Le groupe isérois Go Sport s’attaque au marché asiatique et met le paquet sur l’Europe et le Maroc

sep article

FIL INFO – Le groupe Go Sport, dont le siège social se trouve toujours à Sassenage, renforce sa stratégie à l’international. A la clé, un renforcement sur le marché européen, via une présence accrue en Pologne et en Espagne, mais aussi sur le continent africain, via le Maroc, et ses premiers pas en Asie avec un nouveau marché en vue : l’Inde et son formidable potentiel économique.

 

 

Magasin Go Sport de Grenoble, centre commercial K Store © Florent Mathieu - Place Gre'net

Magasin Go Sport de Grenoble, centre commercial K Store © Florent Mathieu – Place Gre’net

Le groupe Go Sport, dont le siège social demeure à Sassenage, annonce renforcer sa stratégie internationale, en direction de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie. Il a en effet la possibilité d’ouvrir son premier magasin à Manille, début 2018, grâce à la signature d’un accord avec Lulu Group International, soit la plus grande chaîne de magasins du continent asiatique.

 

Une rampe de lancement pour partir à la conquête du marché indien, avec l’ouverture d’une boutique en Inde au premier trimestre 2019. En jeu : un pays comptant plus d’un milliard d’habitants au contexte économique très favorable. Le groupe estime ainsi pouvoir y ouvrir quarante magasins Go Sport et quarante boutiques Courir, son enseigne “chaussures”, à l’horizon 2023.

 

 

Déjà un pied sur le continent africain

 

Le groupe maintient également un pied sur le continent africain via le Maroc, que le président de Go Sport André Ségura décrit comme « l’un des pays que nous considérons comme prioritaires dans le développement de marques internationales ».

 

Centre commercial AnfaPlace de Casablanca ©AnfaPlace

Centre commercial AnfaPlace de Casablanca © AnfaPlace

 

Entre 2013 et 2017, trois magasins du groupe ont ainsi déjà ouvert dans trois sites marocains : le premier à Casablanca au sein du centre commercial AnfaPlace, le second à Marrakech Menara et le troisième à l’intérieur du Socco Alto de Tanger. Et le groupe a inauguré un « flagship », autrement dit un magasin “porte-drapeau” de la marque de plus de 2100 m2, à Casablanca en juillet dernier.

 

 

Quarante magasins en Espagne dans les cinq prochaines années

 

Enfin, l’Europe n’est pas en reste avec des ouvertures en Espagne et en Pologne. Alors que le groupe compte déjà 33 boutiques sur le sol polonais, deux nouveaux magasins Go Sport et trois points de vente Courir doivent encore y ouvrir en 2018.

 

André Ségura, président du groupe Go Sport. © Go Sport

André Ségura, président du groupe Go Sport. © Go Sport

Pour ce qui concerne l’Espagne, quatre magasins Courir ont d’ores et déjà ouvert à Madrid et Barcelone, avec l’affichage d’un « potentiel de développement de quarante magasins dans les cinq prochaines années ».

 

L’entreprise sassenageoise, déjà présente dans plus de vingt pays dans le monde, confirme donc sa stratégie internationale. Autres objectifs annoncés par André Ségura : « accélérer sur l’e-commerce et renforcer sur le digital pour élargir l’offre en magasin sur des rayons que certains points de vente ne possèdent pas ». Ou encore développer de nouveaux services pour les porteurs de la carte fidélité Go Sport.

 

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1701 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.