Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. © Charles Thiebaud - Placegrenet.fr

Le Pont-de-Claix : Christophe Ferrari plé­bis­cité pour un qua­trième man­dat dès le pre­mier tour

Le Pont-de-Claix : Christophe Ferrari plé­bis­cité pour un qua­trième man­dat dès le pre­mier tour

FIL INFO – Il n’avait face à lui aucune liste d’opposition de droite. Le maire sor­tant et pré­sident de la Métropole, Christophe Ferrari, a rem­porté haut la main le scru­tin dès le pre­mier tour de l’élection.

Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. © Charles Thiebaud - Placegrenet.fr

Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole, a été réélu au Pont-de-Claix dès le pre­mier tour. © Charles Thiebaud – Place Gre’net

Christophe Ferrari est réélu pour un qua­trième man­dat avec 62,86 % des voix. La liste com­mu­niste de Simone Torres et la liste divers centre de Julien Dussart arrivent loin der­rière celle du maire sor­tant. Avec res­pec­ti­ve­ment 22,82 % et 14,31 % des voix.

La liste du PCF aura donc trois sièges et la liste divers droite deux. Une repré­sen­ta­tion qui ren­dra sans doute leur tra­vail dans l’opposition déli­cat face aux 28 sièges de la liste du maire sor­tant.

Un plé­bis­cite dès le pre­mier tour

Christophe Ferrari, qui est éga­le­ment pré­sident de la Métro, s’est dit « extrê­me­ment heu­reux » du résul­tat. « Je ne m’attendais pas à un tel plé­bis­cite », confie-t-il. En effet, mal­gré 12 points de par­ti­ci­pa­tion de moins qu’en 2014, il obtient le même nombre de voix.

« Mes adver­saires m’ont repro­ché mon bilan. Et ils ont expli­qué que je n’étais pas assez proche des Pontois à cause de mon man­dat métro­po­li­tain. Ce résul­tat est la démons­tra­tion que ce n’est pas la lec­ture des habi­tants. Ils ont consi­déré que le bilan était bon et que le pro­gramme que je pro­pose était celui qu’il fal­lait suivre », com­plète l’édile.

Priorité à la soli­da­rité pour le pro­chain mandat

Ainsi, les prio­ri­tés pour le pro­chain man­dat por­te­ront sur la soli­da­rité. Au niveau sco­laire, d’abord, Christophe Ferrari pro­met de rééqui­li­brer les tarifs des ser­vices muni­ci­paux, notam­ment sur la can­tine. « Les per­sonnes pré­caires payent déjà envi­ron un euro par jour pour la can­tine de leurs enfants. Nous allons ins­tau­rer un pla­fond à 5 euros, voire moins, pour les classes moyennes », assure-t-il.

Inauguration officielle du nouveau terminus de la ligne A, Pont de Claix l'Etoile. Avec notamment Renzo Sulli, maire d'Echirolles, Yann Mongaburu, président du SMTC et Christophe Ferrari, président de la Métro et maire de Pont de Claix © Thomas Courtade - Place Gre'net

Après l’ar­ri­vée ter­mi­nus de la ligne A à Pont-de-Claix l’Étoile, Christophe Ferrari fait de la soli­da­rité la prio­rité de son pro­chain man­dat. © Thomas Courtade – Place Gre’net

Autre pro­po­si­tion qui pren­dra effet dès le début du pro­chain man­dat : le com­plé­ment mini­mum garanti. Pour les étu­diants et les seniors qui touchent moins de 800 par mois, ce com­plé­ment de revenu per­met­tra d’atteindre ce mon­tant. Notamment grâce à l’utilisation de la mon­naie locale Cairn.

Dans la même veine, le maire pré­voit la construc­tion d’une mai­son pour seniors de 15 à 25 loge­ments. « Elle sera réser­vée aux seniors tou­chant le mini­mum vieillesse, avec des prix à la loca­tion autour de 250 – 300 euros par mois, le but étant le main­tien à domi­cile », explique Christophe Ferrari.

Une vic­toire de Christophe Ferrari au Pont-de-Claix sans oppo­si­tion à droite

L’absence de la droite a‑t-elle été favo­rable au maire sor­tant ? « Les résul­tats ont été très homo­gènes sur tous les bureaux de vote. Et il y a eu à peine 5 % de vote blanc », explique l’édile. « Je ne peux pas vous dire si l’électorat s’est abs­tenu, s’il a voté pour moi ou s’il s’est tourné vers les autres listes. Mais mon résul­tat montre la volonté des Pontois de conti­nuer sur la dyna­mique que j’ai enclen­chée », conclut-il.

Quoi qu’il en soit, nul doute que si les élec­tions venaient à être annu­lées, le maire sor­tant serait dif­fi­cile à battre.

Anissa Duport-Levanti

ADu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : Marc Fesneau, le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

La Métropole alerte sur les risques du protoxyde d'azote, de plus en plus populaire chez les jeunes
La Métropole alerte sur les risques du pro­toxyde d’a­zote, de plus en plus popu­laire chez les jeunes

FLASH INFO - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, et Pierre Bejjaji, conseiller métropolitain délégué à la Prévention spécialisée, se sont rendus au Lire plus

Le Smmag inaugure le lancement du service M Vélo + sur le Pays Voironnais avec une première agence à Voiron
Le Smmag lance le ser­vice M Vélo + sur le Pays voi­ron­nais avec une pre­mière agence à Voiron

FLASH INFO - Une cérémonie en grandes pompes a été organisée à Voiron pour inaugurer le déploiement du service M Vélo + sur le Pays Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !