Crise sanitaire : couvre-feu et nouvelles restrictions pour l’ensemble du département de l’Isère

sep article



 

FOCUS – Suite aux annonces du Premier ministre, la préfecture de l’Isère dresse le champ des nouvelles restrictions face à l’épidémie de Covid-19. Des mesures qui s’imposent cette fois à l’ensemble du département. Et ceci dès le samedi 24 octobre, jusqu’au vendredi 13 novembre 2020 inclus.

 

 

Nouveau tour de vis en Isère face à l’é­pi­dé­mie de Covid-19. Suite aux annonces du Premier ministre jeudi 22 octobre, la pré­fec­ture de l’Isère livre le détail des nou­velles res­tric­tions en vigueur sur le dépar­te­ment à comp­ter du samedi 24 octobre dès minuit. Et ceci, au moins, jus­qu’au ven­dredi 13 novembre inclus. Avec, comme attendu ou redouté, une exten­sion du couvre-feu pour l’en­semble du ter­ri­toire isé­rois.

 

Nouvelles restrictions: le couvre-feu est désormais de rigueur de 21h à 6h du matin sur l'ensemble du département de l'Isère. DR

Nouvelles res­tric­tions : le couvre-feu est désor­mais de rigueur de 21 heures à 6 heures du matin sur l’en­semble du dépar­te­ment de l’Isère. DR

 

Concrètement ? « Les dépla­ce­ments des per­sonnes sont inter­dits entre 21h00 et 06h00″, sauf pour des motifs pro­fes­sion­nels ou fami­liaux impé­rieux. Autres excep­tions : les dépla­ce­ment des per­sonnes en situa­tion de han­di­cap et de leur accom­pa­gnant, ceux pour répondre à une convo­ca­tion judi­ciaire ou admi­nis­tra­tive, ou ceux liés à des tran­sits entre gares et aéro­ports, dans le cadre de dépla­ce­ments longue dis­tance.

 

Enfin, les pos­ses­seurs d’a­ni­maux de com­pa­gnie seront auto­ri­sés à les pro­me­ner passé 21 heures. Pas ques­tion tou­te­fois de par­tir en “road trip” avec ses chiens ou chats à l’ar­rière : les dépla­ce­ments doivent être brefs et se limi­ter à un kilo­mètre autour de son domi­cile.

 

 

Parmi les nouvelles restrictions : la fermeture des débits de boisson en Isère

 

Très logi­que­ment, l’en­semble des éta­blis­se­ments isé­rois rece­vant du public (ERP) doivent être fer­més entre 21 heures et 6 heures du matin. Mais cer­tains sont, pour leur part, frap­pés d’une obli­ga­tion de fer­me­ture per­ma­nente. À savoir les débits de bois­son, les salles poly­va­lentes et les pis­cines ou éta­blis­se­ments spor­tifs cou­verts. Ou encore les salles de jeux, casi­nos, les lieux d’ex­po­si­tion, les salons ou les tentes et cha­pi­teaux.

 

Depuis longtemps prohibés à Grenoble, les brocantes ou vide-greniers le sont désormais sur toute l'Isère © Paul Turenne - Place Gre'net

Depuis long­temps pro­hi­bés à Grenoble, les bro­cantes ou vide-gre­niers le sont désor­mais sur toute l’Isère. © Paul Turenne – Place Gre’net

 

Les excep­tions à ces nou­velles res­tric­tions ? Les ERP peuvent conti­nuer d’ac­cueillir les groupes sco­laires et péri­sco­laires, les acti­vi­tés à des­ti­na­tion des mineurs, ainsi que les acti­vi­tés phy­siques ou spor­tives par­ti­ci­pant à la for­ma­tion uni­ver­si­taire. Mais aussi celles pour les spor­tifs pro­fes­sion­nels, les per­sonnes munies d’une pres­crip­tion médi­cale ou bien encore pré­sen­tant un han­di­cap reconnu par la mai­son dépar­te­men­tale des per­sonnes han­di­ca­pées.

 

Autres excep­tions : les for­ma­tions conti­nues et les épreuves de concours ou d’exa­men. Ainsi que « les évé­ne­ments indis­pen­sables à la ges­tion d’une crise de sécu­rité civile ou publique et à la conti­nuité de la vie de la Nation », ou les assem­blées déli­bé­rantes des col­lec­ti­vi­tés. De même que l’ac­cueil de popu­la­tions vul­né­rables et la dis­tri­bu­tion de repas en public. Ou l’or­ga­ni­sa­tion de dépis­tages sani­taires, de col­lectes de pro­duits san­guins et d’ac­tions de vac­ci­na­tion.

 

À noter que les ren­dez-vous (majo­ri­tai­re­ment) de plein air comme les vide-gre­niers, bro­cantes et bra­de­ries sont eux aussi frap­pés d’in­ter­dic­tion sur l’en­semble du dépar­te­ment. De même que les fêtes foraines, les foires-expo­si­tions, les salons ou les acti­vi­tés dan­santes.

 

 

Les autres mesures de restriction restent en vigueur

 

Les mesures de res­tric­tion déjà en vigueur en Isère sont évi­dem­ment main­te­nues. Parmi les­quelles l’in­ter­dic­tion de réunions ou acti­vi­tés de plus de six per­sonnes sur la voie publique, à l’ex­cep­tion des mani­fes­ta­tions, des trans­ports publics ou des mar­chés. La loca­tion ou le prêt de salles pour des évé­ne­ments fes­tifs ou fami­liaux demeure éga­le­ment pro­hi­bée. Et la jauge maxi­male des ERP reste fixée à 1000 per­sonnes… et 5000 pour les centres com­mer­ciaux.

 

La vente d'alcool est interdite sur l'ensemble du département de 21h à 6h © Florent Mathieu - Place Gre'net

La vente d’al­cool est inter­dite sur l’en­semble du dépar­te­ment de 21 heures à 6 heures. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les mesures de dis­tan­cia­tion sont tou­jours obli­ga­toires pour les lieux de type ciné­mas, théâtres, salles de réunion ou de spec­tacles. La vente à empor­ter d’al­cool reste stric­te­ment inter­dite de 21 heures à 6 heures du matin, de même que sa consom­ma­tion sur la voie publique durant les mêmes heures. Enfin, le port du masque est obli­ga­toire dans la plu­part des espaces ouverts ou clos. Ainsi que sur la tota­lité des ter­ri­toires des plus grandes villes de l’Isère.

 

Florent Mathieu

 

 

Le coronavirus progresse de façon continue sur le département de l’Isère

 

Après le CHU Grenoble-Alpes, c’est au tour de la pré­fec­ture de l’Isère de don­ner les der­niers chiffres en date de l’é­pi­dé­mie de Covid-19. Mais, cette fois, sur l’en­semble du ter­ri­toire isé­rois. Les conclu­sions n’en sont pas moins les mêmes : le coro­na­vi­rus pro­gresse de façon conti­nue, tant au niveau des taux de posi­ti­vité des tests que des taux d’in­ci­dence.

 

Les taux d'incidence et de positivité au Covid explosent en Isère © Simon Marseille - Place Gre'net

Les taux d’in­ci­dence et de posi­ti­vité au Covid explosent en Isère. © Simon Marseille – Place Gre’net

 

Ainsi, le taux d’in­ci­dence pour le dépar­te­ment était de 33 pour 100 000 habi­tants au 1er sep­tembre. Selon les der­niers chiffres du 22 octobre 2020, il est désor­mais à 473,8 pour 100 000 habi­tants. À noter que le taux d’in­ci­dence pro­gresse aussi pour les per­sonnes de plus de 65 ans : à 78 pour 100 000 habi­tants le 29 sep­tembre, il est désor­mais de 357,8 pour 100 000 habi­tants.

 

Le taux de posi­ti­vité est éga­le­ment en hausse : de 4,3 % au 1er sep­tembre, il atteint 24,7 % le 22 octobre. Et passe la barre des 24 % sur la Métropole de Grenoble. Enfin, 361 per­sonnes sont actuel­le­ment hos­pi­ta­li­sées, dont 68 en réani­ma­tion. Le nombre de décès se situe à 228 per­sonnes. Alors qu’il était resté stable (153 per­sonnes) du 22 juin au 12 sep­tembre.

 

(enca­dré cor­rigé le 25 octobre suite à une erreur)

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
18795 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.