Révision des lois bioéthiques : l’évêque de Grenoble craint des “ dérives graves ”

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FLASH INFO - Alors que le projet de loi de révision des lois de bioéthique, et sa mesure phare l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux femmes seules et aux couples de femmes, arrive en deuxième lecture à l’Assemblée nationale le 27 juillet, l’église catholique monte au créneau.

 

« A vou­loir satis­faire les désirs de plus en plus illi­mi­tés des indi­vi­dus, nous ouvrons la porte à une nou­velle ère d’es­cla­va­gisme », dénonce l’é­vêque de Grenoble Guy de Kerimel dans une lettre adres­sée aux par­le­men­taires de l’Isère. « En effet dans cette logique, nous savons tous que la léga­li­sa­tion de la GPA (ges­ta­tion pour autrui, ndlr) sui­vrait rapi­de­ment la léga­li­sa­tion de la PMA pour toutes, avec son tra­fic de femmes et d’en­fants, loués, ache­tés, ven­dus, qui ne man­que­ront pas de suivre, quelque soient les gardes fous mis en place ».

 

« N’est-ce pas une aber­ra­tion autant qu’une injus­tice et une inéga­lité inac­cep­table que celle d’en­vi­sa­ger d’au­to­ri­ser la fabri­ca­tion d’en­fants déli­bé­ré­ment pri­vés de pères ? », inter­pelle l’é­vêque de Grenoble.

 

Une loi adop­tée « en urgence » que la Conférence des évêques de France juge injuste, inéga­li­taire et « dan­ge­reuse pour l’hu­ma­nité ». Et notam­ment par Monseigneur Pierre d’Ornellas, arche­vêque de Rennes et pré­sident de la com­mis­sion bioé­thique de la Conférence des évêques de France pour qui le texte orga­nise « déli­bé­ré­ment l’ab­sence de filia­tion ».

 

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
3115 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article