Semaine du Cerveau à Grenoble : apprendre la science en s’amusant

sep article
Hero Festival à Alpexpo Grenoble les 6 et 7 avril 2019 avec Chantal Goya, Siphano, expo Star Wars... et plus de 80 invités

FOCUS – L’agglomération grenobloise accueille actuellement la Semaine du cerveau – une manifestation à la fois scientifique et ludique qui propose au grand public des spectacles, ateliers et conférences autour des sciences cognitives. Comment cette recherche peut-elle être appliquée dans la sphère de la scolarité ou dans la vie sociale ? Y a-t-il un lien entre intelligence et créativité ? Éléments de réponse avec Jessica Massonnié, co-organisatrice de l’atelier « Les neurones en folie ».

 

 

 

Logo de la semaine du cerveau 2016. DR

Logo de la semaine du cerveau 2016. DR

Avec pas moins de 62 pays participants, la Semaine du cerveau coordonnée par la Société des neurosciences est un événement d’ampleur internationale bien connu en France. Près de trente villes de l’Hexagone sont ainsi impliquées dans cette 17e édition, dont Grenoble.

 

Ce vendredi 18 mars, Jessica Massonnié, étudiante en Master de sciences cognitives et membre du projet associatif Cogni’Junior, organise avec Isabelle Le Brun, enseignant-chercheur en neurosciences à Grenoble, l’atelier « Les neurones en folie ».

 

La jeune chercheuse a répondu à nos questions pour donner quelques clés de compréhension sur ce sujet scientifique très lié à notre vie sociale.

 

 

« LA CRÉATIVITÉ OU LA PENSÉE CRITIQUE

PERMETTENT DE S’INTÉGRER DANS UN MONDE CHANGEANT »

 

 

Jessica Massonié, étudiante en Master de sciences cognitives et membre du projet associatif Cogni’Junior, qui intervient lors de la semaine du cerveau. DR

Jessica Massonnié. ©DR

Quel est l’objectif de l’atelier « Les neurones en folie » ?

 

Il s’agit avant tout de transmettre au grand public des connaissances de base sur la neurobiologie du cerveau. Plus simplement, nous présentons sous une forme imagée les cellules constituant le cerveau, c’est-à-dire les neurones et trois types de cellules gliales : les cellules de la microglie, les astrocytes et oligodendrocytes. Le contenu vise à faire comprendre de façon ludique, par le biais d’un conte illustré, le rôle de ces cellules et le fonctionnement de la transmission de l’information dans le cerveau.

 

Pour cela, nous suivons l’histoire de Mimi la microglie. Nous utilisons également des peluches, cousues par Héloïse Théro et Alicia Lefevre, nos partenaires artistes. Les adultes seront invités à participer à un speed dating avec des scientifiques, afin de découvrir leurs recherches.

 

 

Quels sont les liens possibles entre intelligence et créativité ? 

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2249 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.