Ma thèse en 180 secondes : le doctorant d’Aix-Marseille Tom Mebarki distingué lors de la finale nationale à Grenoble

sep article

FIL INFO — La finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes se déroulait le jeudi 13 juin à la MC2 de Grenoble. Avec, à l’arrivée, un double succès pour Tom Mebarki, doctorant en musicologie de l’Université d’Aix-Marseille Provence Méditerranée : sa thèse sur Rossini résumée en trois minutes lui a permis de remporter le premier prix du jury ainsi que celui du public.

 

 

Cette fois, les étu­diants de l’Université Grenoble Alpes (UGA) ne sont pas sur le podium, même si la finale natio­nale du concours Ma thèse en 180 secondes se tenait à la MC2 de Grenoble, jeudi 13 juin. L’édition 2019 a cou­ronné Tom Mebarki, doc­to­rant en musi­co­lo­gie à l’Université Aix-Marseille Provence Méditerranée. Un double suc­cès pour l’é­tu­diant, qui rem­porte le prix du jury ainsi que celui du public.

 

 

« Le pro­jet de ma thèse, c’est de mon­trer entre autres que l’Histoire n’est pas ce cou­loir étroit qui est fait de pré­sents suc­ces­sifs, mais plu­tôt une sorte de laby­rinthe où le passé et le futur peuvent à des moments se ren­con­trer », explique devant son audi­toire un Tom Mebarki (d’ap­pa­rence) décon­tracté. Son objec­tif ? « Démontrer la proxi­mité de la musique de Rossini avec les musiques com­mer­ciales d’au­jourd’­hui ». Un Rossini dési­gné au pas­sage comme « le Shakira de l’o­péra ».

 

 

Première victoire d’un doctorant hors “sciences dures”

 

La vic­toire de l’é­tu­diant en musi­co­lo­gie est remar­quable à plus d’un titre : c’est en effet la pre­mière fois, depuis la créa­tion du concours fran­çais en 2014, que le gagnant de la finale natio­nale ne repré­sente pas les sciences dures. Les pré­cé­dents doc­to­rants dis­tin­gués par le jury, et notam­ment les Grenoblois Alexandre Artaud, Sabrina Fadloun et Philippe le Bouteiller, se pen­chaient ainsi plus volon­tiers sur les élec­trons ou les ondes sis­miques.

 

La finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes à la MC2 Grenoble a distingué Tom Mébarki, doctorant en musicologie de l'université d'Aix-MarseilleLes lauréats de l'édition 2019 de Ma thèse en 180 secondes © MT180 - David Pell

Les lau­réats de l’é­di­tion 2019 de Ma thèse en 180 secondes. © MT180 – David Pell

 

Autres lau­réats de l’é­di­tion 2019 : la doc­to­rante bor­de­laise Leah Vandeveer et son « approche typo­lo­gique de la pho­no­lo­gie des consonnes rares » rem­portent le deuxième prix du jury, et Apolline Chabenat de Normandie Université le troi­sième avec sa thèse sur les méca­nismes de défense des cépha­lo­podes et déca­podes. Prochaine étape ? Tom Mebarki repré­sen­tera la France lors de la finale inter­na­tio­nale, orga­ni­sée à Dakar (Sénégal) le 26 sep­tembre 2019.

 

FM

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
1740 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.