Nuit des musées 2013 : la culture au crépuscule

Nuit des musées 2013 : la culture au crépuscule

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
© Musée de l'ancien évêchéPROGRAMME – La nuit, l’am­biance est pro­pice au calme et au mys­tère. Une période idéale pour les ama­teurs d’art. Ce week-end, les noc­tam­bules pour­ront ainsi décou­vrir les col­lec­tions per­ma­nentes ou tem­po­raires des musées gre­no­blois à l’oc­ca­sion de la Nuit des musées.
Cette année, 52 musées isé­rois ont la per­mis­sion de minuit les 18 et 19 mai. À Grenoble, les ins­ti­tu­tions cultu­relles ont ima­giné des ren­dez-vous favo­ri­sant l’é­change avec le public. Des lec­tures théâ­tra­li­sées, des concerts, des ani­ma­tions et des par­cours qui offrent un regard nou­veau sur le tra­vail des artistes.
Créée en 2005, la petite sœur du Printemps des musées est née de l’en­vie des pays de l’Union euro­péenne de rendre la culture acces­sible à des publics divers. À tra­vers des par­cours inédits et des spec­tacles ori­gi­naux, les musées œuvrent essen­tiel­le­ment à conqué­rir un public jeune et familial. 
La nuit euro­péenne des musées est l’oc­ca­sion de redé­cou­vrir cer­taines col­lec­tions per­ma­nentes. Le Musée de Grenoble choi­sit ainsi un che­mi­ne­ment ludique à tra­vers les œuvres d’art, en pro­po­sant aux visi­teurs des lec­tures, danses et com­men­taires impro­vi­sés par des per­son­nages lou­foques. Les petits clins d’œil humo­ris­tiques ponc­tuent la visite des noctambules.
Béatrice Mailloux, média­trice cultu­relle depuis près de vingt ans, s’a­muse avec les expres­sions fran­çaises, mêlant la cou­ture à l’art de la pein­ture. Elle nous explique ce que signi­fie « être cor­don bleu ».

Béatrice Mailloux montre du doigt les membres de l’Ordre du Saint-Esprit sur le tableau de Philippe de Champaigne repré­sen­tant Louis XIV

Céline Carrier ini­tiera les visi­teurs aux pas de danse d’Andy Warhol, devant l’un de ses tableaux repré­sen­tant Jacky Kennedy.

Pour les ama­teurs de pho­to­gra­phie, le musée de l’Ancien Evêché donne une atmo­sphère à l’ex­po­si­tion Les Alpes de Doisneau et met en valeur la plume de l’ar­tiste huma­niste. Henri Thomas, de la Compagnie du jour, pro­pose la lec­ture de cer­tains pas­sages choi­sis des ouvrages de Robert Doisneau, tels que À l’im­par­fait de l’ob­jec­tif, La Transhumance ou encore Ballade pour vio­lon­celle
Des ren­dez-vous inattendus
De son côté, le Museum de Grenoble orga­nise une « folle nuit des Zanimo » pour les enfants avec des ate­liers de bri­co­lage, de maquillage et des jeux, notam­ment autour de l’ex­po­si­tion Zanimo dans l’ag­glo. Les noc­tam­bules pour­ront éga­le­ment prendre part au par­cours sen­so­riel dans le jar­din des plantes ou se lais­ser trans­por­ter par un ins­tru­ment éton­nant : le hung. Démonstration.

Dans la lignée de l’ex­po­si­tion Les des­sous de l’Isère, le musée dau­phi­nois pour­suit son effeuillage avec le caba­ret de Melle Arthur, un spec­tacle humo­ris­tique décalé de chan­sons lyriques décoif­fantes et par­fois osées.
Le musée Hébert à la Tronche a choisi la lec­ture de textes ita­liens pour accom­pa­gner l’ex­po­si­tion des pho­to­gra­phies en noir et blanc de la cam­pagne ita­lienne prises par Madame Hébert entre 1885 et 1890. Petit extrait du roman Le poids du papillon d’Erri De Luca, lu par Diane de Montlivault.

Le musée archéo­lo­gique de Grenoble, laisse place quant à lui à la musique grâce au spec­tacle Homocordus de la Compagnie les Inédits – Zorozora qui évoque l’his­toire du vio­lon, comme l’ex­plique Richard Navarro, scé­na­riste et met­teur en scène : 

Voici un petit extrait de ce spec­tacle décalé, en avant-première :

Laissez-vous donc ten­ter par ces ren­dez-vous inat­ten­dus au cœur de la nuit gre­no­bloise. Pour les plus connec­tés, la nou­velle appli­ca­tion de la Nuit euro­péenne des musées, créée en par­te­na­riat avec Urban Pulse, pro­pose des par­cours thé­ma­tiques, des alertes sur les temps d’at­tente à l’en­trée des musées, ainsi qu’un live-tweet grâce au hash­tag (#)NDM13.
Emeline Wuilbercq & Lucas Piessat
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EW

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Visite à Grenoble : Najat Vallaud-Belkacem au che­vet du sec­teur asso­cia­tif “aban­donné par Laurent Wauquiez”

REPORTAGE VIDEO – Najat Vallaud-Belkacem, candidate aux élections régionales des 20 et 27 juin 2021 pour la liste "L’Alternative en Auvergne Rhône-Alpes", s’est rendue dans Lire plus

Exposés aux perturbateurs endocriniens, des crapauds développent un diabète de type 2. Depuis 2010, la réglementation permet une eau cinq fois plus polluée.
Déclin des amphi­biens : des cher­cheurs gre­no­blois mettent en évi­dence le rôle des per­tur­ba­teurs endocriniens

EN BREF - Alors que les populations d'amphibiens déclinent partout dans le monde, des chercheurs français sous la conduite du laboratoire d'écologie alpine de Grenoble Lire plus

Me Bernard Ripert. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Radiation de Bernard Ripert : le pro­cès se trans­forme en tribune

REPORTAGE - La cour d'appel de Grenoble statuait ce jeudi 2 juin sur l'éventuelle radiation de Me Bernard Ripert du barreau de Grenoble. Dix jours Lire plus

Marche des fiertés 2016, Grenoble. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Une marche des fier­tés reven­di­ca­tive et fes­tive à Grenoble

DIAPORAMA PHOTO. La Marche des fiertés a ressemblé entre 1100 et 1500 personnes à Grenoble, ce samedi 26 mai. Retour en images sur ce cortège Lire plus

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

DIAPORAMA PHOTO - Plusieurs milliers de personnes se sont réunies, ce jeudi 26 mai à Grenoble, pour une nouvelle journée d'action contre la loi Travail Lire plus

Soirée Queer lors de la Semaine des fiertés 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Semaine des fier­tés LGBTI : un “anti­dote à la honte” contre l’homophobie

FOCUS - La troisième édition de la Semaine des fiertés lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles et intersexes, organisée par le Centre LGBTI Grenoble-Cigale et soutenue par Lire plus

Flash Info

|

24/05

11h17

|

|

23/05

17h59

|

|

23/05

16h23

|

|

23/05

14h00

|

|

23/05

12h00

|

|

23/05

9h58

|

|

20/05

10h43

|

|

19/05

10h45

|

|

19/05

9h27

|

|

18/05

18h58

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 32 : « Religion et laï­cité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

Abonnement| Face à Olivier Véran, Salomé Robin (Nupes), can­di­date sur la 1re cir­cons­crip­tion de l’Isère, compte bien « ne pas faire de la figuration »

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin