Musée en musique, une saison 2017-18 sous le signe de la diversité et des rencontres

sep article

FOCUS – La nouvelle saison de Musée en musique qui démarre durera jusqu’au 31 mai 2018. Avec des moments musicaux autour des deux expositions temporaires du Musée de Grenoble, une rencontre musicale avec un concert de Jean-François Zygel, ou philosophique avec Michel Onfray, et des ballades musicales dans des pays et des univers éclectiques, poétiques, voire insolites. 

 

 

« Contribuer au rayonnement du Musée de Grenoble » et « favoriser la rencontre entre les arts » : les objectifs de l’association Musée en musique n’ont pas changé depuis sa création, en 1994. Cette nouvelle saison, qui s’ouvre en ce mois de septembre, promet de beaux échanges et des moments musicaux, en compagnie de Johannes Brahms, Claude Debussy… ou Michel Onfray.

 

En compagnie également des deux expositions temporaires proposées par le Musée pour sa  propre saison 2017-2018. À commencer, le dimanche 19 novembre, par la Rétrospective du plasticien Daniel Dezeuze. L’occasion le matin d’entendre l’Ensemble Ouranos interpréter les Bagatelles de Ligeti ou Summer Music de Barber.

 

Les chanteurs du Conservatoire de Grenoble et la pianiste Laurence Garcin durant la présentation de Musée en Musique, dans la bibliothèque du Musée © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les chanteurs du Conservatoire de Grenoble et la pianiste Laurence Garcin durant la présentation de Musée en Musique, dans la bibliothèque du Musée. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

L’après-midi, c’est un programme musical composé par Daniel Dezeuze lui-même qui sera proposé avec le pianiste lyonnais Wilhem Latchoumia. Au programme de ce récital hétéroclite, des œuvres du vénitien Galuppi et des incursions dans la musique contemporaine avec Olivier Messiaen ou Gérard Pesson. Car Dezeuze est un « vrai mélomane, très engagé dans le domaine musical », rappelle Guy Tosatto, directeur du Musée de Grenoble.

 

 

De Delacroix à Gauguin, et du Conservatoire à Jean-François Zygel

 

 

Deuxième exposition en 2018, De Delacroix à Gauguin : les dessins du XIXe siècle sera l’occasion d’une nouvelle Journée au musée le dimanche 18 mars, en présence de la pianiste Judith Jaurégui qui jouera Haydn, Chopin et Liszt. Plus tard dans la journée, le baryton Emmanuel Cury et la pianiste Sandra Chamoux emmèneront leur public « du spleen à la mélancolie » autour de l’intégrale des mélodies du compositeur romantique Henri Duparc.

 

 

Cette nouvelle exposition de l’impressionnant fond de dessins que possède le Musée de Grenoble sera aussi l’occasion de « brèves musicales » du lundi 14 au vendredi 18 mai. Entre midi et 13 h 30, les élèves des classes de chant et d’accompagnement du Conservatoire de Grenoble offriront des moments musicaux autour des œuvres exposées. Dont des “échantillons » ont été dévoilés durant la présentation de Musée en musique (lire documents sonores).

 

 

Les dessins du XIXe siècle auront également l’occasion d’inspirer une vedette de la musique et… du petit écran. Jeudi 3 mai à 19 h 30, le pianiste et compositeur Jean-François Zygel, célèbre entre autres pour avoir été l’auteur de l’émission La Boîte à musique, viendra au Musée pour une expérience de « synesthésie sensorielle », livrant au piano des improvisations sur des images de Delacroix, Fantin-Latour, Gustave Doré ou Paul Gauguin.

 

 

Ballades européennes, avec escale dans l’univers du Petit prince

 

 

Et parce que le Musée de Grenoble est un lieu recouvrant des époques et des univers différents, la programmation de Musée en musique n’oublie pas d’aller dans toutes les directions. Vers l’Espagne, le jeudi 5 octobre, avec une Ballade espagnole alliant musicologie, concert et visite guidée. Ou vers l’Estonie et la Bulgarie, dans des Ballades européennes le 30 novembre 2017 et 31 mai 2018.

 

Guy Tosatto et Pascale Galliard, durant la présentation de Musée en Musique 2017-2018 © Musée en musique

Guy Tosatto et Pascale Galliard, durant la présentation de Musée en Musique 2017-2018. © Musée en musique

 

Les mots seront aussi mis à l’honneur lorsque la Cie MPDA mêlera, jeudi 8 février, les correspondances de soldats de la Grande guerre, et des poèmes mis en musique d’Apollinaire ou de Banville. Ou bien encore lorsque Diane de Montlivaut et François-René Duchâble joueront le 29 mars Bas les masques, M. de Stendhal !, où Scarlatti, Schubert et Chopin côtoient les Mémoires de Stendhal.

 

Sans oublier un concert de Noël, le samedi 16 décembre à 16 h 30, autour du Petit prince. Le Petit prince à travers les étoiles revisite un classique immortel de Saint-Exupéry, sur une mise en scène de la comédienne et clown Fane Desrues, accompagnée du Duo Jatekok. Un « moment féérique à partager en famille. »

 

 

Musique et philosophie en présence de Michel Onfray

 

 

Michel Onfray. DR

Michel Onfray. DR

Des mots toujours avec une autre “vedette”, en la personne de Michel Onfray. Musique et philosophie se répondront dans un dialogue entre le philosophe et le violoncelliste Henri Demarquette, le jeudi 9 novembre 2017 à 19 h 30.

 

« Michel Onfray est une personnalité qui agite les foules, surtout en ce moment, mais il s’agira vraiment de parler de musique et de philosophie », insiste Pascale Galliard.

 

La présidente de Musée en musique note par ailleurs que les précédents rendez-vous philosophiques, en présence de Luc Ferry ou de Raphaël Enthoven, avaient fait salle comble.

 

Citons encore un concert à l’occasion du centenaire de la mort de Claude Debussy (7 décembre) ou des 500 ans de la Réforme (3 décembre), un voyage piano jazz le 11 janvier 2018 ou une évocation de Joséphine Baker le 1er mars… Avec sa trentaine de concerts et la variété de ses rendez-vous, Musée en musique confirme, une nouvelle année encore, sa présence au sein même de l’âme du Musée de Grenoble.

 

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
1482 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.