Intervention “musclée” des forces de l’ordre pour débloquer le lycée Stendhal de Grenoble mardi 18 mai

Intervention “musclée” des forces de l’ordre pour débloquer le lycée Stendhal de Grenoble mardi 18 mai

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — Un (nouveau) blocage de lycée sur Grenoble a donné lieu cette fois à une intervention policière musclée mardi 18 mai. Alors que plusieurs élèves organisaient un blocus devant le lycée Stendhal, la police n’a pas hésité à user de gaz lacrymogène pour mettre fin au mouvement.

 

Une vidéo dif­fu­sée sur les réseaux sociaux, notam­ment par le groupe Facebook Grenoble en lutte, montre ainsi les lycéens scan­der « On est paci­fiques », tan­dis que les forces de l’ordre, casques et bou­cliers en avant, forcent le blo­cus. D’abord en reti­rant les pou­belles dis­po­sées devant les grilles, puis en usant d’une bombe lacry­mo­gène direc­te­ment sur le visage des ado­les­cents pour les ame­ner à se disperser.

 

 

Les élèves n’ont pas été les seuls tou­chés, puisque des sur­veillants ainsi qu’une conseillère prin­ci­pale d’é­du­ca­tion auraient éga­le­ment reçu le gaz en plein visage. Une seconde vidéo montre par ailleurs plu­sieurs jeunes assis ou allon­gés au sol, se tenant les yeux ou se plai­gnant de ne plus voir, tan­dis que d’autres per­sonnes tentent de trou­ver de l’eau pour les aider à se net­toyer. Pendant ce temps-là, les poli­ciers montent la garde devant les grilles de l’établissement.

 

« Une répres­sion abso­lu­ment inac­cep­table s’est abat­tue sur les militanxTEs [sic] qui blo­quaient paci­fi­que­ment le lycée Stendhal ce mardi matin à Grenoble », écrit sur Twitter le syn­di­cat anar­chiste CNT Jeunes 38. Qui dénonce éga­le­ment des coups de matraque sur la tête et les bras de cer­tains mani­fes­tants. Selon le syn­di­cat, infor­ma­tion confir­mée par le Dauphiné Libéré, l’in­ter­ven­tion de la police aurait été deman­dée par la direc­tion de l’établissement. 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

F. Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une femme partie de Grenoble séquestrée dans un coffre de voiture par son ex-petit ami

  FLASH INFO - Un homme a enlevé son ex-petite amie partie en train de Grenoble, jeudi 6 mai dans la soirée. Suite à une Lire plus

Un homme entre la vie et la mort, les secours pris à partie à Grenoble

  FLASH INFO - Un homme âgé de 36 ans est entre la vie et la mort après avoir été agressé dans la nuit de Lire plus

Un homme blessé par balle lors d’une rixe opposant plusieurs individus à Échirolles

  FLASH INFO - Un homme a été blessé par balle lors d'une rixe opposant plusieurs individus ce lundi 12 avril 2021 à Échirolles. Les Lire plus

Saint-Martin-d’Hères : l’organisateur d’une soirée clandestine condamné à 600 euros d’amende

  FLASH INFO - L'organisateur d'une soirée clandestine à Saint-Martin-d'Hères durant le couvre-feu, mi-janvier, a été condamné à 600 euros d'amende. Près de 200 personnes Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin