Actualité

It It Anita © Gert-Jan De Baet

À Varces, le fes­ti­val B‑Face célèbre le vinyle et s’ouvre aux concerts

À Varces, le fes­ti­val B‑Face célèbre le vinyle et s’ouvre aux concerts

FOCUS – Samedi 13 mai, les chi­neurs de vinyles retrou­ve­ront l’un de leur ren­dez-vous favori à Varces avec la qua­trième édi­tion du B‑Face. Cette année, via le regrou­pe­ment du centre socio­cul­tu­rel de Varces – orga­ni­sa­teur ini­tial de l’évènement – et des asso­cia­tions gre­no­bloises Reafførests, les Évadés, la Métamorphose et Tendresse bes­tiale, le B‑Face ne se résume pas à une bourse aux vinyles mais devient un fes­ti­val à part entière pro­gram­mant des concerts. Ghislain Leblanc, coor­di­na­teur du fes­ti­val, nous en dit plus.

La bourse aux vinyles du festival B-Face. De 8h30 à 17h00 la salle l’Oriel rassemblera de nombreux exposants professionnels ou particuliers, disquaires et labels. DR

La bourse aux vinyles du fes­ti­val B‑Face. De 8 h 30 à 17 heures, la salle l’Oriel ras­sem­blera de nom­breux expo­sants pro­fes­sion­nels ou par­ti­cu­liers, dis­quaires et labels. DR

Dans les années 1990, il a frôlé l’extinction. Mais cer­tains labels indé­pen­dants n’ont jamais cessé d’en pres­ser, pour la plus grande joie d’une poi­gnée d’adeptes qui en ont tou­jours appré­cié les qua­li­tés autant sonores que gra­phiques. Bref, le vinyle is not dead. Et même, aujourd’hui, son mar­ché redé­colle, aussi sur­ement que celui du CD s’essouffle peu à peu.

Mais si les orga­ni­sa­teurs du fes­ti­val B‑Face – bien iden­ti­fié pour sa bourse aux vinyles – s’intéressent tant à ce sup­port, ce n’est cer­tai­ne­ment pas en vertu de son essor éco­no­mique. « C’est la qua­trième année qu’on met en lumière cette culture-là. Il y a de plus en plus de pres­sages de vinyle. Ça draine un public jeune assez dif­fé­rent du public ini­tial, un peu geek, qui avait de grosses col­lec­tions. On est ravi que ça attire de plus en plus de monde. Si ça peut ame­ner les gens à décou­vrir d’autres choses et à aller au-delà de la musique… », se réjouit Ghislain Leblanc, coor­di­na­teur du fes­ti­val B‑Face, qui se tien­dra samedi 13 mai à Varces.

Le vinyle comme trem­plin vers d’autres formes de cultures

"Le vinyle est aussi un bel objet. Du coup, ça donne libre cours à plein d’univers créatifs et à tout un tas de travaux d’artistes.", explique Ghislain Leblanc, coordinateur du festival B-Face. DR

« Le vinyle est aussi un bel objet. Du coup, ça donne libre cours à plein d’univers créa­tifs et à tout un tas de tra­vaux d’artistes », explique Ghislain Leblanc, coor­di­na­teur du fes­ti­val B‑Face. DR

Pour Ghislain Leblanc, chargé de l’accessibilité et de la média­tion cultu­relle au centre socio­cul­tu­rel de Varces, le vinyle fait aussi figure de pré­texte. « Quand on a débuté le B‑face en 2014, le centre socio­cul­tu­rel et la biblio­thèque de Varces vou­laient orga­ni­ser une mani­fes­ta­tion autour de la musique mais pas uni­que­ment. On a pensé à une bourse aux vinyles pour pou­voir mettre en avant le tra­vail d’édition et la culture visuelle qui entourent le pres­sage. » De fait, la sur­face offerte par le sup­port vinyle favo­rise les créa­tions gra­phiques. Ce qui per­met aux orga­ni­sa­teurs du fes­ti­val d’exposer auteurs et illus­tra­teurs et de tou­cher un public bien plus large que les seuls col­lec­tion­neurs de galettes.

En outre, après une pre­mière ten­ta­tive modeste l’an passé, le B‑Face s’ouvre aux concerts en pro­gram­mant des groupes signés chez des labels indé­pen­dants conti­nuant de pres­ser des vinyles. Logique.

Le B‑Face : un véri­table festival

« Pour déve­lop­per la part de concerts de l’édition 2017, on s’est mis en lien avec des asso­cia­tions de Grenoble. On a donc créé un col­lec­tif éphé­mère, le temps du fes­ti­val B‑Face, qui regroupe le centre socio­cul­tu­rel de Varces et les asso­cia­tions Reafførests, les Évadés, la Métamorphose et Tendresse bes­tiale. Nos goûts musi­caux sont cohé­rents et tournent essen­tiel­le­ment autour du rock indé­pen­dant, tout en pri­vi­lé­giant un côté “do it your­self” », pré­cise Ghislain.

Les Belges du groupe It it Anita, programmé au festival B-Face, dans la salle l'Oriel, Espace Charles de Gaulle Varces, à Varces, samedi 13 mai. © Gert-Jan De Baets

Les Belges du groupe It it Anita, pro­grammé au fes­ti­val B‑Face, dans la salle l’Oriel, Espace Charles de Gaulle, à Varces, samedi 13 mai. © Gert-Jan De Baets

Cet esprit alter­na­tif, ou do it your­self, outre qu’il est repré­senté bien évi­dem­ment par les vinyles pres­sés par de petits labels indé­pen­dants et pro­po­sés à la vente, s’illustre éga­le­ment via de mul­tiples acti­vi­tés pro­po­sées durant la jour­née du samedi 13 mai. Aussi les familles pour­ront-elles par­ti­ci­per à la concep­tion d’une fresque com­mune, à des ate­liers de fabri­ca­tion d’instruments, à la cus­to­mi­sa­tion de sacs en coton, etc.

Coté concerts, sept groupes sont pro­gram­més, cou­vrant des registres musi­caux tels que le rock, la noise, la pop, le folk, le punk ou l’électro. Notons que le plus local d’entre eux, le groupe gre­no­blois As a new revolt, mélange de punk et de hip hop, est signé sur le label indé­pen­dant, et gre­no­blois lui aussi, Sand Music, dont on retrou­vera le stand à la bourse aux vinyles, comme il se doit.

Adèle Duminy

Infos pra­tiques

B‑Face Festival

BOURSE AUX VINYLES 8 h 30 – 17 heures
– Vente de vinyles par des pro­fes­sion­nels et particuliers
– La Méga pré­sence d’un stand de microé­di­tion par Arbitraire Édition
– Présence de labels :
ReaffØrest (label indé noise pop-Grenoble), Sand music (label indé ‑Grenoble), Atypeek music (dis­tri­bu­teur numérique/label digi­tal indie noise rock-Lyon), SK records (lable ethno noisy rock-Lyon)…

ANIMATIONS 14 h 30 – 16 h 30
– Ateliers parents-enfants (sur ins­crip­tions ou réser­va­tion au centre socio­cul­tu­rel / 2 euros par enfant) : fabri­ca­tion d’instruments, “cus­to­mi­sa­tion” de sacs et bien d’autres sur­prises rock.
– Démonstration de séri­gra­phie par Mayoreck  et Elia Rey
– Jeux ludo­thèque en extérieur
– Goûter rock pour les kids

BLIND TEST CONCOURS 17 h 30
Du cadeau, des lots, des places de concerts

CONCERTS EXTÉRIEURS – GRATUIT
16 h 30 : Sourdure
18 h 30 : As a new revolt

CONCERTS INTÉRIEURS
19h30 : Titus d’en­fer
20h40 : It It Anita
22h00 : Blood sport
23h20 : Go!Zilla
00h40 : Noyades

BILLETTERIE

- 10 euros en prévente
– 12 euros sur place

INFOS PRATIQUES
04 76 72 80 14
04 76 72 84 35

Groupe covoi­tu­rage

AD

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le festival de cirque Courts-CIRCuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école de cirque grenobloise, Vit’amin, il aura lieu dans un chapiteau dans le parc Lesdiguières. ©FB Vit'anim
Seyssinet-Pariset : le fes­ti­val de cirque Courts-Circuits lance sa 5e édition

ÉVÉNEMENT - Le festival de cirque Courts-Circuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Action symbolique de la CGT Spectacle devant la vsque Olympique de l'allée des Justes du parc Paul-Mistral à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : action sym­bo­lique de mili­tants de la CGT Spectacle en lutte contre « l’aus­té­rité cultu­relle »

FOCUS - Quelques militants de la CGT Spectacle en lutte contre « l'austérité culturelle » ont organisé une brève action symbolique devant la vasque olympique Lire plus

Plus de 120 oeuvres de Joan Miró à découvrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024
Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

ÉVÉNEMENT - Plus de 120 œuvres du peintre Joan Miró vont être exposées au Musée de Grenoble, dans le cadre de sa nouvelle exposition temporaire, Lire plus

Cette nouvelle édition commencera donc samedi 6 avril à l’Hexagone avec l’installation lumière, Ataraxie. ©Collectif Coin
Les 10 jours de la culture reviennent dans la métro­pole gre­no­bloise avec une 6e édi­tion tout en mouvement

ÉVÉNEMENT - Cette année, les 10 jours de la culture ont lieu au printemps. Pour la 6e édition, la Métropole grenobloise donne rendez-vous du samedi 6 Lire plus

Une association de Saint-Martin-le-Vinoux appelle à des travaux urgents pour sauver l'église de la Buisserate
Saint-Martin-le-Vinoux : une asso­cia­tion appelle à des tra­vaux urgents pour sau­ver l’é­glise de la Buisserate

FOCUS - L'association des Amis de la Buisserate se mobilise pour sauver le bâtiment religieux de Saint-Martin-le-Vinoux à l’architecture si particulière. Non utilisé depuis 2019, Lire plus

Flash Info

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

|

08/04

22h04

|

|

08/04

11h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !