Saison auda­cieuse pour Le Déclic de Claix avec “des beaux spec­tacles qui font réfléchir”

Saison auda­cieuse pour Le Déclic de Claix avec “des beaux spec­tacles qui font réfléchir”

FOCUS – À la fois lieu de vie cultu­rel com­mu­nal et salle de spec­tacles, Le Déclic de Claix 

pro­pose une pro­gram­ma­tion ambi­tieuse avec de remar­quables têtes d’af­fiche. Après Manu Katché en ouver­ture de sai­son, Jean-François Zygel ou Clotilde Courau vien­dront enchan­ter les spec­ta­teurs en décembre et jan­vier. Revue de détail.

Quelle salle de spec­tacles compte 174 places, dans une com­mune d’en­vi­ron 8 000 habi­tants, et pro­pose une pro­gram­ma­tion n’ayant rien à envier à celle de la MC2 de Grenoble ? Bienvenue au Déclic de Claix !

Depuis 2015, la salle offre des pro­gram­ma­tions artis­ti­que­ment exi­geantes, sous la hou­lette de la muni­ci­pa­lité claixoise et du direc­teur de la pro­gram­ma­tion Mikaël Cohen. Le tout à des tarifs d’en­trée pour le moins attractifs.

Le Déclic, un soir de présentation de saison © Ville de Claix

Le Déclic, un soir de pré­sen­ta­tion de sai­son © Ville de Claix

Une ambi­tion qui ne se dément pas pour la nou­velle sai­son 2018 – 2019. Les deux spec­tacles en ouver­ture ont ainsi affi­ché com­plet. Un concert de Manu Katché, le 5 octobre, et la repré­sen­ta­tion d’une pièce de Valère Novarina, L’Homme hors de lui, avec Dominique Pinon dans le rôle titre, le 13 octobre. Autant dire que la sai­son a com­mencé sur les cha­peaux de roue… sans pour autant décé­lé­rer par la suite.

La culture comme enne­mie de la com­mu­ni­ca­tion de masse

Ce samedi 1er décembre, c’est au tour du vir­tuose Jean-François Zygel de mon­ter sur la scène du Déclic pour y livrer des impro­vi­sa­tions sur les com­po­si­tions de Jean-Sébastien Bach. Avant un spec­tacle dédié à la cor­res­pon­dance d’Édith Piaf, L’Être intime, ven­dredi 18 jan­vier 2019. Une mise en scène et repré­sen­ta­tion de Clotilde Courau, accom­pa­gnée de l’ac­cor­déo­niste Lionel Suarez.

Autre repré­sen­ta­tion d’en­ver­gure en pers­pec­tive, Un démo­crate, écrit et mis en scène par Julie Timmerman. Évoquant la figure du publi­ci­taire Edward Bernays, neveu de Sigmund Freud et consi­déré comme le père de la pro­pa­gande poli­tique, la pièce aborde « la mani­pu­la­tion de masse à l’heure du mass-media et du Big Data », explique Mikaël Cohen.

Un spec­tacle salué par la cri­tique, décrit par La Croix comme un « récit, jubi­la­toire et effrayant », Télérama van­tant pour sa part « une mise en scène enle­vée pour une his­toire pas­sion­nante ». La pièce et son pro­pos anti-mani­pu­la­tion font écho aux ambi­tions du programmateur.

Mikaël Cohen © Florent Mathieu - Place Gre'net

Mikaël Cohen, pro­gram­ma­teur du Déclic. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« La culture, c’est ce qui va per­mettre de faire échouer ce plan », juge Mikaël Cohen. Bien décidé à ne pas prendre les gens pour des imbé­ciles, il ne cache pas son désir d’une pro­gram­ma­tion exigeante.

« C’est notre rôle : pré­sen­ter des beaux spec­tacles qui parlent à l’in­tel­li­gence et qui font réflé­chir », affirme-t-il. Une volonté que vient ren­for­cer l’or­ga­ni­sa­tion d’ex­po­si­tions ou de conférences.

Du reste, le pro­gram­ma­teur consi­dère cette exi­gence comme vitale : « Il y a tel­le­ment de belles pro­po­si­tions dans toutes les salles de l’ag­glo­mé­ra­tion que si l’on fai­sait quelque chose en-deçà, on ne vien­drait pas nous voir ! » L’année der­nière, la moi­tié du public pro­ve­nait de com­munes exté­rieures, l’autre moi­tié étant com­po­sée de Claixois. Marie-Noëlle Strecker, deuxième adjointe, ne cache tou­te­fois pas son ambi­tion d’at­ti­rer encore davan­tage de spec­ta­teurs locaux.

Un outil au ser­vice de la commune

Pour l’é­lue, le Déclic est avant tout « un outil au ser­vice de la culture et au ser­vice de la popu­la­tion ». Mais aussi le fruit d’une déci­sion poli­tique et d’un inves­tis­se­ment annuel de la part de la muni­ci­pa­lité. En pro­po­sant des places à 10 ou 15 euros pour toute la famille, nombre de spec­tacles sont en fin de compte défi­ci­taires. « C’est une volonté com­mu­nale », reven­dique Marie-Noëlle Strecker. Le Déclic pèse ainsi pour envi­ron 100 000 euros dans le bud­get de la Ville.

Marie-Noëlle Strecker, adjointe de Claix à la Culture © Florent Mathieu - Place Gre'net

Marie-Noëlle Strecker, adjointe de Claix à la Culture. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Une somme réser­vée et bud­gé­ti­sée… quitte à rogner sur les dépenses liées au social ? Marie-Noëlle Strecker l’as­sume en met­tant en avant l’ac­ces­si­bi­lité du lieu aux ménages les plus modestes. « C’est une volonté d’a­me­ner une popu­la­tion qui n’en a pas l’ha­bi­tude aux spec­tacles et vers la culture. Et quand on a gagné cette popu­la­tion, c’est plus facile de les ame­ner vers autre chose », estime-t-elle.

Un « objec­tif sous-jacent » auquel s’a­joutent des col­la­bo­ra­tions avec la média­thèque de Claix, les asso­cia­tions locales ou des média­tions avec les sco­laires. De quoi confir­mer l’im­pli­ca­tion du Déclic au sein de la vie claixoise.

Le grand écart entre une salle dotée d’une pro­gram­ma­tion exi­geante et un espace cultu­rel com­mu­nal ? L’élue y trouve en tout cas plei­ne­ment son compte. Et renou­velle ainsi sa confiance à Mikaël Cohen, un pro­gram­ma­teur auda­cieux qui « tient bien son cahier des charges ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes souffle ses dix bou­gies pour son édi­tion 2024

ÉVÉNEMENT - L'année 2024 marque le dixième anniversaire du Street Art Fest Grenoble-Alpes, dont la nouvelle édition est annoncée du 24 mai au 30 juin. Lire plus

Les Musées de l'Isère à l'honneur avec Musées en fête - Nuit des musées, samedi 18 et dimanche 19 mai
Les Musées de l’Isère à l’hon­neur tout le week-end avec Musées en fête – Nuit des musées

ÉVÉNEMENT - Les musées de l'Isère sont à l'honneur le week-end du samedi 18 et dimanche 19 mai 2024, avec le rendez-vous Musées en fête Lire plus

De nombreuses animations pour la neuvième édition de Faites du vélo, du 13 au 26 mai
De nom­breuses ani­ma­tions pour la neu­vième édi­tion de Faites du vélo dans la région grenobloise

ÉVÉNEMENT - Le Smmag et l'ADTC ont lancé la neuvième édition de "Faites du vélo", un événement se déroulant du 13 au 26 mai 2024, Lire plus

Le Festival du numéro de clown de retour au parc Bachelard de Grenoble pour une dixième édition
Le Festival du numéro de clown de retour au parc Bachelard de Grenoble pour une dixième édition

ÉVÉNEMENT - Le parc Bachelard de Grenoble accueille la dixième édition du Festival du numéro de clown, du jeudi 16 au samedi 18 mai 2024. Lire plus

Rassemblement devant la MC2 en soutien aux rappeurs iraniens Toomaj Salehi et Saman Yasin, tous deux sévèrement condamnés par le régime des mollahs. © CGT Spectacle
Grenoble : la CGT Spectacle dénonce la sévère condam­na­tion de deux rap­peurs ira­niens par le régime des mollahs

EN BREF - Une quarantaine de personnes se sont retrouvées sur le parvis de la MC2, le 7 mai 2024, pour soutenir Toomaj Salehi et Saman Lire plus

Réunion de soutien à la MJC-théâtre Prémol, mardi 7 mai 2024. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Clap de fin pour le théâtre Prémol à Grenoble ? Un comité de sou­tien à la MJC – théâtre entre en résistance

DÉCRYPTAGE - Le théâtre Prémol de Grenoble vit-il ses derniers mois ? La Ville semble, en tout cas, décidée à confier sa direction au Centre Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !