Appel Forêt -

Aide sociale à l’enfance : mobilisation en Isère autour de jeunes majeurs étrangers exclus du dispositif

Aide sociale à l’enfance : mobilisation en Isère autour de jeunes majeurs étrangers exclus du dispositif

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Une trentaine de jeunes étrangers isolés suivis par l’Aide sociale à l’enfance (Ase) se voient refuser le maintien dans les dispositifs d’aide du Département lorsqu’ils deviennent majeurs. Des décisions qu’ils contestent, soutenus par plusieurs associations, tandis que le Département met en avant ses prérogatives et appelle les autres collectivités à prendre en charge à leur tour ces jeunes majeurs.

 

 

À en croire plu­sieurs asso­cia­tions, le Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère se livre­rait à une « offen­sive à l’é­gard des mineurs non accom­pa­gnés ». Dans un com­mu­ni­qué com­mun, l’Association de par­rai­nage répu­bli­cain des deman­deurs d’a­sile et de pro­tec­tion (Apardap), 3amie, la Cimade, l’Institut des Droits de l’Homme du bar­reau de Grenoble, Médecins du Monde et le Secours catho­lique dénoncent une « exclu­sion » des jeunes majeurs iso­lés étran­gers des dis­po­si­tifs d’accompagnement.

 

Manifestation de jeunes majeurs étrangers isolés © Bernard Meric

Manifestation de jeunes majeurs étran­gers iso­lés © Bernard Meric

 

« Des dis­po­si­tifs d’accompagnement sont pré­vus pour les mineurs en dan­ger pro­té­gés par l’Aide sociale à l’enfance (Ase) lors de leur pas­sage à la majo­rité », explique le com­mu­ni­qué. Mais une tren­taine de jeunes majeurs étran­gers se sont vu refu­ser « sys­té­ma­ti­que­ment » cet accompagnement.

 

Conséquence ? Une « mise à la rue », par­fois accom­pa­gnée d’o­bli­ga­tion de quit­ter le ter­ri­toire fran­çais. Des réfé­rés en urgence ont été dépo­sés devant le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble, où cer­taines audiences ont d’ores et déjà eu lieu.

 

 

Un mouvement à l’initiative des jeunes

 

Face à ces exclu­sions, ce sont les jeunes eux-mêmes qui se sont mobi­li­sés, insiste la Cimade. Notamment en inter­pel­lant les ser­vices du Département, le lundi 23 juillet, à l’oc­ca­sion d’une mani­fes­ta­tion devant des locaux de l’as­so­cia­tion d’ac­cueil et d’in­for­ma­tion des per­sonnes étran­gères (Adate). Un mou­ve­ment au terme duquel les jeunes ont été reçus par des repré­sen­tants du Conseil dépar­te­men­tal pour faire entendre leurs revendications.

 

© La Cimade.

 

 

Des lettres ouvertes ont éga­le­ment été dif­fu­sées pour décrire les consé­quences de la déci­sion du Département. « Tous les jours, le Département laisse des jeunes à la rue, ils n’ont pas d’en­droit pour dor­mir. […] Même ceux qui sont sco­la­ri­sés, qui pré­parent leur pro­jet pour l’an­née pro­chaine, sont aussi mis à la rue », écrit ainsi l’un des jeunes. Autant de mobi­li­sa­tions aux­quelles les asso­cia­tions ont décidé d’ap­por­ter leur sou­tien, afin de dénon­cer un « non-sens édu­ca­tif et social ».

 

 

Le Département renvoie la balle aux autres collectivités

 

Sollicité par Place Gre’net, le Département de l’Isère tient à recen­trer le débat sur ses seules mis­sions et pré­ro­ga­tives. « Le Département a en charge la pro­tec­tion de l’enfance. Il met donc la prio­rité sur l’accueil, la mise à l’abri et l’accompagnement des mineurs », nous répondent ainsi les ser­vices dépar­te­men­taux. Qui se fixent comme « pre­mier objec­tif » le suivi des « 2 050 mineurs qui vivent une situa­tion de fra­gi­lité » en Isère.

 

Manifestation de jeunes majeurs étrangers isolés © Bernard Meric

Manifestation de jeunes majeurs étran­gers iso­lés © Bernard Meric

Et si le Conseil dépar­te­men­tal se dit « conscient de la pro­blé­ma­tique posée par les jeunes majeurs », il n’en men­tionne pas moins que l’ad­mis­sion au titre de l’Ase n’est « pas sys­té­ma­tique ». Tout en ren­voyant la balle aux autres col­lec­ti­vi­tés. « Le Département alerte ses par­te­naires, notam­ment l’État et la Ville [de Grenoble, ndlr], afin que ces jeunes puissent être pris en charge dans le cadre de leurs dis­po­si­tifs », conclut-il.

 

Florent Mathieu

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Secours catholique et la Ville de Grenoble partenaires pour vacciner les plus précaires
Le Secours catholique et la Ville de Grenoble partenaires pour vacciner les plus précaires

FOCUS - En partenariat avec le Secours catholique, le centre de vaccination de la Ville de Grenoble se déplaçait dans la cour du diocèse pour Lire plus

Atelier jardinage au jardin éco-pédagogique de la commune de Vif © Cultivons nos toits
Une troisième ferme urbaine va voir le jour sur un terrain situé entre les Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a décidé de mettre un terrain à disposition de l'association Collectif autonomie alimentaire de Grenoble et ses environs, Lire plus

Alain Carignon en discussion avec un riverain du parc Henri Tarze. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Parc Tarze : le groupe d’opposition d’Alain Carignon crie au “bétonnage”, la Ville de Grenoble dément

FOCUS - Le groupe d'opposition d'Alain Carignon remonte au créneau concernant le projet d'aménagement du parc Tarze par la Ville de Grenoble. L'élu y organisait, Lire plus

Vers une société d'économie mixte public-privé dans le cadre de la fusion entre Actis et Grenoble Habitat?
Rapprochement d’Actis et de Grenoble Habitat : la société d’économie mixte, scénario privilégié ?

FOCUS - Pour le Collectif contre la privatisation d'Actis, la preuve est faite: le "rapprochement" entre Actis et Grenoble Habitat (GH), voulue par la Métropole Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

La Ville de Grenoble relance ses piétonnisations estivales sur les quais, Championnet et cours Berriat
La Ville de Grenoble relance ses piétonnisations estivales sur les quais, Championnet et cours Berriat

FLASH INFO — La Ville de Grenoble donne le départ de ses "piétonnisations estivales" pour l'été 2021, à compter du samedi 3 juillet. "La dynamique Lire plus

Flash Info

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin