L’union de quartier en colère après l’incendie du théâtre Prémol

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FOCUS – Près d’une semaine après l’incendie qui a ravagé le théâtre Prémol et le centre de loisirs situés au Village olympique, les habitants montent au créneau. Dans une lettre ouverte adressée au maire Eric Piolle, l’union de quartier s’inquiète de la dégradation du climat depuis l’annonce de l’abandon de la vidéoprotection et demande la mise en œuvre de mesures d’urgence.

 

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Situé au cœur du Village olym­pique, le théâtre Prémol dirigé par Élisabeth Papazian est aujourd’hui détruit. L’incendie du samedi 18 avril a ravagé une grande par­tie de la toi­ture, ainsi que le centre de loi­sirs situé à proxi­mité. Un mate­las aban­donné sur l’espace public aurait faci­lité la pro­pa­ga­tion des flammes.

 

Moins d’une semaine après ce sinistre, les habi­tants font part de leur colère par la voix de l’union de quar­tier Village olym­pique – Vigny Musset. Dans une lettre ouverte, adres­sée ce jeudi 23 avril, au maire Eric Piolle, l’association fait part de sa « conster­na­tion » et de  « l’incompréhension quant au posi­tion­ne­ment de la muni­ci­pa­lité sur les ques­tions de tran­quillité publique » dans le quar­tier.

 

 

 

Une dégradation du climat

 

 

Le rassemblement de soutien au théâtre Prémol

Le ras­sem­ble­ment de sou­tien au théâtre Prémol – © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous ne pou­vons que consta­ter une forte dégra­da­tion du cli­mat, depuis l’annonce de l’abandon de la vidéo­pro­tec­tion. Une annonce qui a lar­ge­ment contri­bué à favo­ri­ser le sen­ti­ment d’impunité de cer­tains », estime l’union de quar­tier, pré­si­dée par Cécile Cenatiempo.

 

Cette der­nière, proche des élus PS de Grenoble, figu­rait notam­ment en 33e posi­tion sur la liste de Jérôme Safar aux der­nières élec­tions muni­ci­pales. Quoi qu’il en soit, l’association rap­pelle que cet incen­die inter­vient après une longue série d’incidents qui ont été signa­lés à la ville de Grenoble : des­truc­tion des jeux d’enfants, caillas­sage des locaux de l’union de quar­tier, ten­ta­tive d’incendie sur la Maison de l’enfance, incen­dies de cha­riots de super­mar­ché et d’encombrants. Des signa­le­ments qui n’au­raient pas été sui­vis d’ef­fets.

 

« Après la tris­tesse, vient donc l’heure de la colère, aucune alter­na­tive n’ayant été pro­po­sée aux habi­tants qui ont le sen­ti­ment que leur quar­tier se situe dans un angle mort, entre les pro­blé­ma­tiques du centre-ville et celles des quar­tiers consi­dé­rés comme plus sen­sibles », ajoute l’union de quar­tier.

 

 

 

Des mesures d’urgence pour assurer la sécurité

 

 

Malgré une ren­contre, orga­ni­sée le 24 mars der­nier en mai­rie, entre les acteurs inter­ve­nants au Village olym­pique et la muni­ci­pa­lité, l’union de quar­tier déplore l’absence d’avancées majeures.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Mme Martin s’était enga­gée à orga­ni­ser en avril une visite in situ avec l’ensemble des per­sonnes dis­po­sées à appor­ter leur contri­bu­tion au tra­vail de la mai­rie. Aujourd’hui, aucune date ne nous a été pro­po­sée et aucune infor­ma­tion ne nous a été don­née sur le tra­vail qui pour­rait être mené sur le quar­tier à court, moyen et long terme. Notre demande d’organisation d’une réunion publique sur ces ques­tions a éga­le­ment été repor­tée aux calendes grecques », écrit l’association.

 

Face à cette « inac­tion », l’union de quar­tier demande la mise en œuvre de mesures d’urgence, comme la recons­truc­tion dans les meilleurs délais du théâtre Prémol et la remise en état de la salle 100 et du Dojo. Mais aussi la mise en place d’un plan d’actions sur les ques­tions de tran­quillité publique au Village olym­pique, pré­voyant des inter­ven­tions à court, moyen et long terme, ainsi que l’organisation d’une réunion publique sur les ques­tions de sécu­rité et sur l’avenir du théâtre. La muni­ci­pa­lité de Grenoble, que nous avons contac­tée, n’a pour le moment pas donné suite à nos sol­li­ci­ta­tions.

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

A lire éga­le­ment sur Place Gre’net :

Théâtre Prémol incen­dié à Grenoble : « Un acte écœu­rant »

 

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3332 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.