La Blank placard dance, une performance historique rejouée dans les rues de Grenoble

sep article

Notre indépendance c

REPORTAGE VIDÉO – La danseuse contemporaine et chorégraphe Anne Collod a rejoué ce samedi 22 septembre dans les rues de Grenoble la Blank placard dance, une performance imaginée en 1967 par l’artiste américaine Anna Halprin. Une vingtaine de femmes et d’hommes munis de pancartes blanches vierges de tout slogan ont déambulé silencieusement deux heures durant dans le centre-ville. De quoi interroger des passants perplexes invités à exprimer leurs propres revendications.

 

 

La chorégraphe Anne Collod, a rejoué dans les rues de Grenoble la performance Blank placard dance imaginée en 1967 par l’artiste américaine Anna Halprin© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est à une bien étrange mani­fes­ta­tion qu’ont pu assis­ter les nom­breux pas­sants cir­cu­lant dans le centre-ville de Grenoble au cours de cet après-midi du samedi 22 sep­tembre. Une ving­taine de per­sonnes accom­pa­gnées de musi­ciens, toutes de blanc vêtues, défi­laient en bran­dis­sant des pan­cartes blanches dépour­vues de toute reven­di­ca­tion.

 

Aux pas­sants inter­lo­qués qui les inter­ro­geaient sur ce mutisme absolu, des col­lec­trices deman­daient d’ex­pri­mer ce contre quoi ils aime­raient bien à leur tour pro­tes­ter. Ou tout sim­ple­ment d’ex­pri­mer un désir, un sou­hait.

 

 

Une performance « à la croisée du happening et de l’art activiste »

 

Cette per­for­mance copro­duite par le Centre de déve­lop­pe­ment cho­ré­gra­phique natio­nal Le Pacifique et le Magasin des hori­zons repre­nait ainsi la Blank pla­card dance – la danse des pan­cartes vierges ima­gi­née en 1967, en pleine guerre du Vietnam, par la cho­ré­graphe amé­ri­caine Anna Halprin. Cet évé­ne­ment, « à la croi­sée du hap­pe­ning et de l’art acti­viste », a été recréé en 2016 au Centre Pompidou par Anne Collod, dan­seuse contem­po­raine et cho­ré­graphe, avant d’être rejoué, tou­jours sous sa hou­lette, à Grenoble.

 

 

Joël Kermabon

 

 

commentez lire les commentaires
2319 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.