Bannière NL JEP 2021
Les premiers États généraux des migrations organisés par le collectif Migrants en Isère se sont déroulés, à guichet fermé, ce samedi 3 décembre à la MC2

États généraux des migrations à Grenoble : rencontre au sommet entre convaincus

États généraux des migrations à Grenoble : rencontre au sommet entre convaincus

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Les premiers États généraux des migrations organisés par le collectif Migrants en Isère se sont déroulés, à guichet fermé, ce samedi 3 décembre à la MC2. Sous l’intitulé « Les migrations, parlons-en ! », l’événement visait à informer le public sur les migrations, en donnant la parole aux migrants. Mais aussi à formuler des propositions et des solutions pour améliorer leur situation sur le territoire et à les soumettre ensuite « aux élus en vue d’une expérimentation solidaire ».

 

 

 

La file d'attente devant la MC2. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La file d’at­tente devant la MC2. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Je suis ravie de voir que la salle est pleine, ce n’é­tait pas évident dans le contexte », se réjouit, visi­ble­ment ras­su­rée, Monique Vuaillat, membre de l’Association de par­rai­nage répu­bli­cain des deman­deurs d’asile et de pro­tec­tion (Apardap) et coor­di­na­trice des pre­miers États géné­raux des migra­tions orga­ni­sés par le col­lec­tif Migrants en Isère.

 

C’est en effet à gui­chet fermé que l’é­vé­ne­ment s’est déroulé ce samedi 3 décembre à la MC2 de Grenoble. De fait, l’am­phi­théâtre qui dis­pose d’une jauge de 900 per­sonnes était plein à cra­quer. La MC2 a même été contrainte de refu­ser l’en­trée à nombre de per­sonnes dési­reuses d’y participer.

 

 

 

Des intervenants sur la même longueur d’onde

 

 

Pourquoi les migrants quittent-ils leur pays ? Les migrants, des pro­fi­teurs ? La France et l’Europe sont-elles encore des terres d’accueil ? Comment construire ensemble une société diverse et soli­daire ? Ou bien encore qu’en est-il des pers­pec­tives locales ? Autant de thèmes et d’in­ter­ro­ga­tions qui ont été abor­dés au cours de quatre tables rondes ani­mées par des spé­cia­listes – uni­ver­si­taires, jour­na­listes, écri­vains, poli­tiques, huma­ni­taires… – et des repré­sen­tants d’as­so­cia­tions locales. Dont Migrants en Isère, le col­lec­tif orga­ni­sa­teur fort de l’u­nion de 14 asso­cia­tions.

 

Un grand nombre d’in­ter­ve­nants donc, tous plus ou moins sur la même lon­gueur d’onde – à savoir l’accueil incon­di­tion­nel des migrants –, mais aussi l’oc­ca­sion, pour le public, d’é­cou­ter la parole des pre­miers concer­nés et de ren­con­trer des repré­sen­tants d’as­so­cia­tions, comme la Coordination isé­roise de soli­da­rité avec les étran­gers migrants (Cisem).

 

Retour en images sur quelques ins­tan­ta­nés cap­tés lors de la mati­née de ces pre­miers États géné­raux des migrations.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

« Un terrain d’expérimentation pour tordre le cou aux préjugés »

 

 

« Cela fait un an que nous tra­vaillons sur ce pro­jet, ce qui nous a per­mis de voir des gens, de réflé­chir, de tra­vailler à des pro­po­si­tions construc­tives », explique Monique Vuaillat. « Le col­lec­tif d’as­so­cia­tions a pensé que nous pou­vions être, à Grenoble, un ter­rain d’ex­pé­ri­men­ta­tion pour essayer de tordre le cou aux pré­ju­gés, pré­cise pour sa part Denis Hatzfeld, pré­sident du Comité inter-mou­ve­ments auprès des éva­cués (Cimade), éga­le­ment coor­di­na­teur de l’é­vé­ne­ment. Et, d’autre part, de faire des pro­po­si­tions concrètes à des­ti­na­tions des citoyens, des col­lec­ti­vités ter­ri­to­riales et ainsi avan­cer dans la solu­tion des pro­blèmes concer­nant les migrants ».

 

De gauche à droite : Sarah Mekdjian, maître de conférence à l’université Grenoble-Alpes (Géographie sociale des migrations, des frontières) et Pauline Brücker, doctorante au CERI - Sciences Po Paris. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Sarah Mekdjian, maître de confé­rence à l’université Grenoble-Alpes (Géographie sociale des migra­tions, des fron­tières), et Pauline Brücker, doc­to­rante au CERI – Sciences Po Paris. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Quant à l’ob­jec­tif final, Monique Vuaillat se veut opti­miste mais reste sur ses gardes. « Maintenant, l’en­jeu va être de faire acter les pro­po­si­tions par les élus de nos col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, de tra­vailler avec eux pour essayer de les mettre en œuvre et de haus­ser le ton si ça n’a­vance pas », avertit-elle.

 

 

Même dis­cours du côté de Jo Briant du Centre d’in­for­ma­tion inter-peuples (Ciip), une des asso­cia­tions com­po­sant la Cisem. S’il se féli­cite du suc­cès ren­con­tré par l’o­pé­ra­tion, il estime que beau­coup de che­min reste à faire.

 

 

 

 

Migrant, parfois un parcours du combattant

 

 

Nous avons éga­le­ment ren­con­tré Didier Temeteme, arrivé en mars 2013 en France après avoir fui la République démo­cra­tique du Congo. L’homme dit avoir été tor­turé par la police congo­laise et en gar­der de graves séquelles aux yeux. « Comme la République congo­laise est un pays fran­co­phone, je me suis tout natu­rel­le­ment tourné vers la France pour y deman­der l’a­sile, mais je n’ai pas été entendu. J’ai été débouté par l’of­fice fran­çais de pro­tec­tion des réfu­giés apa­trides (Ofpra). J’ai fini par trou­ver un héber­ge­ment et com­mencé à me battre pour sur­vivre », explique-t-il.

 

Didier Temeteme s’est impli­qué dans l’é­la­bo­ra­tion de ces États géné­raux des migra­tions aux côtés des mili­tants de l’Apardap qui l’ont aidé. Il nous explique, en poin­tillés, les dif­fi­cul­tés ren­con­trées par nombre de migrants com­ment, à son sens, devraient évo­luer les choses.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

Daniel Pennac, grand nom de la lit­té­ra­ture, qui est inter­venu lors l’une table ronde a pour sa part rap­pelé que chaque décen­nie avait connu sa vague de migra­tion et que, de tous temps, les peuples du monde s’é­taient mélan­gés. Quoi qu’il en soit, cette grande messe des migra­tions qui se dérou­lait dans l’entre-soi, en ter­rain ami, aura sur­tout per­mis des échanges entre per­sonnes acquises à la cause.

 

 

Joël Kermabon

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV Beach volley au Pass'sport festival, dans le cadre de la Semaine des réfugiés, dimanche 20 juin 2021. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
La première édition du Pass’sport festival de Grenoble a ouvert « la semaine des réfugiés » du 20 au 26 juin

FOCUS - La première édition du  Pass'sport festival s’est tenue ce dimanche 20 juin 2021 à la Bifurk, dans l’écoquartier Flaubert de Grenoble. Une journée Lire plus

Actis confie la gestion de la résidence Le Moulin de Canel à l’association d’aide aux migrants Entraide Pierre Valdo

  FIL INFO— Deuxième convention signée entre le bailleur social Actis et l'association Entraide Pierre Valdo. Après un conventionnement de gestion de l'Hôtel social Vercors Lire plus

Évacuation du camp à Saint-Bruno : 30 demandeurs d’asile relogés à Voreppe et 70 dans un gymnase de Grenoble

  FIL INFO - Les personnes installées sous le pont entre Saint-Bruno et la gare ont été évacuées ce samedi 29 juin sur ordre de Lire plus

Trophées des campus responsables : Grenoble Ecole de management recompensée pour son soutien aux réfugies dans la catégorie "impact positif sur la société".
Trophées des campus responsables : Gem distinguée pour son soutien aux réfugiés

FIL INFO - Grenoble École de management fait partie des six lauréats des Trophées des campus responsables. Une distinction qui salue le “Gem Refugee Grant Lire plus

Festival Migrant'scène 2018
Le festival Migrant’Scène bat son plein dans l’agglomération avec un autre regard sur la migration

EN BREF - Le festival Migrant'Scène se poursuit à Grenoble. Fort de son succès, il gagne des spectateurs d'année en année. Concerts, pièces de théâtre, Lire plus

FIL INFO Parc Tarze DR
Terrain pollué du parc Henri-Tarze de Grenoble : le projet immobilier se confirme

FIL INFO - Ce lundi 5 novembre, en conseil municipal, le Conseil citoyen indépendant A (CCIA) a interpellé Éric Piolle, le maire de Grenoble, sur Lire plus

Flash Info

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

|

09/09

9h58

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

La Rampe-Lancement de saison

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin