étudiants en Staps_filières sous tensions DR

L’Université Grenoble-Alpes joue la carte des Mooc en ligne pour évi­ter le tirage au sort

L’Université Grenoble-Alpes joue la carte des Mooc en ligne pour évi­ter le tirage au sort

FOCUS - Sport, médecine, droit et psychologie. Telles sont les licences les plus en vogue parmi les étudiants inscrits en première année de faculté, en France. Des filières toujours plus bondées pour lesquelles, souvent, la demande dépasse la capacité d’accueil. Alors que le tirage au sort s'affirme à échelle nationale comme méthode pour départager les candidats, l’Université Grenoble-Alpes peut cette année encore se vanter de s'en passer. Sa solution ? Miser sur la pédagogie inversée et les Mooc en ligne. Une formule gagnante qui a permis à l'UGA d’accueillir plus de mille nouveaux étudiants en Staps à la rentrée.

 

 

L'UGA a mené une enquête sur la qualité de vie au travail de ses salariés. Bilan du questionnaire : des points positifs, et des données qui fâchent...Campus de Saint-Martin d'Hères © Université de Grenoble

Campus de Saint-Martin-d'Hères. © Université Grenoble Alpes

Depuis plusieurs années, le nombre de bacheliers qui choisissent de rejoindre les bancs de la fac ne cesse d’augmenter. En juin 2017, plus de 40 000 inscriptions supplémentaires figuraient sur la plateforme APB (admission post-bac). Un chiffre dont les universités de toute la France ont dû tenir compte lors de l’affectation des étudiants souhaitant fréquenter les filières dites “sous tension”. À savoir, psychologie, droit, médecine ou encore sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps).

 

Les facultés françaises adoptent de plus en plus le système du tirage au sort afin de trier les candidats lorsque leur nombre dépasse le seuil fixé pour l’accès à certaines formations. Une pratique, très contestée par les syndicats étudiants, se basant sur des critères aléatoires qui aurait concerné jusqu’à 169 licences en 2017, contre les 78 l’an passé, selon les chiffres ministériels.

 

 

Un millier de nouveaux étudiants en Staps

 

 

Avec plus de 11 000 étudiants en première année, l’Université Grenoble-Alpes (UGA) se trouve elle aussi à faire face à cette envolée d’inscriptions dans l’enseignement supérieur. L’une des filières les plus concernées par le problème de l’augmentation des effectifs est, à Grenoble comme ailleurs, celle des staps. Au total, selon des éléments fournis par l’UGA, plus d’un millier de bacheliers, dont 700 à Grenoble et 370 à Valence, auraient demandé cette formation.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

GC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !