Le maire sortant Guy Genet rempile pour un nouveau mandat pour trois voix

sep article



Guy Genet, maire sor­tant de Vif, réélu pour trois voix.

FLASH INFO - Coup de théâtre à Vif. Le maire sor­tant, le divers-droite Guy Genet, conserve son fau­teuil de maire au terme d’un second tour de scru­tin pour le moins serré. Trois voix (940 contre 937) séparent en effet sa liste de celle conduite par Karine Maurinaux.

 

Le pre­mier tour ne lais­sait guère augu­rer tel résul­tat. Avec 40,6 % des voix, la liste (sans éti­quette) conduite par cette nou­velle venue sur la scène élec­to­rale locale, connue pour avoir révélé en 2016 le scan­dale de l’eau, sem­blait s’être taillée un bou­le­vard. Au soir du 15 mars, elle cara­co­lait douze points devant ses pour­sui­vants, Guy Genet d’a­bord, la can­di­date de la gauche éco­lo­giste Marie-Anne Parrot ensuite.

 

Retournement pour ce second tour ? L’irruption dans la cam­pagne, épin­glé à quelques jours du scru­tin, de la publi­cité faite autour de la remise d’un chèque par Karine Maurinaux aux éco­liers, avait mis une par­tie de la classe poli­tique en émoi. Mais pas seule­ment. Un col­lec­tif de citoyens était monté au cré­neau.

 

Bilan ? 34,7 % des voix pour Guy Genet, 34,6 % pour Karine Maurinaux et 30,5 % pour Marie-Anne Parrot. Vainqueur haut la main ? L’abstention avec 58,2 % des voix.

 

 

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
2254 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.