BGene, start'up grenobloise reprogramme des bactéries pour produire de nouvelles molécules. © 2014 OVH

BGene, la start up qui repro­gramme des bactéries

BGene, la start up qui repro­gramme des bactéries

Toute nou­velle start up gre­no­bloise, BGene puise dans la nature de quoi appor­ter une alter­na­tive aux molé­cules de syn­thèse, en réécri­vant le génome de micro-orga­nismes. Reprogrammées, les bac­té­ries per­mettent de pro­duire des anti­corps, des vac­cins anti-can­cer ou des bio­car­bu­rants. Explications.

Après les OGM, voici les BGM, bac­té­ries géné­ti­que­ment modi­fiées. A Grenoble, la start up BGene pro­gramme ainsi des bac­té­ries et modi­fie leur code géné­tique. Créée en février 2014*, cette jeune société de bio­tech­no­lo­gie s’emploie à détri­co­ter et retri­co­ter l’ADN de souches bac­té­riennes pour pro­duire de nou­velles molé­cules qui iront enri­chir la phar­ma­co­pée des laboratoires.
BGene, start'up grenobloise reprogramme des bactéries pour produire de nouvelles molécules

BGene repro­gramme des bac­té­ries pour pro­duire de nou­velles molé­cules. De gauche à droite : Marie-Gabrielle Jouan, PDG, Caroline Ranquet, direc­trice scien­ti­fique et Alexia Chandor-Proust, direc­trice R&D © OVH

Mais pas seule­ment. De son labo­ra­toire gre­no­blois, BGene opère éga­le­ment sur des levures et autres cham­pi­gnons microscopiques.
Tous repro­gram­més pour ser­vir la pro­duc­tion indus­trielle. Tous recon­fi­gu­rés pour pro­duire des anti­corps, des anti­bio­tiques, des vac­cins anti-can­cer mais aussi des bio­car­bu­rants, des bio­plas­tiques, des arômes…
Objectif : détrô­ner la chi­mie et se poser en alter­na­tive au pétrole. De bons OGM en somme ?
« Les bac­té­ries géné­ti­que­ment modi­fiées ne sont pas libé­rées dans la nature, pré­cise Marie-Gabrielle Jouan, PDG de la jeune entre­prise issue de l’Université Joseph-Fourier, et spé­cia­li­sée dans l’ingénierie géné­tique. Elles sont culti­vées de manière béné­fique »

« On coupe, on colle… »

C’est à par­tir de l’hélice en double brin de l’ADN, la carte d’identité de tout orga­nisme vivant, que tra­vaille BGene. « On va ajou­ter un brin à cer­tains endroits, en enle­ver à d’autres, explique Marie-Gabrielle Jouan. On coupe, on colle, on rajoute une lettre »
Entre tra­vaux d’écriture et cou­ture de très haute pré­ci­sion, BGene a mis au point une tech­no­lo­gie inno­vante qui per­met de trans­for­mer sur mesure le génome des micro-orga­nismes non pathogènes.
BGene reprogramme le code génétique de bactéries pour produire de nouvelles molécules.

Bactéries Escherichia coli trans­for­mées avec des gènes fluo­res­cents rouge ou vert © Copyright 2014 OVH

« On sait le faire de façon extrê­me­ment pré­cise. On ne laisse pas de cica­trices sur le génome ».
Les outils déve­lop­pés et bre­ve­tés en 2011 par le doc­teur Caroline Ranquet, direc­trice scien­ti­fique de BGene, per­mettent de modi­fier le génome de bac­té­ries en ne lais­sant aucune trace ni résis­tance aux antibiotiques. 
Une pré­ci­sion de taille. Depuis plu­sieurs années, les cher­cheurs du monde entier se penchent sur Escherichia Coli.
La bac­té­rie est par­ti­cu­liè­re­ment convoi­tée. Génétiquement modi­fiée, elle per­met de pro­duire de l’insuline humaine en grande quan­tité, à des­ti­na­tion des dia­bé­tiques. Demain, elle per­met­tra peut-être de fabri­quer du bio­car­bu­rant, et donc de s’affranchir des écueils de la filière du pétrole…
Patricia Cerinsek
* La jeune entre­prise a fait ses pre­miers pas en 2011 au sein de Floralis (Université Joseph-Fourier). En 2013, elle a reçu le sou­tien du réseau Entreprendre Isère et a été cou­ron­née par un prix de la BPI. Elle affiche aujourd’­hui un chiffre d’affaire de 160 000 euros. 

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dominique Labbé, co-auteur du livre « Un autre regard sur le Covid-19 » : « Nous ne sommes plus dans un pays libre »

FOCUS - Ancien enseignant-chercheur à Sciences Po Grenoble, Dominique Labbé est venu présenter, le 10 avril 2024, à Grenoble, le livre collectif Un autre regard Lire plus

Recherche et création vidéoludique: Grenoble accueille sa dixième édition de la Scientific Game Jam
Recherche et créa­tion vidéo­lu­dique : Grenoble accueille sa dixième édi­tion de la Scientific Game Jam

FLASH INFO - L'auditorium de Grenoble-INP, situé au cœur de Minatec, accueille (de nouveau) la Scientific Game Jam, du vendredi 5 au dimanche 7 avril Lire plus

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Sylvie Retailleau, était en visite à Grenoble pour donner le coup d'envoi du programme de recherche France 2030 en intelligence artificielle. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : Sylvie Retailleau lance un pro­gramme pour la recherche dédiée à l’in­tel­li­gence artificielle

REPORTAGE VIDÉO - Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a donné le coup d'envoi du programme de recherche France 2030 en Lire plus

Le Synchrotron de Grenoble passe au crible "Il Cannone", le célèbre violon de Paganini
Le Synchrotron de Grenoble passe au crible Il Cannone, le célèbre vio­lon de Paganini

FLASH INFO - Après les papyrus d'Égypte antique ou Le Cri d'Edvard Munch, le Synchrotron de Grenoble s'est penché samedi 9 et dimanche 10 mars Lire plus

Journée des maladies rares: le CHU Grenoble-Alpes revendique de nouvelles structures labellisées
Journée des mala­dies rares : le CHU Grenoble-Alpes reven­dique de nou­velles struc­tures labellisées

FLASH INFO - Le jeudi 29 février marquera la Journée internationale des maladies rares, une date en forme de clin d’œil puisqu'elle-même ne survient que Lire plus

Lancement officiel du pôle de compétitivité Infra2050, soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Lancement offi­ciel du pôle de com­pé­ti­ti­vité Infra2050, sou­tenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

FLASH INFO - Le pôle de compétitivité Infra2050 a été officiellement lancé le jeudi 8 février 2024. Réunissant les réseaux Ecorse-TP, Indura et l'institut Irex, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !