Tous les jeunes rapaces trouvés au sol ne sont pas orphelins ou tombés du nid, alerte la LPO Aura

Tous les jeunes rapaces trouvés au sol ne sont pas orphelins ou tombés du nid, alerte la LPO Aura

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — Attention, alerte la LPO Auvergne-Rhône-Alpes : tous les jeunes rapaces trouvés au sol ne sont pas orphelins ou tombés du nid. Et nombre d’entre-eux finissent dans des centres de sauvegarde alors qu’ils auraient pu rester auprès de leurs parents.

 

« Après quelques jours ou semaines, les jeunes chouettes et hiboux nichant dans les cavi­tés se retrouvent vite à l’é­troit et sortent du nid bien avant de savoir voler. Pendant plu­sieurs semaines, ces jeunes res­tent donc au sol ou sur des branches basses », explique l’as­so­cia­tion. Les oiseaux dorment ainsi le jour, sou­vent au pied d’un arbre, et émettent des cris la nuit pour per­mettre à leurs parents de les trou­ver et les alimenter.

 

Tous les rapaces trouvés au sol, comme cette jeune chouette hulotte, ne sont pas tombés du nid, alerte la LPO © Christine Kritstof - Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage

Tous les rapaces trou­vés au sol, comme cette jeune chouette hulotte, ne sont pas tom­bés du nid, alerte la LPO © Christine Kritstof – Centre régio­nal de sau­ve­garde de la faune sauvage

 

C’est pour­quoi « il est pri­mor­dial de ne pas les dépla­cer si ce n’est pour les dépo­ser en hau­teur, sur une branche ou un muret, à l’a­bri des pré­da­teurs et des dan­gers (routes, chats…) ou de les cacher sous un buis­son », écrit la LPO. Qui recom­mande encore, en cette période où les jeunes oiseaux sortent des nichées, de ren­trer ses chiens et ses chats. Une bonne nou­velle : le fait de tou­cher les petits n’en­traî­nera pas de rejet des parents.

 

« Seule une bles­sure néces­site un ache­mi­ne­ment de l’a­ni­mal vers un centre de sau­ve­garde car même avec la meilleure volonté du monde, nous ne sau­rions faire aussi bien l’é­le­vage de ces jeunes que leurs parents », indique encore l’as­so­cia­tion. En cas de doute, les pro­me­neurs ou usa­gers de la nature sont invi­tés à contac­ter la LPO pour obte­nir plus de ren­sei­gne­ments sur la marche à suivre.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

F. Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Réintroduction de deux gypaètes barbus dans le Vercors
Réintroduction de deux gypaètes barbus dans le Vercors

  FLASH INFO - Deux gypaètes barbus ont été relâchés dans la nature, le mercredi 3 juin 2020 à Châtillon-en-Diois, au sud du Vercors. Un Lire plus

La place de l’école élémentaire Anthoard à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net
L’UQ Berriat accuse la Ville de Grenoble de refuser d’entendre le point de vue des riverains

  FLASH INFO — Un refus d'entendre le point de vue des habitants? C'est ce dont l'Union de quartier Berriat-Saint-Bruno-Europole accuse la Ville de Grenoble. Lire plus

LPO et FNE lancent un atlas numérique et gratuit des mammifères de Rhône-Alpes

  FLASH INFO — C'est le résultat d'un travail de longue haleine. En 2014, les associations LPO et FNE (ex-Frapna) Auvergne-Rhône-Alpes unissaient leurs forces pour Lire plus

La LPO Aura lance un appel aux dons pour sauver une colonie de chauves-souris dans l’Ain

  FIL INFO — La LPO Auvergne-Rhône-Alpes lance un appel aux dons pour sauvegarder l'une des plus importantes colonies de chauves-souris de la région. Mis Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin