Économistes atterrés : “les politiques d’austérité ont échoué”

sep article

Notre indépendance c

ENTRETIEN – Au lendemain de la parution du Nouveau manifeste des économistes atterrés, ce 21 janvier 2015, l’économiste grenoblois Jean-François Ponsot, lui-même membre du collectif, explique le sens de ce nouvel ouvrage. L’occasion également de revenir sur ce mouvement qui cherche à peser sur les politiques économiques, tant en France qu’en Europe.

 

 

 

 

Jean-François Ponsot économiste grenoblois, membre élu au CA des économistes atterrés. DR

Jean-François Ponsot est maître de confé­rences en sciences éco­no­miques à l’Université Pierre-Mendès-France de Grenoble. Il a débuté sa car­rière de cher­cheur à la Banque cen­trale d’Équateur et au Canada, puis a été consul­tant pour les Nations unies sur la nou­velle archi­tec­ture finan­cière en Amérique du Sud. Il enseigne régu­liè­re­ment dans des uni­ver­si­tés étran­gères.

 

Jean-François Ponsot a rejoint le col­lec­tif des Économistes atter­rés en 2012 pour contri­buer au débat public et vul­ga­ri­ser l’économie, après avoir fait un double constat : les uni­ver­si­taires res­tent trop sou­vent dans leur tour d’ivoire alors qu’ils ont un rôle à jouer dans la cité ; les ques­tions éco­no­miques font l’objet d’un trai­te­ment par­ti­cu­lier dans les médias, fai­sant la part belle aux thèses libé­rales qui ont, à son sens, échoué, alors que d’autres approches existent.

 

 

 

Couverture du Nouveau manifeste des économistes atterrés, paru aux éditions des liens qui libèrent.

Couverture du Nouveau mani­feste des éco­no­mistes atter­rés, paru aux édi­tions des liens qui libèrent.

Le Nouveau mani­feste des éco­no­mistes atter­rés est sorti ce 21 jan­vier 2015. Pourquoi refaire un mani­feste ?

 

 

Le pre­mier Manifeste des éco­no­mistes atter­rés, sorti en 2010, met­tait en garde contre les effets néfastes des poli­tiques d’austérité. Nous disions à l’époque : « Le chô­mage et la pré­ca­rité de l’emploi se déve­lop­pe­ront néces­sai­re­ment dans les années à venir. Ces mesures sont irres­pon­sables d’un point de vue poli­tique et social, et même au strict plan éco­no­mique ».

 

Force est de consta­ter que nous avions fait le bon diag­nos­tic. Malheureusement, l’irresponsabilité a pré­valu. Pire encore, les leçons de la crise n’ont pas été tirées en France et en Europe. Les « dix fausses évi­dences » que nous dénon­cions nour­rissent, encore aujourd’hui, des poli­tiques d’austérité qui ont pour­tant lamen­ta­ble­ment échoué ! Même le FMI dénonce ces poli­tiques d’austérité et s’inquiète de la zone euro qui est deve­nue la région du monde avec la plus faible crois­sance et le chô­mage le plus élevé !

 

Au départ, nous ne pen­sions pas rédi­ger un second opus du Manifeste. Mais la per­sis­tance des poli­tiques éco­no­miques sui­ci­daires en Europe nous a ame­nés à envi­sa­ger ce pro­jet. Notre Nouveau mani­feste des éco­no­mistes atter­rés, sorti le 21 jan­vier, a cepen­dant un autre objet. Nous cher­chons à ouvrir des voies dif­fé­rentes et à sou­mettre au débat des pro­po­si­tions éco­no­miques pour une société plus juste.

 

 

 

Quels sont les principaux messages véhiculés ? Qu’en attendez-vous ?

 

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
3687 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.