Fabrice Hugelé réélu maire de Seyssins dès le premier tour

sep article



 

FIL INFO – Les résultats définitifs confirment la réélection dès le premier tour de Fabrice Hugelé à Seyssins. Un résultat forcément satisfaisant pour l’équipe sortante. La liste « ICD Seyssins » obtient, elle, un score non négligeable et rate de peu le second tour.

 

 

Fabrice Hugelé est mairie de Seyssins et 3e vice-président de la Métropole chargé de l'économie, de l'industrie, du tourisme et de l'attractivité du territoire. © mairie de Seyssins

Fabrice Hugelé est réélu maire de Seyssins dès le pre­mier tour. © mai­rie de Seyssins

 

C’était un duel attendu à l’oc­ca­sion de ce pre­mier tour des muni­ci­pales. Fabrice Hugelé a réussi le tour de force d’être ce soir réélu maire de Seyssins dès le pre­mier tour. Il tota­lise 51,5 % des suf­frages expri­més et devance la liste dis­si­dente « ICD Seyssins » por­tée par Catherine Brette, qui réunit 32,5 % des votants. La liste LR repré­sen­tée par Anne-Marie Malandrino arrive à la der­nière place, avec près de 16 % des voix.

 

 

Une « grosse surprise » pour Fabrice Hugelé, maire sortant de Seyssins

 

Le maire sor­tant se dit for­cé­ment « très heu­reux de ce résul­tat et sur­tout très agréa­ble­ment sur­pris ». Mais aussi « fier d’a­voir su entre­te­nir et boos­ter l’hé­ri­tage de Didier Migaud et Michel Segaert ». Fabrice Hugelé pointe un « contexte pour­tant dif­fi­cile, un man­dat ingrat avec une forte réduc­tion des recettes publiques ».

 

Car « mal­gré le coro­na­vi­rus, l’abs­ten­tion forte, Seyssins est au-des­sus de la moyenne natio­nale en terme de par­ti­ci­pa­tion. Ça ampli­fie la valeur de ce résul­tat, même si la par­ti­ci­pa­tion est en forte baisse sur la com­mune par rap­port à 2014. » Pour conclure le maire a tenu à saluer le tra­vail des ser­vices de la com­mune. « On a mis en place des condi­tions de vote excep­tion­nelles, des zones de confort, des lin­gettes, les bureaux de vote dés­in­fec­tés trois fois dans la jour­née », s’est-il féli­cité.

 

 

Un score honorable mais insuffisant pour la liste « ICD Seyssins »

 

« C’est loin d’être un échec. On est quand même satis­faits du résul­tat », affirme Catherine Brette, tête de liste « ICD Seyssins ». Et ce mal­gré « une cam­pagne très agres­sive en face de nous », déplore-t-elle. Il est vrai que cela s’est joué à peu de choses. « On est à 51 voix d’un second tour », note l’é­lue éco­lo­giste. Qui rap­pelle que Fabrice Hugelé avait tota­lisé 62 % des suf­frages, il y a six ans. Le groupe comp­tera cinq conseillers muni­ci­paux d’op­po­si­tion. Catherine Brette pré­vient : « on va l’a­voir à l’œil, ce qui va pro­ba­ble­ment l’é­ner­ver », conclut-elle avec le sou­rire.

 

Thomas Courtade

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2241 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.