Alternance : Grenoble INP – Ense3 étend son offre d’apprentissage

sep article

L’École nationale supérieure de l’énergie, l’eau et l’environnement (Ense3 – Grenoble INP) proposera, dès la rentrée prochaine, une formation en alternance « ingénierie de la production et de la fourniture d’énergie ». Un cursus, mené en partenariat avec les laboratoires de recherche et entreprises de la région, qui s’étalera sur trois ans.

 

 

 

Les futurs locaux qui abriteront dès septembre 2015 les étudiants de Grenoble INP - Ense3 © Eiffage

Les futurs locaux qui abriteront, dès septembre 2015, les étudiants de Grenoble INP – Ense3 © Eiffage

 

Obtenir en alternance un diplôme d’ingénieur de l’Ense3 sera possible dès la rentrée 2015. Avec cette formation, l’École nationale supérieure de l’énergie, l’eau et l’environnement rattachée à Grenoble INP, vise à « répondre aux différents enjeux associés à la transition énergétique et aux besoins de secteurs industriels en plein développement ».

 

À savoir, la production efficiente d’électricité et de chaleur, ainsi que la distribution intelligente de ces vecteurs dans des réseaux.

 

 

 

Doter les étudiants de compétences techniques

 

 

 

Cet apprentissage – réalisé en partenariat avec l’Institut des techniques d’ingénieur de l’industrie (ITII) Dauphiné Vivarais, les laboratoires de recherche et les partenaires industriels – entend également doter les étudiants de fortes compétences techniques, les rendant « capables de piloter des projets, d’encadrer des équipes opérationnelles et d’assurer le suivi d’affaires, à tous les stades du cycle de vie d’un équipement ou d’une installation ».

 

© Eiffage

© Eiffage

La formation en alternance s’adressera aux étudiants diplômés d’un DUT, d’un BTS ou d’une licence à dominante physique ou génie électrique. Elle se déroulera sur trois ans avec, les deux premières années, des cours et des périodes en entreprise.

 

En troisième année, les étudiants rejoindront les filières existantes de l’école et effectueront six mois en entreprise dans le cadre d’un projet de fin d’étude. Une dernière année au cours de laquelle ils auront aussi la possibilité de partir un semestre à l’étranger dans l’une des universités partenaires du programme Erasmus.

 

Cette nouvelle formation en alternance porte ainsi à six le nombre de filières ingénieur par apprentissage proposées par Grenoble INP.

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

 

GRENOBLE INP EN QUELQUES CHIFFRES :

 

Six écoles d’ingénieurs : Ense3 (énergie, eau, environnement), Ensimag (informatique et mathématiques appliqués), Esisar (systèmes avancés et réseaux), Génie industriel, Pagora (papier, communication imprimée et des biomatériaux), Phelma (physique, électronique, matériaux) et la Prépa des INP (cycle préparatoire intégré)

5  500 étudiants

4,5 % de diplômés en apprentissage pour la promotion 2014

1 200 ingénieurs diplômés par an, soit 40 000 sur les cinq continents depuis sa création, avec 33 jours en moyenne pour accéder au premier emploi

37 laboratoires de recherche, dont 11 internationaux

198 brevets et logiciels

1ère au classement 2014 du magazine Industrie et technologies des écoles d’ingénieurs en matière d’innovation

2e au palmarès 2014 des « 100 meilleures écoles d’ingénieurs » de l’Usine nouvelle

 

 

 

commentez lire les commentaires
2962 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.