Grenoble 2020 nous rassemble révèle ses premiers engagements pour les municipales

sep article
48 € par an pour louer un vélo : et si c

FOCUS – Grenoble 2020 nous rassemble a révélé, samedi 15 décembre, ses premiers engagements pour les élections municipales de 2020. Une coalition portée par Matthieu Chamussy et Stéphane Gemmani qui ne « s’interdisent rien » pour enrichir le débat politique.

 

 

Matthieu Chamussy et Stéphane Gemmani lors de la présentation des premiers engagement du collectif. © Grenoble 2020 nous rassemble.

Matthieu Chamussy et Stéphane Gemmani lors de la présentation des premiers engagement du collectif. © Grenoble 2020 nous rassemble.

Ils avaient lancé un premier pavé dans la mare politique grenobloise, le 9 octobre dernier, en annonçant leur coalition pour les élections municipales de 2020 : Matthieu Chamussy, président du groupe d’opposition municipal Réussir Grenoble, et Stéphane Gemmani, ancien membre de l’équipe Destot et conseiller régional enfoncent le clou.

 

Grenoble 2020 nous rassemble, collectif né du rapprochement des deux figures politiques grenobloises, a présenté, samedi 15 décembre, ses tout premiers engagements de campagne. Le fruit de la synthèse du travail accompli en amont depuis plusieurs mois, de plusieurs réunions publiques et de rencontres avec les habitants sur des marchés de Grenoble.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2678 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ils continuent certes mais il manque quand même une sensibilité de gauche dans tout ça.
    Il ne faudrait pas que cela ressemble à un rassemblement de macronistes déguisés sous un autre visage davantage local mais qui se transforme en politique de performance économique sans dynamique solidaire, sociale et humaniste, éléments manquants dans cette union du centre-et de la droite.
    Sans visage socialiste ce sera tout de même difficile, qui plus est Chamussy qui est positionné comme leader ne laissera pas de place à une personnalité de la gauche. Or la droite est déjà bien occupée par le sinistre Carignon. Au final ne s’agit il pas d’une alternative à la droite cette alliance la ?

    sep article
  2. (Le GAM me manque.
    Allez, garçon, te laisse pas abattre, au final c’était instructif / amusant tes commentaires, revient)

    sep article