Appel Forêt -

Fermetures de classes à Grenoble et au Pont-de-Claix : des parents d’élève et Christophe Ferrari montent au créneau

Fermetures de classes à Grenoble et au Pont-de-Claix : des parents d’élève et Christophe Ferrari montent au créneau

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Dans une lettre ouverte adressée au rectorat de Grenoble, les parents d’élèves de l’école maternelle Sidi-Brahim de Grenoble se disent « horrifiés » : une classe de leur établissement serait fermée dès le lundi 9 septembre, occasionnant le départ de deux membres de l’équipe enseignante et l’augmentation des effectifs des cinq classes restantes. Situation similaire au Pont-de-Claix, où Christophe Ferrari dénonce lui aussi la fermeture de deux classes dans sa commune.

 

 

« Les parents d’élèves sont hor­ri­fiés, les ensei­gnants et les Atsems dému­nis. » C’est en ces termes que les parents d’é­lèves de l’é­cole mater­nelle Sidi-Brahim de Grenoble décrivent leur ren­trée sco­laire. Pour quelle rai­son ? L’annonce, relayée par les syn­di­cats d’en­sei­gnants, de la fer­me­ture immi­nente de l’une de ses classes. À comp­ter du lundi 9 sep­tembre, croient-ils savoir, l’é­cole n’en comp­te­rait ainsi plus que cinq (voir encadré).

 

Rectorat de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Rectorat de Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

« Cette fer­me­ture entraî­ne­rait le départ pré­ci­pité d’une ensei­gnante qui pré­pare sa classe depuis juillet et la sup­pres­sion du poste d’une Atsem, à l’école depuis de nom­breuses années », dénoncent les parents dans une « lettre ouverte » adres­sée à une ins­pec­trice de l’Éducation natio­nale. La même qui, en juillet, leur aurait indi­qué au mois de juin qu’au­cune fer­me­ture de classe n’é­tait envi­sa­gée pour l’é­cole Sidi-Brahim.

 

 

Entre 29 à 31 élèves par classe

 

De pre­mières inquié­tudes s’é­taient en effet expri­mées à la fin de l’an­née sco­laire face à la « menace de se voir sup­pri­mer une classe ». Une pos­si­bi­lité effrayantes pour les parents, qui invoquent l’im­plan­ta­tion future de 160 nou­veaux loge­ments dans le quar­tier, fai­sant aug­men­ter mathé­ma­ti­que­ment le nombre de jeunes enfants scolarisés.

 

Affiche devant l'école Sidi-Brahim. © Parents d'élèves

Affiche devant l’é­cole Sidi-Brahim. © Parents d’élèves

Sans comp­ter l’ar­ri­vée récur­rente d’en­fants de migrants dans les classes, en cours d’an­née sco­laire. « L’an passé, 17 enfants, dont de nom­breux allo­phones, ont inté­grés l’école, fai­sant explo­ser les effec­tifs des classes et mena­çant le bien-être des enfants et du per­son­nel ensei­gnant, débor­dés », notent-ils ainsi.

 

La sup­pres­sion d’une classe ne ferait qu’am­pli­fier le phé­no­mène à leurs yeux. En par­ti­cu­lier alors que l’é­cole Sidi-Brahim n’a perdu que trois élèves entre 2018 – 2019 et 2019 – 2020, pas­sant de 146 à 143 enfants ins­crits en maternelle.

 

Et d’a­jou­ter que la fer­me­ture d’une classe abou­ti­rait à des effec­tifs pour les classes res­tantes allant de 29 à 31 élèves. Contre, actuel­le­ment, 24 élèves par classe, soit exac­te­ment le chiffre et l’ob­jec­tif pré­co­ni­sés par le chef de l’État et le ministre de l’Éducation natio­nale, concer­nant tou­te­fois l’é­cole élé­men­taire. Sollicité par Place Gre’net, le rec­to­rat de Grenoble n’a pas donné suite à notre demande de réaction.

 

Florent Mathieu

 

Suite à la paru­tion de l’ar­ticle, l’ad­joint aux Écoles Fabien Malbet indique qu’au­cune fer­me­ture de classe n’est en réa­lité pro­gram­mée pour l’é­cole Sidi-Brahim de Grenoble, ajou­tant en avoir eu confir­ma­tion des ser­vices de l’Éducation natio­nale. [enca­dré ajouté le 9 septembre]

 

 

LE MAIRE DE PONT-DE-CLAIX CHRISTOPHE FERRARI DEMANDE DES CLASSES DE MATERNELLE SUPPLÉMENTAIRES

 

Sans sur­prise, Grenoble n’est pas seule concer­née par des fer­me­tures de classe. Le maire de Pont-de-Claix, et acces­soi­re­ment pré­sident de la Métro, Christophe Ferrari a ainsi, à son tour, pris la plume pour écrire au rec­to­rat de Grenoble. Motif de son irri­ta­tion ? « Sur le ter­ri­toire de la ville, les effec­tifs sco­laire en mater­nelle sont en hausse alors que le nombre de classes dimi­nue », écrit l’édile.

 

Christophe Ferrari © Charles Thiebaud - Place Gre'net

Christophe Ferrari © Charles Thiebaud – Place Gre’net

Deux classes ont ainsi été fer­mées à la ren­trée 2019, alors même que la com­mune compte 16 enfants de plus en mater­nelle, à savoir 458. Résultat ? Une « situa­tion ten­due » dans plu­sieurs éta­blis­se­ments, avec des effec­tifs pou­vant aller jus­qu’à 27 élèves par classe. Et une absence de marge de manœuvre alors que de nou­veaux loge­ments doivent être livrés en cours d’année.

 

Christophe Ferrari demande ainsi à l’ins­pec­trice aca­dé­mique de pro­cé­der à l’ou­ver­ture de deux classes, l’une sur l’é­cole mater­nelle Saint-Exupéry et l’autre sur l’é­cole mater­nelle Pierre-Fugain. Soit deux éta­blis­se­ments sus­cep­tibles de voir leurs effec­tifs conti­nuer à grim­per dans le cou­rant de l’an­née scolaire.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Manifestation des professeurs, rectorat (c) Emma Venancie
Bac dévalorisé, désorganisation du grand oral… Des professeurs devant le rectorat de Grenoble contre le « bac Blanquer »

REPORTAGE – Une cinquantaine de professeurs et membres du Syndicat national Force ouvrière des lycées et collèges (SN-FO-LC) se sont réunis devant le rectorat de Lire plus

Sortie des Légère diminution du nombres d'élèves positifs à la Covid-19 sur l'académie de Grenobleà l'école primaire Jean Jaurès, février 2020 © Ambre Croset
Légère diminution du nombres d’élèves positifs à la Covid-19 sur l’académie de Grenoble

FLASH INFO — Les chiffres de l'épidémie marquent un recul sur le département de l'Isère au sein des structures hospitalières... et dans les établissements scolaires? Lire plus

Sud Éducation accuse le rectorat de Grenoble de s’attaquer aux droits syndicaux d’une enseignante

  EN BREF - Le syndicat Sud Éducation accuse le rectorat de Grenoble de s'attaquer aux droits syndicaux d'une enseignante. En cause? Le refus de Lire plus

Les AESH manifestent devant le rectorat contre les "pôles inclusifs d'accompagnement localisés"
Les AESH manifestent contre les « pôles inclusifs d’accompagnement localisés »

  EN BREF - Les AESH de l'Isère étaient (de nouveau) devant le rectorat de Grenoble, ce jeudi 8 avril 2021, pour dénoncer les pôles Lire plus

Le Clépt fête ses 20 ans en format réduit les 2 et 3 avril... en attendant 2022
Le Clépt fête ses 20 ans en format réduit les 2 et 3 avril… en attendant 2022

  FIL INFO — Le "Collège lycée égalitaire pour tous", établissement expérimental au cœur du quartier Arlequin de Grenoble, organise deux jours de rencontres en Lire plus

Les AED de l'Isère crient leur colère devant le rectorat et la cité administrative de Grenoble
Isère : les AED, assistants d’éducation plus connus comme “pions”, crient leur colère à Grenoble

  FOCUS — Ils sont plus connus sous les termes de "pions" ou de "surveillants", mais c'est bien en tant qu'assistants d'éducation que les AED Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin