Ma thèse en 180 secondes : le doctorant d’Aix-Marseille Tom Mebarki distingué lors de la finale nationale à Grenoble

sep article

FIL INFO — La finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes se déroulait le jeudi 13 juin à la MC2 de Grenoble. Avec, à l’arrivée, un double succès pour Tom Mebarki, doctorant en musicologie de l’Université d’Aix-Marseille Provence Méditerranée : sa thèse sur Rossini résumée en trois minutes lui a permis de remporter le premier prix du jury ainsi que celui du public.

 

 

Cette fois, les étu­diants de l’Université Grenoble Alpes (UGA) ne sont pas sur le podium, même si la finale natio­nale du concours Ma thèse en 180 secondes se tenait à la MC2 de Grenoble, jeudi 13 juin. L’édition 2019 a cou­ronné Tom Mebarki, doc­to­rant en musi­co­lo­gie à l’Université Aix-Marseille Provence Méditerranée. Un double suc­cès pour l’é­tu­diant, qui rem­porte le prix du jury ainsi que celui du public.

 

 

« Le pro­jet de ma thèse, c’est de mon­trer entre autres que l’Histoire n’est pas ce cou­loir étroit qui est fait de pré­sents suc­ces­sifs, mais plu­tôt une sorte de laby­rinthe où le passé et le futur peuvent à des moments se ren­con­trer », explique devant son audi­toire un Tom Mebarki (d’ap­pa­rence) décon­tracté. Son objec­tif ? « Démontrer la proxi­mité de la musique de Rossini avec les musiques com­mer­ciales d’au­jourd’­hui ». Un Rossini dési­gné au pas­sage comme « le Shakira de l’o­péra ».

 

 

Première victoire d’un doctorant hors “sciences dures”

 

La vic­toire de l’é­tu­diant en musi­co­lo­gie est remar­quable à plus d’un titre : c’est en effet la pre­mière fois, depuis la créa­tion du concours fran­çais en 2014, que le gagnant de la finale natio­nale ne repré­sente pas les sciences dures. Les pré­cé­dents doc­to­rants dis­tin­gués par le jury, et notam­ment les Grenoblois Alexandre Artaud, Sabrina Fadloun et Philippe le Bouteiller, se pen­chaient ainsi plus volon­tiers sur les élec­trons ou les ondes sis­miques.

 

La finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes à la MC2 Grenoble a distingué Tom Mébarki, doctorant en musicologie de l'université d'Aix-MarseilleLes lauréats de l'édition 2019 de Ma thèse en 180 secondes © MT180 - David Pell

Les lau­réats de l’é­di­tion 2019 de Ma thèse en 180 secondes. © MT180 – David Pell

 

Autres lau­réats de l’é­di­tion 2019 : la doc­to­rante bor­de­laise Leah Vandeveer et son « approche typo­lo­gique de la pho­no­lo­gie des consonnes rares » rem­portent le deuxième prix du jury, et Apolline Chabenat de Normandie Université le troi­sième avec sa thèse sur les méca­nismes de défense des cépha­lo­podes et déca­podes. Prochaine étape ? Tom Mebarki repré­sen­tera la France lors de la finale inter­na­tio­nale, orga­ni­sée à Dakar (Sénégal) le 26 sep­tembre 2019.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
2175 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.