Printemps du livre à Grenoble : une édition 2021 « inédite, hybride et sécurisée »

Printemps du livre à Grenoble : une édition 2021 « inédite, hybride et sécurisée »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Le Printemps du livre est de retour, du 5 au 12 mai 2021, avec un format hybride adapté à la situation sanitaire. L’occasion pour la Ville de Grenoble d’ouvrir encore plus cette manifestation culturelle en investissant l’espace public. Avec, pour la première fois cette année, la participation de compagnies artistiques, en plus des auteurs invités. Mais aussi des rencontres scolaires, séances de dédicace, expositions et de nombreuses propositions en ligne.

 

 

« Cela fait plus d’un an que les lieux de culture sont fer­més et qu’on en souffre », déplore Éric Piolle, le maire de Grenoble. « Les gens ont un vrai désir de culture ». Un désir que la 19e édi­tion du Printemps du livre, du 5 au 12 mai 2021, se pro­pose de combler.

 

Éric Piolle

Éric Piolle lors de la pré­sen­ta­tion du Printemps du livre 2021 © Julie Callendret – Place Gre’net

Organisé chaque année depuis 2003 par la biblio­thèque muni­ci­pale de Grenoble, en par­te­na­riat avec les librai­ries de la ville, ce ren­dez-vous cultu­rel vise à déve­lop­per la dif­fu­sion du livre et de la lecture.

 

Diffusé inté­gra­le­ment en ligne en mai 2020, l’évènement revient cette année avec un nou­veau for­mat adapté à la crise sanitaire.

 

« Inédit, hybride et sécu­risé » selon les mots d’Isabelle Westeel, direc­trice de la biblio­thèque muni­ci­pale, ce Printemps du livre 2021 au for­mat sin­gu­lier se dérou­lera à la fois en ligne et dans la ville, dans le res­pect des consignes sanitaires.

 

Une ving­taine d’auteurs seront ainsi pré­sents à Grenoble pen­dant la durée du fes­ti­val, contre une qua­ran­taine lors des édi­tions précédentes.

 

Ils ren­con­tre­ront le public dans le cadre sco­laire, au sein des écoles, col­lèges et lycées de la ville. Ainsi que lors de séances de dédi­cace orga­ni­sées par les sept librai­ries par­te­naires du Printemps du livre.

 

 

Printemps du livre 2021 : une programmation en ligne riche et éclectique

 

Pour cette 19e édi­tion, le fes­ti­val pro­po­sera des conte­nus ori­gi­naux et inédits à décou­vrir sur le site de l’évènement, sa chaîne YouTube et les réseaux sociaux.

 

Carine D'Inca

Carine D’Inca, res­pon­sable du Printemps du livre © Julie Callendret – Place Gre’net

« Nous avons fait le choix de formes spé­ci­fiques plu­tôt que d’interviews clas­siques pour les ren­contres avec les auteurs », explique Carine D’Inca, direc­trice du Printemps du livre. Podcasts, ate­liers, créa­tions ori­gi­nales, repor­tages et ren­contres fil­mées s’enchaîneront ainsi tout au long du festival.

 

Le public pourra éga­le­ment retrou­ver les « Lectures et par­cours en cor­res­pon­dance », asso­ciant une œuvre lit­té­raire à une œuvre des col­lec­tions du Musée de Grenoble. Un for­mat emblé­ma­tique du Printemps du livre, « très aimé du public et des auteurs » selon Carine D’Inca. Nouveauté cette année ? La par­ti­ci­pa­tion du muséum d’his­toire natu­relle de Grenoble.

 

"Lecture en correspondance" lors du Printemps du Livre de Grenoble.

« Lecture en cor­res­pon­dance » lors du Printemps du Livre 2019.

 

En clô­ture du fes­ti­val, une créa­tion ori­gi­nale sera dif­fu­sée le mer­credi 12 mai à 20 h 30 : la ren­contre cho­ré­gra­phique et artis­tique entre François Veyrunes, artiste asso­cié au Théâtre muni­ci­pal de Grenoble (TMG), et le roman­cier Éric Reinhardt.

 

 

Des « éclats de lecture » partout dans la ville

 

Affiche Printemps du livre 2021

Affiche de la 19e édi­tion du Printemps du livre de Grenoble

Le Printemps du livre 2021 se déploie en ligne mais éga­le­ment dans l’espace public. Les places, jar­dins et coins de rue de Grenoble seront inves­tis par une dizaine de com­pa­gnies artis­tiques pour des « éclats de lec­ture », ins­pi­rés par les éclats de culture mis en place par la Ville cou­rant jan­vier 2021.

 

Dans le res­pect des consignes sani­taires et pour ne pas géné­rer de regrou­pe­ments, aucun ren­dez-vous pré­cis ne sera com­mu­ni­qué lar­ge­ment. Les com­pa­gnies artis­tiques inter­vien­dront dans tous les sec­teurs de la ville de façon impromp­tue pour pro­po­ser aux pas­sants des « ins­tants poé­tiques et ludiques, invi­ta­tions vivantes à la lec­ture, aux échanges ou à l’écriture ».

 

Avec cet évé­ne­ment, la Ville de Grenoble apporte son sou­tien aux acteurs cultu­rels locaux, dure­ment tou­chés par la pan­dé­mie. « À tra­vers la pro­gram­ma­tion de ce Printemps du livre, nous accom­pa­gnons et sou­te­nons la créa­tion artis­tique », sou­ligne ainsi Éric Piolle.

 

 

Deux expositions dans l’espace public

 

Pour com­plé­ter le pro­gramme de ce Printemps du livre 2021, deux expo­si­tions en par­cours ani­me­ront là aussi l’espace public. Les Grenoblois pour­ront ainsi admi­rer « Grenoble en portrait(s) », créa­tion d’Edmond Baudoin, dans les biblio­thèques muni­ci­pales de la ville.

 

portraits Edmond Baudoin

Portraits de Grenoblois réa­li­sés par Edmond Baudoin et expo­sés à la Bibliothèque d’é­tude et du patri­moine de Grenoble © Julie Callendret – Place Gre’net

L’artiste a mul­ti­plié les ren­contres avec les habi­tants lors de ses trois mois en rési­dence à Grenoble. Les por­traits issus de ces ren­contres seront expo­sés tout au long du Printemps du livre.

 

Dans la seconde expo­si­tion du fes­ti­val, « Les six fonc­tions du lan­gage », l’artiste Clémentine Mélois détourne avec humour des planches issues de romans-pho­tos des années 1960 – 70.

 

Dix his­toires seront à décou­vrir dans les parcs, squares et jar­dins de la ville. Des ren­dez-vous dans l’espace public à retrou­ver sur une carte de Grenoble acces­sible sur le site du festival.

 

Le Printemps du livre est, cette année plus que jamais, l’occasion de « réaf­fir­mer le poids des œuvres, des artistes et de la culture dans notre ville, et dans notre vie », résume fina­le­ment Lucille Lheureux, adjointe aux cultures.

 

Julie Calendret

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JCal

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une édition en ligne du Printemps du livre les 9 et 10 mai

  FIL INFO — Le Printemps du livre de Grenoble ne tourne pas complètement la page. Si son édition physique a été annulée début avril Lire plus

La librairie Chemain de Voiron placée en liquidation judiciaire, une pétition engage ses signataires à acheter local. Voire plus...
Un « speedbooking » pour découvrir les livres et les auteurs

Découvrir tous les livres de la 15e édition du Printemps du livre en 90 minutes ! Tel est l'objectif du « speedbooking » organisé le jeudi 23 Lire plus

© Printemps du Livre
Printemps du livre : un speed-booking pour se mettre en bouche

EN BREF - En prévision du 14e Printemps du livre du 30 mars au 3 avril 2016, les bibliothèques municipales de Grenoble organisent, mardi 2 Lire plus

Présentation du festival le Printemps du Livre, le 23 mars. Carine d'Inca (à gauche), Corine Bernard et Annie Brigant. Photo © Anaïs Mariotti
Printemps du Livre : littérature, musique et images pour cette 15e édition

FOCUS - Pour sa quinzième édition, du 5 au 9 avril prochains, le Printemps du Livre promet de réunir toutes les générations de lecteurs. Au Lire plus

Flash Info

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin