Sorties d’été : évasions douces et sauvages en Oisans

sep article

La culture nous rassemble : 2020 année de la culture en Isère

SÉRIE ÉTÉ – Il s’étend de 500 m d’altitude à l’Ouest jusqu’à la Barre des Écrins, son point culminant, à plus de 4000 m plus à l’Est. De l’Isère aux Hautes-Alpes, le massif de l’Oisans offre un panel d’activités à ses visiteurs. Des plus sauvages, avec un patrimoine naturel et culturel préservé au sein du Parc national des Écrins, aux plus modernes avec ses infrastructures de tourisme de masse, comme les stations des 2 Alpes et l’Alpe d’Huez. Découvrez quelques idées de sorties week-end à impact environnemental “doux” pour les plus contemplatifs.

 

 

 

"Emparis- massif de la Meije depuis le lac Noir" by © Guillaume Piolle

« Emparis – massif de la Meije depuis le lac Noir » © Guillaume Piolle

La canicule a eu raison de votre addiction au sport ? – 10 °C, + 20 °C ou + 40 °C, ce ne sont de toute façon jamais des conditions propices à enfiler vos baskets, le sport n’a jamais été votre tasse de thé ? Commençons en douceur et partons observer la nature et rencontrer les hommes et les femmes qui font vivre le massif de l’Oisans.

 

Que diriez-vous de prendre une demi-journée avec un guide pour découvrir les plantes des montagnes ou observer les rapaces de la vallée du Ferrand ?

 

 

Sur des parcours de 150 à 200 m de dénivelé seulement, apprenez à reconnaître l’épilobe, l’oseille, la reine des prés, le serpolet ou encore les colchiques et repartez avec des idées recettes. Si vous êtes plutôt vautours, aigles royaux ou faucons crécerelles, rejoignez un autre groupe ! Il faut quand même marcher mais c’est tranquille et accessible à tous.

 

 

 

Observer les étoiles, l’œil collé au télescope

 

 

Si la proposition est encore trop physique et vous décourage, voici une activité apaisante et poétique aussi bien que scientifique. Les membres de l’association l’Astroguindaine vous ouvrent la porte de leur observatoire de Villar-d’Arêne durant les soirées du 8 au 18 août.

 

Moyennant 12 euros de participation, un animateur astro vous fera découvrir les images des différents objets célestes. L’œil collé au télescope, vous pourrez observer des amas d’étoiles, des nébuleuses, des galaxies et des résidus de supernovas. Les grandes constellations du ciel d’été n’auront plus de secret pour vous et, selon la date retenue, certaines planètes seront également observables.

 

observation en groupe dans le télescope de 450 mm de diamètre à l'Astroguindaine - observatoire de la Guindaine

Observation en groupe dans le télescope de 450 mm de diamètre à l’Astroguindaine © Observatoire de la Guindaine

 

Et si vous désirez pousser un peu plus loin l’expérience, vous avez la possibilité de passer une nuit entière à l’observatoire et de découvrir la pratique de l’astronomie amateur aux côtés d’astronomes en stage. De 17 heures jusqu’au petit déjeuner le lendemain, initiez-vous à la manipulation des télescopes et menez à bien les premières observations astronomiques que vous aurez choisies. Ou participez aux observations faites par les autres astronomes. Une expérience nocturne qui vous coûtera toutefois 70 euros.

 

 

 

« Je suis une abeille »

 

 

Assoiffés de culture, d’art et de patrimoine ? Partez à la découverte de “la route des savoir-faire de l’Oisans”. Artistes, artisans, agriculteurs ou musées vous accueillent et vous guident sur le chemin de leur passion, au gré de démonstrations ou d’initiations.

 

Gilles Roche apiculteur au Freney d'Oisans - Delphine Chappaz

Gilles Roche apiculteur au Freney d’Oisans © Delphine Chappaz

« Je me lève je suis une abeille. Je me couche, je suis une abeille. » La passion est bien le maître-mot de Gilles Roche, apiculteur au Freney d’Oisans et membre de la route des savoir-faire.

 

Le point de départ ? A 8 ans, il visite une miellerie avec son école et c’est une révélation. Gilles Roche tombe amoureux des abeilles et, tout petit garçon qu’il est, demande sa première ruche à ses parents.

 

Passionné d’agriculture de façon générale, il travaille quelques années dans le domaine du vin mais finit par revenir à sa passion d’enfance et s’installe en 2012 dans sa région natale.

 

 

L’apiculture est un métier devenu très technique, explique Gilles. « Pour optimiser la production à la ruche, on change les cheptels de place. Il faut qu’on soit réactif, qu’on n’hésite pas à faire des centaines de kilomètres. Par exemple, ce matin, j’étais en Haute-Loire pour chercher des emplacements sur le sapin. Je descends aussi en Haute-Provence sur la lavande. »

 

De longues distances que la technologie permet en partie de pallier. Des capteurs sont installés sous des ruches types. Gilles reçoit ainsi sur son téléphone portable des paramètres importants, tels le poids, la température et l’humidité. « Parfois, une miellée de trois jours peut prendre 15 kg », précise-t-il.

 

dégustation de miel directement dans les alvéoles de cire - Delphine Chappaz

Dégustation de miel directement dans les alvéoles de cire. © Delphine Chappaz – Place Gre’net

 

« Actuellement, ici, j’ai des abeilles dans la vallée du Vénéon et de l’Eau d’Olle et, plus loin, dans le massif de Belledonne. » En effet, à notre grande surprise, la visite de la miellerie Un Écrin de Miel au Freney d’Oisans ne permet pas de voir de ruches ! Mais pas de panique, des ruches “découverte”, installées à proximité, sont à visiter au cours d’un safari abeilles d’une journée. Une sortie nature riche en enseignements, ouverte à tous, gratuite pour les moins de 5 ans, à 15 euros pour les moins de 12 ans et 25 euros pour les grands.

 

Maxime et Gilles devant la miellerie Un Ecrin de Miel- Delphine Chappaz

Maxime et Gilles devant la miellerie Un Écrin de Miel. © Delphine Chappaz – Place Gre’net

 

Accompagnés de Maxime Pichoud, collaborateur de Gilles et accompagnateur de montagne formé à l’apiculture et la permaculture, vous partirez de la miellerie, irez de hameau en hameau et découvrirez l’univers des abeilles. Habillés en apiculteur, il se raconte même que vous pourrez les caresser… Les âmes sensibles en sortiront cependant peut-être un peu chamboulées : le mythe de Winnie l’ourson raffolant du miel comme tous les oursons de la Terre va tomber. Nous vous aurons prévenus !

 

Le retour se fait à la miellerie, où un goûter et une dégustation de miel clôturent la journée. Notre miel préféré ? Le miel de lavande ! Une saveur d’agrumes précède en bouche l’arôme de lavande.

 

 

Delphine Chappaz

 

➔ Prochainement sur Place Gre’net : L’Oisans version sportive !

 

 

L’AGENDA ESTIVAL DU MASSIF DE L’OISANS

 

Fêtes montagnardes, événements sportifs et culturels, tout au long de l’été ça bouge en Oisans!

 

En juillet :

 

16 au 19 juillet  : championnat de France de VTT à Oz-en-Oisans

17 au 19 juillet : 16e édition du Mountain of Hell aux 2 Alpes (VTT)

18 et 19 juillet : fête du pain à Ventelon, La Grave

– 19 juillet : fête des guides à la Bérarde

22 juillet : bénédiction des troupeaux au col de Cluy (Auris-en-Oisans)

23 juillet : la nocturne des savoir-faire de l’Oisans au Bourg-d’Oisans (marché nocturne)

25 juillet : 20e étape du tour de France – Modane Valfréjus / Alpes d’huez (transport VFD aller-retour depuis Grenoble gare routière et le Bourg-d’Oisans jusqu’à Oz-en-Oisans, puis en télécabine jusqu’à l’Alpe d’Huez. Réservation obligatoire)

29 juillet au 1er août : 10e triathlon EDF (Alpe d’Huez)

 

affiche nocturne des savoir-faire de l'Oisans 2015

Affiche de la Nocturne des savoir-faire de l’Oisans 2015

En août :

 

1er et 2 août : fête du pain à Villar d’Arène

1er au 16 août : 16e édition du festival des randonnées musicales du Ferrand

2 août : 3e édition du trail de l’Étendard au Bourg-d’Oisans

6 août : Auris Bike Contest (VTT de descente) à Auris-en-Oisans)

7 au 9 août : fête du pain au Chazelet

12 au 14 août : 14e édition du festival de Gospel et montagne à la Grave

14 août : fête de la montagne à la Grave

15 août : fête des guides à la Grave

15 et 16 août : les pétarades (rassemblement de voitures anciennes) à Vaujany

17 au 20 août : 2e édition du festival d’humour “Café-théâtre éphémère” à l’Alpe d’Huez

22 et 23 août : 8e édition Granfondo (course cyclo) aux 2 Alpes

23 août : tour du plateau d’Emparis (La Grave)

26 août : Haute-Route des Alpes. Étape aux 2 Alpes

 

Plus de renseignements sur le site Oisans tourisme

 

 

COMMENT SE RENDRE EN OISANS DEPUIS GRENOBLE ?

 

En voiture :

Prendre l’A480, direction Gap – Briançon.

Prendre la sortie n°8 “Stations de l’Oisans”.

Suivre la RN85  jusqu’au Bourg-d’Oisans.

 

En bus :

Liaisons Grenoble – Bourg-d’Oisans via le réseau Transisère (lignes 3000 et 3030 depuis la gare routière de Grenoble).

Depuis le Bourg-d’Oisans, d’autres lignes régulières Transisère desservent les stations de l’Oisans.

A noter : les stations d’Oz-en-Oisans et Vaujany mettent à disposition des navettes gratuites. Se renseigner auprès des offices de tourisme concernés.

 

En covoiturage :

De nombreux sites de covoiturage existent avec des conditions de fonctionnement différentes. Certains sont gratuits, d’autres imposent des commissions à chaque réservation. Renseignez-vous !

 

commentez lire les commentaires
3081 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.