Piraté, le site Grenoble le changement diffuse une vidéo et des titres hostiles à Alain Carignon

sep article



EN BREF – Le site Grenoble le changement, destiné à relayer la parole d’Alain Carignon et à pourfendre quotidiennement la majorité municipale de Grenoble, a été piraté dans la soirée du mercredi 29 août. Remplacé par des titres et une vidéo hostiles à l’ancien maire de Grenoble, le contenu initial du site est inaccessible. Pour Grenoble le changement, pas de doute : la municipalité grenobloise est derrière cette attaque.

 

« Alain Carignon dégage », « Alain Carignon retourne au Maroc », « Alain Carignon le voleur », « Alain Carignon le cor­rompu »… Le moins que l’on puisse dire c’est que Grenoble le chan­ge­ment a bien changé. Tels sont en effet les titres de une qui sont appa­rus, peu après 22 heures dans la soi­rée du mer­credi 29 août, sur le site habi­tuel­le­ment voué à relayer la parole d’Alain Carignon et de ses sou­tiens. Un pira­tage qui n’a donc rien d’in­no­cent.

 

D'ordinaire voué à porter la parole d'Alain Carignon, le site Grenoble le changement piraté diffuse des messages hostiles à l'ancien maire de Grenoble.Capture d'écran du site Grenoble le changement... qui a bien changé une fois piraté.

Capture d’é­cran du site Grenoble le chan­ge­ment… qui a bien changé une fois piraté.

 

Visibilité cruelle : les titres ont été par­ta­gés, sans doute auto­ma­ti­que­ment, sur la page Facebook des pro-Carignon. Si ces posts ont par la suite été sup­pri­més, il n’en va pas de même des articles sources qui, au petit matin, figu­raient tou­jours sur la page de une*. Plus grave encore pour les admi­nis­tra­teurs : l’in­té­gra­lité du contenu pré­cé­dent du site est inac­ces­sible. Les articles ont-ils été irré­mé­dia­ble­ment sup­pri­més ? Auquel cas, ce sont des dizaines de pam­phlets, majo­ri­tai­re­ment anti-Piolle, qui ont rejoint les limbes de la Toile.

 

 

« Carignon c’est non »

 

Le contenu des nou­veaux billets “pirates” est inva­ria­ble­ment le même : une simple vidéo d’une durée d’une minute et qua­rante-trois secondes, héber­gée sur le réseau PeerTube et que nous publions ci-des­sous à valeur illus­tra­tive. Son texte rap­pelle les déboires judi­ciaires d’Alain Carignon durant son man­dat de maire de Grenoble, qui le menèrent tout droit en pri­son.

 

 

Deux nar­ra­teurs se suc­cèdent, à tra­vers les voix d’un enfant et d’une femme qui semblent géné­rées auto­ma­ti­que­ment. Avant un mes­sage final, dans la droite ligne des Anonymous : « Vous avez le pou­voir, nous avons les machines, et pour nous Carignon c’est non ». Détail trou­blant : le ban­deau de pré­sen­ta­tion de la vidéo fait éga­le­ment figu­rer le nom d’Alain Carignon en carac­tères cyril­liques. Peut-être un clin d’œil iro­nique au Kremlin, soup­çonné de cher­cher à influen­cer les élec­tions de pays tiers…

 

 

Grenoble le changement met en cause la municipalité grenobloise

 

Quelle est l’é­ten­due des dégâts pour les web­mestres de Grenoble le chan­ge­ment ? « Nous ten­tons, si cela est pos­sible, de le remettre en ordre », nous fait-on savoir, sans plus de pré­ci­sions tech­niques.

 

Quand la page Facebook Grenoble le changement relayait malgré elle des titres anti-Carignon.

Quand la page Facebook Grenoble le chan­ge­ment relayait mal­gré elle des titres anti-Carignon.

Dans un com­mu­ni­qué émis vers 5 heures du matin, le col­lec­tif à l’o­ri­gine de la page veut avant tout dénon­cer « des méthodes de bar­bouzes », autour « d’in­tru­sions et de détour­ne­ments de plus en plus sophis­ti­qués ».

 

« Nous, citoyens béné­voles, ne dis­po­sons pas de moyens de nous défendre face à la puis­sance des capa­ci­tés finan­cières et tech­niques qui sont mis en œuvre pour nous détruire », clament les par­ti­sans d’Alain Carignon. Et le com­mu­ni­qué de décrier « un clan [vou­lant] se main­te­nir au pou­voir par tous les pro­cé­dés », incluant « la menace, l’in­ti­mi­da­tion et l’in­tru­sion ». Avant de citer nom­mé­ment le maire de Grenoble : « Éric Piolle qui ne dit rien doit savoir que celles-ci ne nous impres­sion­ne­ront jamais ».

 

Les mili­tants renou­vellent ainsi leur volonté de mener le com­bat pour « offrir aux gre­no­blois un autre ave­nir que ce cli­mat d’in­to­lé­rance et de haine », contre une « extrême-gauche » accu­sée de refu­ser « par nature » le débat d’i­dées. Le ton est donc donné pour les Municipales de 2020 à Grenoble. Des élec­tions qui, entre attaques infor­ma­tiques et décla­ra­tions véhé­mentes, s’an­noncent déci­dé­ment tout… sauf apai­sées.

 

Florent Mathieu

 

* Le site a fina­le­ment été désac­tivé en début de mati­née, sa page de une affi­chant le com­mu­ni­qué dif­fusé plus tôt à la presse.

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
6585 visites | 11 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 11
  1. 30 000 euros d’a­mandes ? Et pour­quoi pas des noix puisque cette téné­breuse affaire se déroule à Grenoble…

    sep article
  2. Le pira­tage est puni par la loi , « article L 323 – 1 », du code pénal.
    la peine encou­rue est de 2 ans de pri­son et 30000 euros d’a­mande.
    Il faut rajou­ter une peine pour l’in­ten­tion de nuire +calom­nie .
    Je pense que « Grenoble le chan­ge­ment », va por­ter plainte, j’a­voue
    que je n’ai­me­rais pas être à la place du hacker, quand il va être
    retrouvé et puni par la jus­tice …

    sep article
  3. On ne peut pas avoir cir­culé sur le site « Grenoble le chan­ge­ment  » et en être sorti indemne devant tant de haine, de bêtises crasses , men­songes et réa­li­tés dévoyées pour satis­faire aux ins­tincts ( ou pré­ten­dus tels) les plus bas. Un tor­rent de boue. Inutile d’être un sou­tien du maire en place pour avoir envie de vomir ..

    sep article
    • si il y avait autant de men­songes, ils auraient été condamné pour dif­fa­ma­tion .. hors ils sont même pas encore sous le coup d’une pro­cé­dure

      sep article
    • Son site est clai­re­ment Anti-Piolle.

      Mais tout ce qu’il dit est vrai et démontre une fine connais­sance du « ter­rain gre­no­blois »… il tape là ou ça fait mal !

      sep article
  4. Ca res­semble beau­coup aux iden­ti­taires qui veulent laver plus blanc que blanc, qui ont fait pas­ser une vidéo ignoble sur l’in­sé­cu­rité à Grenoble, relayée sur le site de la chaine RTFrance basée aux USA pro­na­tio­na­liste russe et pro FN. Ceci expli­que­rait tout à fait les carac­tères cyril­liques et l’ex­pres­sion « maire cor­rompu » à pro­pos du maire de Nice Jacques Médecin employée dans la vidéo.
    Pas la peine de cher­cher plus loin …

    sep article
    • Je recon­nais chère Caro, que vous pos­sé­dez le talent et l’in­tui­tion
      du grand détec­tive Sherlock Holmes. Vous avez trouvé les cou­pables
      avant qu’une quel­conque inves­ti­ga­tion n’est été mise sur pieds…
      j’ai l’im­pres­sion que vous avez du génie, en plus de la modes­tie …

      sep article
      • merci, je rou­gis 😉
        Un de mes fils m’a envoyé la vidéo sur l’in­sé­cu­rité pour se moquer de sa mère gre­no­bloise. C’est comme ça que j’ai eu connais­sance de ce site pourri de RTFrance. La seule élue d’op­po­si­tion inter­viewée dans ce repor­tage est Mireille d’Ornano du FN du coup j’ai cher­ché qui était der­rière ce site. C’est simple, non ?
        Même si RTF veut se don­ner bon chic bon genre, il y a un fond dégueu.

        sep article
  5. Bonjour,
    Tranquille la contrefaçon/bootleg de contenu en copiant la vidéo ? Pourquoi ne pas embed Peertube dans votre article ?
    Ne vous plai­gnez pas de la copie vos articles après…
    Bon article sinon, vous avez grillé le Dauphiné.
    N’hésitez pas à deman­der une réac­tion à la majo­rité pour ne pas lais­ser la parole à Carignon seule­ment…
    Il fau­drait aussi peut être cri­ti­quer les affir­ma­tions de Grenoble Le Changement & véri­fier leur véra­cité (en inter­ro­geant des experts en hacking par exemple), le jour­na­lisme ce n’est pas seule­ment tendre des micros…
    Merci quand même.

    sep article
    • Ce hacker ne fait qu’en­fon­cer des portes ouvertes et il le fait bien !
      Mais le plus fou est de voir la rumeur qu’ils construisent immé­dia­te­ment !? Cela ne tiens pas debout et à qui pro­fite réel­le­ment ce hacking ? Qui sou­haite prendre les voix de Carignon ? Soyons sérieux dans l’a­na­lyse, il est sans doute le meilleur allié de la majo­rité actuelle pour divi­ser le flanc droit de la ville, non ? Qu’en pen­sez vous et il fau­drait donc connaitre la pen­sée de l’ex­trème droite, la droite, le centre et majo­rité pré­si­den­tielle pour être com­plet ?

      sep article
    • FM

      30/08/2018
      11:33

      Bonjour. De quelle contre­fa­çon par­lez-vous, lorsque nous publions une vidéo par défi­ni­tion ano­nyme, ren­due publique, ne com­por­tant aucun copy­right, et étant dif­fusé sur une pla­te­forme Opensource ? Le rap­port avec la copie de nos articles n’a pas de sens. Pour ce qui concerne vos leçons en jour­na­lisme, nous vous lais­sons le soin de lire notre média pour vous rendre compte de la qua­lité (ou non, selon votre per­cep­tion) de notre tra­vail. Merci.

      sep article