Le Centre spa­tial uni­ver­si­taire de Grenoble veut sur­veiller la Terre avec un nano­sa­tel­lite intelligent

Le Centre spa­tial uni­ver­si­taire de Grenoble veut sur­veiller la Terre avec un nano­sa­tel­lite intelligent

EN BREF – Le Centre spa­tial uni­ver­si­taire de Grenoble pro­jette de lan­cer un nou­veau nano­sa­tel­lite dans l’espace d’ici début 2022. Bardé d’intelligence arti­fi­cielle, QlevEr-Sat aura pour voca­tion d’observer la Terre et de rele­ver ses enjeux socié­taux. Tels que l’ob­ser­va­tion de la défo­res­ta­tion, la mesure des émis­sions de gaz à effet de serre ou la ges­tion des risques naturels. 

Le nou­veau nano­sa­tel­lite (ou satel­lite minia­tu­risé) en cours d’é­la­bo­ra­tion du Centre spa­tial uni­ver­si­taire de Grenoble (CSUG)1CSUG : Université Grenoble Alpes / Grenoble INP-UGA aura pour objec­tif l’ob­ser­va­tion de la Terre, « en lien étroit avec des enjeux socié­taux », pré­cise le centre. Au pro­gramme ? La sur­veillance des océans, le contrôle des émis­sions de dioxyde de car­bone (CO2), l’observation des cours d’eau, des forêts, des zones polaires, urbaines ou désertiques…

Ainsi, telle une vigie juchée en haut du mat de notre époque, le nou­veau satel­lite pourra par exemple rendre compte de la défo­res­ta­tion illé­gale au Brésil ou de la crois­sance anar­chique des zones urbaines. À cela pourra s’a­jou­ter l’é­va­lua­tion des dom­mages subis suite à une catas­trophe natu­relle, voire même des alertes afin de les prévenir.

Grenoble: un nanosatellite intelligent pour surveiller la Terre Un nanosatellite en orbite (Illustration). DR

Un nano­sa­tel­lite en orbite de type CubSat (Illustration). DR

Conçu en col­la­bo­ra­tion avec l’Institut inter­dis­ci­pli­naire d’intelligence arti­fi­cielle de Grenoble (MIAI Grenoble Alpes) et avec le sou­tien en mécé­nat de la société anglaise Teledyne e2v2La société Teledyne e2v, déjà mécène du CSUG depuis 2016, a signé en mars 2020 une nou­velle conven­tion de mécé­nat avec la Fondation UGA afin de sou­te­nir signi­fi­ca­ti­ve­ment ce pro­jet. spé­cia­li­sée dans l’imagerie spa­tiale, il aura en outre pour spé­ci­fi­cité d’intégrer un algo­rithme d’in­tel­li­gence arti­fi­cielle (IA). Baptisé QlevEr-Sat à pro­non­cer « cle­ver sat » pour nano­sa­tel­lite intel­li­gent, son lan­ce­ment est prévu début 2022.

De l’IA embar­quée pour limi­ter la bande pas­sante entre le satel­lite et la Terre

C’est donc le trai­te­ment embar­qué que le CSUG a choisi pour son nou­veau petit bijou tech­no­lo­gique. « Un choix capi­tal à l’heure où le nombre de satel­lites en opé­ra­tions aug­mente for­te­ment, encom­brant par voie de consé­quence le domaine radio dis­po­nible pour les com­mu­ni­ca­tions », jus­ti­fie le centre spatial.

Grenoble: un nanosatellite intelligent pour surveiller la Terre DR

DR

Concrètement, le nano­sa­tel­lite inté­grera une caméra et un pro­ces­seur per­for­mant. Ce dans l’ob­jec­tif de « trai­ter au fil de l’eau, depuis l’es­pace, les images acquises grâce à des algo­rithmes avan­cés d’in­tel­li­gence arti­fi­cielle », indique le CSUG. Ainsi, seuls les résul­tats des ana­lyses seront trans­mis, au lieu des images elles-mêmes.

Fort de son expé­rience dans la ges­tion de pro­jets spa­tiaux, le CSUG pilo­tera de bout en bout la construc­tion du nano­sa­tel­lite. Néanmoins, il sol­li­ci­tera éga­le­ment de l’expertise externe pour lever des ver­rous tech­no­lo­giques et scien­ti­fiques. Ainsi, avec l’aide de la filiale saint-égrè­voise de la société Teledyne e2v, il met­tra au point un « ima­geur per­for­mant ». À savoir, une caméra munie d’un cap­teur optique d’une réso­lu­tion de dix mètres.

« Les para­mètres des algo­rithmes uti­li­sés devront être recon­fi­gu­rables depuis la Terre »

Quant aux algo­rithmes d’IA à embar­quer, le centre col­la­bo­rera pour ce faire avec la chaire « Intelligence arti­fi­cielle et envi­ron­ne­ment » du MIAI Grenoble Alpes. Et pour cause : « le pro­ces­seur embar­qué sur le satel­lite doit être per­for­mant, robuste et auto­nome et les algo­rithmes d’IA uti­li­sés doivent être adap­tés », pré­cise le CSUG.

Grenoble: un nanosatellite intelligent pour surveiller la Terre © CSUG

© CSUG

Mais pas seule­ment. « Pour une flexi­bi­lité accrue, les para­mètres des algo­rithmes uti­li­sés devront être recon­fi­gu­rables depuis la Terre », ajoute le centre. Avant de jus­ti­fier ce choix des­tiné à « affi­ner les trai­te­ments aux besoins et à l’é­vo­lu­tion de nos connais­sances ».

Enfin, il revien­dra au CSUG l’ultime chal­lenge de la minia­tu­ri­sa­tion du satel­lite. Entendez par là « celui d’u­ti­li­ser depuis l’es­pace un pro­ces­seur robuste, pou­vant ana­ly­ser les don­nées d’un ima­geur per­for­mant, dans le faible volume du nano­sa­tell­lite et avec une faible consom­ma­tion éner­gé­tique », explique le CSUG.

Véronique Magnin

1 CSUG : Université Grenoble Alpes (UGA) / Grenoble INP-UGA

2 La société Teledyne e2v, déjà mécène du CSUG depuis 2016, a signé en mars 2020 une nou­velle conven­tion de mécé­nat avec la Fondation UGA afin de sou­te­nir signi­fi­ca­ti­ve­ment ce projet.

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dominique Labbé, co-auteur du livre « Un autre regard sur le Covid-19 » : « Nous ne sommes plus dans un pays libre »

FOCUS - Ancien enseignant-chercheur à Sciences Po Grenoble, Dominique Labbé est venu présenter, le 10 avril 2024, à Grenoble, le livre collectif Un autre regard Lire plus

Recherche et création vidéoludique: Grenoble accueille sa dixième édition de la Scientific Game Jam
Recherche et créa­tion vidéo­lu­dique : Grenoble accueille sa dixième édi­tion de la Scientific Game Jam

FLASH INFO - L'auditorium de Grenoble-INP, situé au cœur de Minatec, accueille (de nouveau) la Scientific Game Jam, du vendredi 5 au dimanche 7 avril Lire plus

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Sylvie Retailleau, était en visite à Grenoble pour donner le coup d'envoi du programme de recherche France 2030 en intelligence artificielle. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : Sylvie Retailleau lance un pro­gramme pour la recherche dédiée à l’in­tel­li­gence artificielle

REPORTAGE VIDÉO - Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a donné le coup d'envoi du programme de recherche France 2030 en Lire plus

Le Synchrotron de Grenoble passe au crible "Il Cannone", le célèbre violon de Paganini
Le Synchrotron de Grenoble passe au crible Il Cannone, le célèbre vio­lon de Paganini

FLASH INFO - Après les papyrus d'Égypte antique ou Le Cri d'Edvard Munch, le Synchrotron de Grenoble s'est penché samedi 9 et dimanche 10 mars Lire plus

Journée des maladies rares: le CHU Grenoble-Alpes revendique de nouvelles structures labellisées
Journée des mala­dies rares : le CHU Grenoble-Alpes reven­dique de nou­velles struc­tures labellisées

FLASH INFO - Le jeudi 29 février marquera la Journée internationale des maladies rares, une date en forme de clin d’œil puisqu'elle-même ne survient que Lire plus

Lancement officiel du pôle de compétitivité Infra2050, soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Lancement offi­ciel du pôle de com­pé­ti­ti­vité Infra2050, sou­tenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

FLASH INFO - Le pôle de compétitivité Infra2050 a été officiellement lancé le jeudi 8 février 2024. Réunissant les réseaux Ecorse-TP, Indura et l'institut Irex, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !