’à la ren­trée pro­chaine. « L’idée est de pas­ser la sai­son com­plète et de faire le point à la ren­trée, afin de voir si ces cen­driers sont vrai­ment uti­li­sés, si cela réduit le nombre de mégots par terre et amé­liore le confort des agents de la pro­preté urbaine » explique Lucille Lheureux, adjointe aux espaces publics et à la nature en ville.

Une quin­zaine de ces cen­driers seront pro­chai­ne­ment ins­tal­lés dans dif­fé­rents lieux de l’hyper centre et, notam­ment, devant le lycée Champollion. D’une hau­teur d’environ un mètre, chaque cen­drier pourra conte­nir jusqu’à 2 000 mégots.

Réalisation JK Production

Des mégots col­lec­tés en Lozère

Le véhicule dédié à la collecte

Le véhi­cule dédié à la col­lecte – © Joël Kermabon – Place Gre’net

Durant cette phase de rodage, un agent de la pro­preté urbaine sera chargé de les vider. « Il nous appor­tera son regard au fil de l’expérimentation et pourra nous dire si c’est une col­lecte pérenne et si elle a un impact sur la qua­lité de l’espace public » com­mente Lucille Lheureux.

Un véhi­cule spé­ci­fique sera d’ailleurs mis à sa dis­po­si­tion pour faci­li­ter les tour­nées. Les mégots seront ensuite condi­tion­nés dans un sac en plas­tique, puis sto­ckés de manière pro­vi­soire avant d’être trai­tés par Terracycle.

Cette entre­prise, dont le siège euro­péen est basé à Londres et qui pos­sède un site de col­lecte en Lozère, récu­père déjà l’ensemble des mégots répar­tis sur le ter­ri­toire français.

Un mobi­lier à l’é­preuve du vandalisme

Sérigraphie des cendriers

Sérigraphie des cen­driers – © Joël Kermabon – Place Gre’net

Face aux risques de van­da­lisme et de dété­rio­ra­tion du maté­riel, Lucille Lheureux, tem­père en rap­pe­lant que la résis­tance du mobi­lier entre dans le cadre de l’expérimentation. « Cela fai­sait par­tie des cri­tères de choix qui ont été tra­vaillés entre la pro­preté urbaine, les ser­vices d’exploitation et l’entreprise qui les pro­pose afin que la col­lecte ne soit pas pénible pour les agents et qu’ils résistent au van­da­lisme » explique l’élue.

Un point de vue par­tagé par Antoine Back, conseiller muni­ci­pal délé­gué au sec­teur 2 : « Le risque de més­usage ne doit pas limi­ter notre action. Nous en tenons compte dans l’équation, mais ça n’est pas parce qu’il y a ce risque qu’il faut ne rien faire ». Reste à savoir si ces cen­driers urbains seront bien uti­li­sés. Réponse à la rentrée.

Maïlys Medjadj

MM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Gazage des pigeons: des associations animalistes annoncent un “happening” devant la mairie de Vienne le 17 juillet
Gazage des pigeons : des asso­cia­tions ani­ma­listes annoncent un “hap­pe­ning” devant la mai­rie de Vienne

FLASH INFO - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) et l'association Paris animaux Zoopolis (Paz) annoncent l'organisation d'un “happening” devant l'hôtel de Ville de Vienne, mercredi Lire plus

Des riverains et commerçants dénoncent la piétonnisation “surprise” de la rue Lazare-Carnot, quartier Championnet à Grenoble
Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

FOCUS - Surprise pour des riverains et des commerçants du quartier Championnet de Grenoble: depuis le lundi 1er juillet, un tronçon de la rue Lazare-Carnot, Lire plus

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

Agenda

Je partage !