« Dissolution », « privatisation »… La fusion annoncée entre Actis et Grenoble Habitat suscite l’inquiétude

sep article



FOCUS – Le projet de fusion entre les bailleurs sociaux Actis et Grenoble Habitat inquiète. Tandis que d’anciens administrateurs de l’organisme de logement social public adressent une lettre ouverte à Éric Piolle et Christophe Ferrari, le PCF de l’Isère et d’autres formations ou collectifs veulent porter le débat sur la place publique. En cause ? Le risque à leurs yeux d’une dissolution d’Actis dans la société Grenoble Habitat, qui serait synonyme d’une « privatisation ».

 

 

D’Actis à « Natactis » ? C’est le calem­bour auquel se risque le PCF de l’Isère face au pro­jet de fusion entre l’Office public de l’ha­bi­tat (OPH) Actis et la Société d’é­co­no­mie mixte (Sem) Grenoble Habitat. Une réfé­rence à Natixis, éta­blis­se­ment né de la fusion entre la Banque popu­laire et la Caisse d’é­pargne. Cette der­nière fait en effet par­tie des action­naires de Grenoble Habitat, et compte un admi­nis­tra­teur au sein de ses ins­tances déci­sion­naires.

 

D'Actis à « Natactis », clament les pancartes des militants. © Florent Mathieu - Place Gre'net

D’Actis à « Natactis » affichent les pan­cartes des mili­tants. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Un calem­bour que les mili­tants ont brandi devant les locaux d’Actis le ven­dredi 3 mai, à l’oc­ca­sion de la tenue d’un conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du bailleur social. Rejoint par des membres de Droit au loge­ment, par des asso­cia­tions de loca­taires tels la CNL ou Indecosa, ou encore par les élus gre­no­blois d’op­po­si­tion de gauche Guy Tuscher et Bernadette Richard-Finot, le PCF veut aler­ter sur les condi­tions de la fusion annon­cée. Et sur ses risques poten­tiels.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2741 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.