La 39e édition de la Foulée blanche est finalement annulée

sep article



L’organisation de la Foulée Blanche, l’incontournable et populaire rendez-vous de ski nordique, a dû se résoudre à prendre une douloureuse décision ce samedi 7 janvier 2017. En effet, la plus importante compétition de ski de fond des Alpes, qui devait se dérouler du 11 au 15 janvier sur le domaine nordique d’Autrans-Méaudre, dans le Vercors en Isère, a été purement et simplement annulée.

 

 

La cause de cette annu­la­tion ? Le manque de neige. « Les condi­tions d’en­nei­ge­ment ne per­mettent pas rai­son­na­ble­ment d’as­su­rer en toute sécu­rité la réus­site d’une Foulée Blanche digne de ce nom », regrette l’or­ga­ni­sa­tion.

 

Pourtant, sou­lignent les res­pon­sables, les vacan­ciers ont pu « skier dans de bonnes condi­tions depuis les vacances de Noël sur les pistes des sta­tions d’Autrans et de Méaudre ». Certes, mais cela n’a été pos­sible que grâce à la neige de culture et au micro-cli­mat du pla­teau de Gève. C’est du moins ce que pré­cise l’or­ga­ni­sa­tion.

 

 

« La piste que nous avons pu damer est trop courte »

 

 

Pour autant, ces efforts n’au­ront pas été suf­fi­sants et l’on est loin du compte pour que la Foulée Blanche puisse se dérou­ler dans des condi­tions opti­males. C’est bien ce que déplorent, à leur grand dam, les orga­ni­sa­teurs. « Les efforts des équipes tech­niques n’ont pas rendu pos­sible la créa­tion d’une boucle suf­fi­sam­ment longue pour accueillir des mil­liers de skieurs et don­ner du plai­sir aux par­ti­ci­pants », explique Wilfried Valette, direc­teur d’é­preuve et entraî­neur de l’US Autrans. Et d’a­jou­ter : « La piste que nous avons pu damer est trop courte pour la course de masse et pas assez sélec­tive pour l’é­lite. »

 

Ajoutez à cette décep­tion que l’es­poir de chutes de neige en quan­tité suf­fi­sante avant l’é­vé­ne­ment est vite retombé puisque les pré­vi­sions météo­ro­lo­giques n’en annoncent pas avant la fin de la semaine pro­chaine… Donc trop tard !

 

 

Rendez-vous pour la 40e édition

 

Ne reste plus aux orga­ni­sa­teurs qu’à faire contre mau­vaise for­tune bon cœur en don­nant ren­dez-vous aux afi­cio­na­dos du ski nor­dique en 2018 pour la 40e édi­tion de la Foulée Blanche, qui coïn­ci­dera avec le cin­quan­te­naire des Jeux olym­piques de Grenoble.

 

« Passée la décep­tion de cette annu­la­tion, c’est avec enthou­siasme que toute l’é­quipe va rapi­de­ment se remo­bi­li­ser pour pré­pa­rer une 40e édi­tion à la hau­teur de nos ambi­tions et des attentes de nos par­ti­ci­pants. Le comité d’or­ga­ni­sa­tion remer­cie cha­leu­reu­se­ment l’en­semble des béné­voles et des pro­fes­sion­nels qui ont donné tant d’éner­gie pour sur­mon­ter les dif­fi­cul­tés, et nos par­te­naires pour leur sou­tien indé­fec­tible », conclut  Michèle Arnaud, pré­si­dente de la Foulée Blanche.

 

JK

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2434 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.