Appel Forêt -
étudiants en Staps_filières sous tensions DR

L’Université Grenoble-Alpes joue la carte des Mooc en ligne pour éviter le tirage au sort

L’Université Grenoble-Alpes joue la carte des Mooc en ligne pour éviter le tirage au sort

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Sport, médecine, droit et psychologie. Telles sont les licences les plus en vogue parmi les étudiants inscrits en première année de faculté, en France. Des filières toujours plus bondées pour lesquelles, souvent, la demande dépasse la capacité d’accueil. Alors que le tirage au sort s’affirme à échelle nationale comme méthode pour départager les candidats, l’Université Grenoble-Alpes peut cette année encore se vanter de s’en passer. Sa solution ? Miser sur la pédagogie inversée et les Mooc en ligne. Une formule gagnante qui a permis à l’UGA d’accueillir plus de mille nouveaux étudiants en Staps à la rentrée.

 

 

L'UGA a mené une enquête sur la qualité de vie au travail de ses salariés. Bilan du questionnaire : des points positifs, et des données qui fâchent...Campus de Saint-Martin d'Hères © Université de Grenoble

Campus de Saint-Martin-d’Hères. © Université Grenoble Alpes

Depuis plu­sieurs années, le nombre de bache­liers qui choi­sissent de rejoindre les bancs de la fac ne cesse d’augmenter. En juin 2017, plus de 40 000 ins­crip­tions sup­plé­men­taires figu­raient sur la pla­te­forme APB (admis­sion post-bac). Un chiffre dont les uni­ver­si­tés de toute la France ont dû tenir compte lors de l’affectation des étu­diants sou­hai­tant fré­quen­ter les filières dites “sous ten­sion”. À savoir, psy­cho­lo­gie, droit, méde­cine ou encore sciences et tech­niques des acti­vi­tés phy­siques et spor­tives (Staps).

 

Les facul­tés fran­çaises adoptent de plus en plus le sys­tème du tirage au sort afin de trier les can­di­dats lorsque leur nombre dépasse le seuil fixé pour l’accès à cer­taines for­ma­tions. Une pra­tique, très contes­tée par les syn­di­cats étu­diants, se basant sur des cri­tères aléa­toires qui aurait concerné jusqu’à 169 licences en 2017, contre les 78 l’an passé, selon les chiffres ministériels.

 

 

Un millier de nouveaux étudiants en Staps

 

 

Avec plus de 11 000 étu­diants en pre­mière année, l’Université Grenoble-Alpes (UGA) se trouve elle aussi à faire face à cette envo­lée d’inscriptions dans l’enseignement supé­rieur. L’une des filières les plus concer­nées par le pro­blème de l’augmentation des effec­tifs est, à Grenoble comme ailleurs, celle des staps. Au total, selon des élé­ments four­nis par l’UGA, plus d’un mil­lier de bache­liers, dont 700 à Grenoble et 370 à Valence, auraient demandé cette formation.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

GC

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Micro-algues des neiges. Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS
Des chercheurs grenoblois se lancent à la découverte des micro-algues des neiges en montagne

  FLASH INFO - En montagne, la neige abrite des espèces de micro-algues encore inconnues. En établissant la première carte de leur distribution en fonction Lire plus

Nouvelles jauges pour les amphis face au Covid: quel impact pour l'UGA?
Après l’Idex 1, l’Idex 2 ? À l’Université Grenoble Alpes, la course aux financements se poursuit

  FOCUS - En 2016, l'Université Grenoble Alpes décrochait l'Idex. À la clé, 100 millions d'euros sur quatre ans pour financer la recherche, la formation Lire plus

Un nouveau mode de transmission de la Covid-19 découvert à Grenoble

  EN BREF – Des scientifiques grenoblois ont découvert un nouveau mode de transmission de la Covid-19 qui implique les cellules immunitaires. Leur article scientifique, Lire plus

Admission Parcoursup : début le 19 mai
Sur fond de conflit d’intérêts, la justice annule la sélection de l’appel à projets Idex de l’Université de Grenoble

  DÉCRYPTAGE - L'ex-président de l'Université Grenoble Alpes a-t-il interféré en 2016 dans le processus d'attribution de l'appel à projets Idex doté de 20 millions Lire plus

Université de Grenoble, Medecine et Pharmacie, La Tronche © Chloé Ponset - Place Gre'net
En pleine crise sanitaire, la réforme des études de santé laisse nombre d’étudiants sur le carreau à Grenoble

  FOCUS - À Grenoble, seuls 6 % des étudiants nouvellement inscrits en médecine passeront le cap de la première année, suite à la réforme Lire plus

Les lauréats des prix Covid19 remis par l'UGA le 10 mars 2021.
Crise sanitaire : sept associations étudiantes de l’Université de Grenoble récompensées pour leur mobilisation

  FLASH INFO - L’Université Grenoble Alpes (UGA) et sa fondation ont récompensé, le 10 mars 2021, sept associations étudiantes agissant au sein de l’université Lire plus

Flash Info

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin