À Grenoble (et ailleurs), Greenpeace accuse l’État d’i­nac­tion face à la défo­res­ta­tion de l’Amazonie

À Grenoble (et ailleurs), Greenpeace accuse l’État d’i­nac­tion face à la défo­res­ta­tion de l’Amazonie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO — « Dénoncer l’inaction et le silence du gou­ver­ne­ment face à la catas­trophe cli­ma­tique et envi­ron­ne­men­tale que tra­verse l’Amazonie ». Tel est l’ob­jec­tif de l’ac­tion menée par Greenpeace jeudi 27 août dans plu­sieurs villes de France. Dont Grenoble et Chambéry.

Une dizaine de mili­tants de Greenpeace Grenoble ont ainsi pris posi­tion devant la pré­fec­ture de l’Isère. Équipé de fumi­gènes, les acti­vistes ont déployé une ban­de­role affi­chant : « Soja importé – Amazonie brû­lée. Macron inac­tion ». Pour l’organisation éco­lo­giste en effet, la France par­ti­cipe à la défo­res­ta­tion de l’Amazonie en impor­tant chaque année près de 4 mil­lions de tonnes de soja, des­ti­nées à nour­rir les ani­maux d’élevage.

Action des militants de Greenpeace devant la préfecture de l'Isère jeudi 27 août au matin © Greenpeace Grenoble

Action des mili­tants de Greenpeace devant la pré­fec­ture de l’Isère jeudi 27 août au matin © Greenpeace Grenoble

Ces impor­ta­tions « sont notam­ment en cause dans les incen­dies aux­quels on assiste en Amérique du Sud, puisque cette culture contri­bue à la défo­res­ta­tion et à la des­truc­tion d’écosystèmes natu­rels dans cette région du monde », juge Greenpeace. Qui rap­pelle que le gou­ver­ne­ment a éta­bli une Stratégie natio­nale de lutte contre la défo­res­ta­tion impor­tée (SDNI), sans que celle-ci soit mise en oeuvre ou ne contienne de mesures contraignantes.

Les actions menées dans dif­fé­rentes villes de France ne sont pas les seules orga­ni­sées par Greenpeace France. L’organisation appelle ainsi à inter­pel­ler direc­te­ment le pré­sident de la République par voie de cour­riel, ainsi qu’à dénon­cer la situa­tion de l’Amazonie via un tweet com­mun. Et, enfin, de signer une péti­tion pour inci­ter le gou­ver­ne­ment à pas­ser « aux actes ». Au soir du 27 août, le texte comp­tait près de 90 000 signatures.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Plusieurs versants de l'Isère placés en vigilance ou en alerte sécheresse par la préfecture
Plusieurs ver­sants de l’Isère pla­cés en vigi­lance ou en alerte séche­resse par la préfecture

FLASH INFO – La préfecture de l'Isère annonce placer en vigilance ou en alerte sécheresse plusieurs bassins versants du département. Ceci pour faire face à Lire plus

Claix, Meylan, Seyssinet, Corenc et Varces signent un Contrat de mixité sociale avec l'EPFL et l'État
Les Villes de Claix, Meylan, Seyssinet, Corenc et Varces signent un contrat de mixité sociale

FOCUS - Les Villes de Claix, Meylan, Seyssinet-Pariset, Corenc et Varces ont signé, lundi 2 mai 2022, des Contrats de mixité sociale (CMS) avec l'Établissement public Lire plus

Le Grésivaudan signe un contrat d’aide à la relance de la construction durable avec la préfecture de l'Isère
Le Grésivaudan signe un contrat d’aide à la relance de la construc­tion durable avec la pré­fec­ture de l’Isère

FLASH INFO – Un premier "contrat d’aide à la relance de la construction durable" en Isère. Jeudi 17 mars, le préfet de l'Isère Laurent Prévost Lire plus

La préfecture annonce avoir d'ores et déjà reçu 150 ressortissants ukrainiens depuis le début de la guerre
Déjà 150 réfu­giés ukrai­niens en Isère, un gui­chet unique et un gym­nase ouvert à Grenoble

EN BREF - La préfecture de l'Isère indique avoir reçu 150 ressortissants ukrainiens et délivré 87 autorisations provisoires de séjour, tandis que près de 4300 Lire plus

Saisi par Alain Carignon, le préfet de l'Isère ne voit "à ce stade" aucune illégalité dans le budget 2022 de la Ville de Grenoble
Saisi par Alain Carignon, le pré­fet de l’Isère ne voit « à ce stade » aucune illé­ga­lité dans le bud­get 2022 de la Ville de Grenoble

FLASH INFO – "S'agissant du budget primitif dont le caractère est prévisionnel, le contrôle n'a révélé à ce stade aucune illégalité". C'est par ces mots Lire plus

L’Isère passe en niveau 4 de risque de déclen­che­ments d’a­va­lanches à comp­ter du lundi 21 février

FLASH INFO — La préfecture de l'Isère indique que le département passe en niveau 4 (sur une échelle de 5) du risque de déclenchement d'avalanches. Lire plus

Flash Info

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin