F. Fillon en sou­tien de Matthieu Chamussy

F. Fillon en sou­tien de Matthieu Chamussy

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Matthieu Chamussy a reçu un sou­tien de taille, ce mer­credi 12 février, en la per­sonne de François Fillon. L’ancien Premier ministre est en effet venu à Grenoble pour sou­te­nir le can­di­dat UMP aux pro­chaines élec­tions muni­ci­pales. Une visite qui a per­mis à la tête de liste de « Croire en Grenoble » d’insister sur des axes forts de sa campagne. 

Richard Cazenave, Matthieu Chamussy et François Fillon, le mercredi 12 février à Grenoble.

Richard Cazenave, Matthieu Chamussy et François Fillon, le mer­credi 12 février à Grenoble. © Véronique Serre

Un dis­cours devant les mili­tants au local de cam­pagne, puis une balade en centre-ville ponc­tuée par la ren­contre de plu­sieurs com­mer­çants : c’est le par­cours qu’a suivi le tan­dem Chamussy-Fillon ce mer­credi 12 février.
A en croire le can­di­dat aux muni­ci­pales, les liens entre les deux hommes sont anciens. Celui-ci a ainsi évo­qué « un sou­tien qui date de douze ans déjà et dont j’ai tou­jours pu mesu­rer le carac­tère indé­fec­tible ».
François Fillon, l’ancien chef de gou­ver­ne­ment, a de son côté confirmé cette rela­tion au long cours, liée à leur tra­vail com­mun auprès de Philippe Séguin et à leur sen­si­bi­lité poli­tique, celle du gaul­lisme social. Celui-ci n’a ainsi pas hésité à par­ler de Matthieu Chamussy comme d’un « vieil ami ». Après avoir remer­cié l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy de sa venue, un « hon­neur pour tous » selon les mots du can­di­dat, place a été lais­sée à la bataille de campagne.
Grenoble, “mena­cée d’être en retard
« Pour la pre­mière fois de son his­toire Grenoble est mena­cée d’être en retard » s’est inquiété la tête de liste de l’UMP. Économiquement, à cause d’une pres­sion fis­cale « qui réduit le pou­voir d’achat des Grenoblois et étouffe les acteurs économiques ».
François Fillon, en visite à Grenoble.

François Fillon, en visite à Grenoble. © Véronique Serre

En termes d’infrastructures, aussi. La liai­son TGV entre Grenoble et la capi­tale pari­sienne, l’autoroute Grenoble-Sisteron, ou encore l’engorgement de l’agglomération sont ainsi autant de points noirs de la poli­tique d’infrastructures, selon Matthieu Chamussy.
Enfin poli­ti­que­ment, l’alliance entre les socia­listes et l’« ultra­gauche éco­lo­giste mélan­cho­niste sur le plan poli­tique et adepte de la décrois­sance sur le plan éco­no­mique » repré­sente selon lui un « dan­ger considérable ».
« Un des­tin de sous-pré­fec­ture » : tel est l’a­ve­nir que pré­dit Matthieu Chamussy à Grenoble en cas de vic­toire de la gauche en mars pro­chain. A l’instar de l’ancien chef de gou­ver­ne­ment, il a fait de la dis­ci­pline bud­gé­taire l’une des prin­ci­pales armes de son dis­cours : « Notre pro­jet, dans sa tota­lité, est arti­culé autour d’un enga­ge­ment : celui de la dimi­nu­tion de la dépense publique ».
Et celui-ci de pré­ci­ser : « Car je vous le dis, ceux qui ne s’engagent pas sur cette voie pro­mettent en réa­lité de nou­velles hausses d’impôts, comme ils l’ont déjà fait ces der­nières années ». S’adressant à François Fillon, Matthieu Chamussy a ainsi parlé d’un pro­jet qui « s’inscrit si bien dans la vision qu”[il incarne] pour la France ».
Matthieu Chamussy, François Fillon et Richard Cazenave

Matthieu Chamussy, François Fillon et Richard Cazenave. © Véronique Serre

En pleine tour­née de sou­tien des can­di­dats UMP à tra­vers dif­fé­rentes villes de France, François Fillon a pris la parole pour sou­te­nir la tête de liste gre­no­bloise. « Il faut voter pour Matthieu Chamussy et pour sa liste parce que Grenoble a besoin d’alternance » a t‑il déclaré ce 12 jan­vier. Pour ce der­nier, l’alternance est néces­saire, car essen­tielle au bon fonc­tion­ne­ment de la démocratie.
« La seule expres­sion de la démo­cra­tie chez nous, c’est le fait de chan­ger les équipes régu­liè­re­ment, explique l’ancien Premier ministre. Si les équipes ne changent pas régu­liè­re­ment, les gens s’habituent au pou­voir et ils s’approprient le pou­voir. Je pense qu’à Grenoble on est arrivé à une telle durée du pou­voir de la gauche que le moment de l’alternance est venu ». Les élec­tions de mars diront si les Grenoblois en ont été convain­cus.
Guillaume Rantet
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

GR

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un "nouveau visage" pour la place Victor-Hugo, avec des travaux jusqu'à l'été 2021
Grenoble : un « nou­veau visage » pour la place Victor-Hugo, avec des tra­vaux jus­qu’à l’été 2021

  FOCUS — Les travaux de la place Victor-Hugo de Grenoble ont débuté lundi 18 janvier, pour durer jusqu'à l'été 2021. Au programme? Nettoyage des Lire plus

Deux ans après son décès, le "lieu emblématique" Jacques-Chirac à Grenoble se fait toujours attendre
Un “lieu” Jacques-Chirac à Grenoble : l’en­ga­ge­ment d’Éric Piolle est-il tou­jours d’ac­tua­lité… ou enterré ?

  EN BREF - Eric Piolle, maire de Grenoble, s'était engagé le jour de la mort de Jacques Chirac à proposer en conseil municipal qu'un lieu emblématique Lire plus

Municipales de Grenoble : le patron des Républicains Christian Jacob apporte son sou­tien au can­di­dat Alain Carignon

  FIL INFO — Présent à Voreppe le jeudi 30 janvier, le président des Républicains a officiellement affirmé le soutien du parti à la candidature Lire plus

Municipales : Matthieu Chamussy tire sa révé­rence, après 22 ans de vie politique

  FOCUS — La fin d'une époque ? Le conseiller municipal de Grenoble Matthieu Chamussy annonce se retirer des élections municipales de mars 2020. Alors que Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Finances de Grenoble : Matthieu Chamussy craint la banqueroute

FOCUS - L'élu d'opposition Matthieu Chamussy s'est livré, ce mardi 10 décembre, à une analyse de la santé financière et du budget 2020 de la Lire plus

Matthieu Chamussy. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Matthieu Chamussy révèle com­ment il a évité le retour d’Alain Carignon au conseil muni­ci­pal de Grenoble en 2014

  FOCUS - Alors qu'un jeu de chaises musicales légal permet à Alain Carignon de revenir au conseil municipal, Matthieu Chamussy revient sur les municipales de 2014, alors qu'il était Lire plus

Flash Info

|

02/07

15h57

|

|

01/07

12h07

|

|

01/07

11h33

|

|

01/07

11h04

|

|

01/07

10h14

|

|

30/06

16h28

|

|

30/06

15h43

|

|

30/06

14h25

|

|

30/06

11h19

|

|

30/06

10h44

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 36 : « Les dif­fi­cul­tés à exer­cer le métier de jour­na­liste dans cer­tains quartiers »

Culture| La Caverne, une nou­velle librai­rie indé­pen­dante qui veut faire vivre le livre à Grenoble

Abonnement| Élisa Martin, pas­sio­na­ria gre­no­bloise LFI, fait son entrée à l’Assemblée natio­nale après avoir ren­versé Émilie Chalas

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin