Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Veiller sur mes parents : à Grenoble, le nouveau service est mis… en veilleuse

sep article

Malgré la publicité faite autour du dispositif, la direction de La Poste de Grenoble a annoncé interrompre le dispositif Veiller sur mes parents dans la capitale des Alpes. Une demande d’expertise indépendante réclamée par les représentants du personnel et le syndicat Sud PTT Isère-Savoie semble être à l’origine de cet arrêt inopiné.

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Le nouveau dispositif de La Poste Veiller sur mes parents continue à faire parler de lui sur Grenoble. Alors que le groupe vante à grands renforts de publicité ce service de visite à domicile des personnes âgées assuré par des facteurs, Sud PTT Isère-Savoie n’a pas manqué d’accuser l’entreprise de « vendre le lien social » à travers un projet jugé « nauséabond ».

 

Mais le syndicat ne s’est pas contenté d’exprimer sa mauvaise humeur. Le 5 juillet dernier, il annonçait dans un communiqué : « Les représentants du personnel aux Comités d’hygiène sécurité de Grenoble et Moirans diligentent des études faites par des experts indépendants » sur le service Veiller sur mes parents.

 

 

Suite à deux demandes d’expertises, le dispositif est interrompu

 

 

Objectif de ces expertises indépendantes du CHSCT (pour Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) ? Examiner l’organisation du dispositif, l’évolution des conditions de travail et de formation des postiers, mais aussi la qualité du service rendu. « Si le service est très mauvais, il va y avoir des interactions négatives avec l’usager, et cela va créer des conflits éthiques chez les postiers », résume François Marchive, représentant de Sud PTT Isère-Savoie.

 

Bureau de poste duLa demande d'expertise portant sur le service de La Poste Veiller sur mes parents est-il à l'origine de son arrêt sur Grenoble ? Tout le laisse penser. quartier Hoche, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Bureau de poste du quartier Hoche, Grenoble. © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

La réaction de la direction de la Poste de Grenoble ne s’est pas fait attendre. Le dispositif Veiller sur mes parents a… purement et simplement été interrompu. Il avait pourtant été bel et bien mis en place, et un facteur de Grenoble exerçait déjà une visite, nous précise le syndicat. Avant d’ironiser : « Nationalement, ce projet est présenté comme prioritaire par les dirigeants de La Poste. Comment la seule perspective d’une expertise peut-elle entraîner son abandon dans une aussi grande ville ? »

 

[…]

 

La suite de contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
3445 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.