Métropole grenobloise : les seniors vont-ils payer trop cher leur abonnement Tag ?

sep article



DÉCRYPTAGE – La pilule est amère pour les usagers de plus de 75 ans du réseau Tag (transports de l’agglomération grenobloise) : leur abonnement mensuel a grimpé de 3 à 11,33 euros. Un ajustement au nom de l’équité sociale, justifie le Syndicat mixte des transports en commun. « Marre d’être des vaches à lait ! » protestent les intéressés. Mais l’herbe est-elle plus verte ailleurs ? 

 

 

Depuis le 1er septembre, la hausse de + 278% du tarif de l'abonnement aux transports publics dans la Métropole grenobloise (réseau Tag) concerne la majorité des plus de 75 ans. Les seniors de la métropole grenobloise continueront-ils à prendre le bus et le tram alors que le tarif de leur abonnement a bondi de 278 % ? Témoignages.© Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Depuis le 1er sep­tembre, la hausse de 278 % du tarif de l’a­bon­ne­ment aux trans­ports publics dans la Métropole gre­no­bloise (réseau Tag) concerne la majo­rité des plus de 75 ans. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

+ 278 %. Le chiffre a fait les gros titres des médias à la fin de l’été et la Une du JT de TF1. « Une très mau­vaise nou­velle pour les plus anciens d’entre nous à Grenoble », a ainsi com­menté le jour­na­liste pré­sen­ta­teur Jean-Pierre Pernaut, affi­chant une mine com­pa­tis­sante. De quoi s’a­git-il ? De la hausse du tarif d’a­bon­ne­ment au bus et au tram sur le réseau Tag (bus et tram­ways de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise) qu’ont décou­verte, par cour­rier, les seniors âgés de plus de 75 ans.

 

 

« C’est un scandale ! »

 

 

Le fait est que la hausse arrive sans pré­ve­nir et soit aussi impor­tante… Rencontrées sur la place Verdun, devant une borne de vali­da­tion, Éliane, 85 ans, et Paulette, 88 ans, font grise mine. « C’était trop bon mar­ché ! Ils ont dû faire leur cal­cul ! Mais 136 euros à pré­sent, c’est trop dur, assure Paulette dont le revenu men­suel s’é­lève à 1 800 euros par mois… Alors qu’à Marseille, c’est gra­tuit ». En réa­lité, seule­ment pour les seniors plus de 65 ans non impo­sables (lire enca­dré).

 

Eliane 85 ans, Paulette 88 ans. Les seniors de la métropole grenobloise continueront-ils à prendre le bus et le tram alors que le tarif de leur abonnement a bondi de 278 % ? Témoignages. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Éliane 85 ans, et Paulette 88 ans se plaignent de la hausse du tarif d’a­bon­ne­ment dans la Métropole gre­no­bloise. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

À l’un des arrêts de la ligne D, José, 84 ans, rous­pète éga­le­ment : « C’est un scan­dale ! Passer d’un seul coup de 36 à 136 par an. » José aurait à la rigueur accepté une aug­men­ta­tion en dou­ceur, par paliers : « Personnellement, je pense que ça n’é­tait pas illo­gique d’aug­men­ter un peu. Il y a les frais d’en­tre­tien, le per­son­nel… Ils auraient encore passé l’a­bon­ne­ment à 60 euros et le coup d’a­près à 70 euros. Mais là… » C’est selon lui exa­géré. Erreur stra­té­gique ? Pourquoi le SMTC a‑t-il pris cette déci­sion qui en sur­prend plus d’un ?

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
4185 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Mais là il est ques­tion de l’a­bon­ne­ment pour les plus de 75 ans, il y avait eu aupa­ra­vant, la sup­pres­sion du tarif réduit pour les plus de 65 ans sur les carte de 10 ( ou de 30) voyages , qui la met­tait à 10 euros au lieu de 14 ( à Valence, à plus de 65 ans, la carte de 10 euros, grâce à la réduc­tion, revient à 8 euros) ; puis il y avait eu la sup­pres­sion de la gra­tuité pour l’ac­cès aux biblio­thèques, les + de 65 ans paient 15 euros par an au lieu de 0, ( c’est presque 3 places de ciné) ,
    on aime­rait savoir ce que cela rap­porte à la ville de Grenoble et sur­tout, com­bien de livres on peut ache­ter avec cette nou­velle recette , cela doit être facile à cal­cu­ler ; ajou­ter à cela, qu’être abonné à la TAG vous per­met d’ob­te­nir un tarif pré­fé­ren­tiel pour louer un vélo  » Métro » ( à 65 ans on peut encore péda­ler) , mais depuis la rétro­ces­sion de la ges­tion des vélos, les chèques de cau­tion sont encais­sés : 200 euros ; je ne sais pas com­bien de vieux peuvent se le per­mettre, et pour le coup, com­bien de jeunes ? Tout cela dit com­bien la ges­tion d’une ville est tout autant, voire plus, poli­tique que comp­table et com­bien s’en prendre aux vieux est dans l’air du temps … » Vous pré­fé­rez être jeune pro­prié­taire ou vieux loca­taire » titre la pub d’une banque sou­cieuse qu’on vienne s’en­crou­mer chez elle , mais que gagnent donc nos élus à ainsi poin­ter du doigt la vieillesse ? leur éter­nelle jeu­nesse ?

    sep article
  2. Tu es un peu âgé, pas trop aisé, voir un peu pauvre, pas trop en forme ?
    Arrête de te plaindre et de faire le fenéant.
    Pas de résis­tance au chan­ge­ment, monte ta start up, livrai­son de pizza ou fabri­ca­tion de limo­nade ou de bis­cuits (la bière, c’est réservé au tren­te­naires légè­re­ment bar­bus..)
    Et sur­tout, par­ti­cipe encore et encore, pour réin­ven­ter la ville et la démo­cra­tie. Ça te fera oublier les aug­men­ta­tions de csg et des trans­ports.
    Tiens, pour te main­te­nir en forme , ils ont fermé la pas­se­relle St Laurent, cela te fera faire un peu d’exer­cice en plus de tes quatres étages sans ascen­seur.
    Pas belle, la vie dans la moder­nité ?

    sep article
  3. Oui ! Ils vont le payer trop cher.

    Mais la vraie ques­tion à poser est de savoir ce qui se passe avec la déci­sion modi­fi­ca­tive de bud­get du SMTC, qui, selon nos infos, aurait été reto­quée par les auto­ri­tés de l’État…

    sep article