Laurent Amadieu emporte presque Saint-Égrève avec 49,3 % des voix

sep article



 

FIL INFO – La liste de Laurent Amadieu (EELV) arrive en tête à Saint-Égrève avec 49,27 % des voix exprimées. Ses adversaires, Benjamin Coiffard et Emmanuel Roux, remportent respectivement 30,48 % et 20,23 % des suffrages.

 

Laurent Amadieu emporte presque Saint-Égrève au premier tour -Mairie Saint-Egrève © Wikipedia

Mairie de Saint-Égrève © Wikipedia

Laurent Amadieu, à la tête de sa liste divers gauche « Ensemble pour demain », domine ce pre­mier tour des muni­ci­pales à Saint-Égrève. Et arrive à un che­veu de rem­por­ter direc­te­ment la mai­rie, avec 49,27 % des votes expri­més (et 39 % de par­ti­ci­pa­tion seule­ment).

 

Le can­di­dat est sou­tenu par les trois élus du groupe d’op­po­si­tion de la muni­ci­pa­lité sor­tante, Jean-Marcel Puech, Françoise Charavin (deuxième de la liste) et Hassan Belrhali, qui est en fin de liste.

 

Benjamin Coiffard, s’est pré­senté avec la liste « Proximité Saint-Égrève », qui com­pre­nait le maire sor­tant et celle qui l’a­vait pré­cédé à cette fonc­tion. À savoir, Daniel Boisset et Catherine Kamowski, élue dépu­tée de l’Isère. Sa nomi­na­tion comme tête de liste avait fait l’ob­jet de nombre de conjec­tures, puisque c’é­tait à l’o­ri­gine Daniel Boisset qui était pres­senti pour reprendre celle-ci.

 

Ses 30,5 % peuvent appa­raître comme un rejet par les élec­teurs du bilan de la muni­ci­pa­lité sor­tante. D’autant que la par­tie, à Saint-Égrève, se joue entre acteurs poli­tiques aguer­ris.

 

En effet, le troi­sième, Emmanuel Roux, menant « Saint-Égrève avec vous, natu­rel­le­ment », est sou­tenu par le Parti socia­liste, en la per­sonne notam­ment du conseiller dépar­te­men­tal Pierre Ribeaud. Et com­prend parmi ses colis­tiers neuf autres élus de la majo­rité sor­tante.

 

 

Écologie et solidarité pour Saint-Égrève

 

Laurent Amadieu, issu d’Europe Écologie – Les Verts, défend un pro­jet « soli­daire et éco­lo­gique ». Parmi les mul­tiples pro­po­si­tions, res­sortent tout par­ti­cu­liè­re­ment l’é­co­no­mie de proxi­mité et l’é­co­no­mie cir­cu­laire. Ainsi, il sou­haite atti­rer des agri­cul­teurs sur la com­mune et main­te­nir la pro­gres­sion de la filière bois.

 

Les Saint-Égrévois n’ont donc pas sem­blé se sou­cier des craintes expri­mées par Pierre Ribeaud. Notamment la proxi­mité éven­tuelle d’une mai­rie éco­lo­giste avec Éric Piolle et la majo­rité gre­no­bloise. Celle-ci, qui pour­rait mener à la « gre­no­bli­sa­tion » crainte par maints can­di­dats de l’ag­glo­mé­ra­tion, n’a visi­ble­ment pas influencé leur choix.

 

Laure Gicquel

 

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
2958 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.